Formule 1
12 mars
-
15 mars
Prochain événement dans
53 jours
C
GP de Bahreïn
19 mars
-
22 mars
Prochain événement dans
60 jours
02 avr.
-
05 avr.
Prochain événement dans
74 jours
16 avr.
-
19 avr.
Prochain événement dans
88 jours
30 avr.
-
03 mai
Prochain événement dans
102 jours
C
GP d'Espagne
07 mai
-
10 mai
Prochain événement dans
109 jours
C
GP de Monaco
21 mai
-
24 mai
Prochain événement dans
123 jours
C
GP d'Azerbaïdjan
04 juin
-
07 juin
Prochain événement dans
137 jours
C
GP du Canada
11 juin
-
14 juin
Prochain événement dans
144 jours
25 juin
-
28 juin
Prochain événement dans
158 jours
C
GP d'Autriche
02 juil.
-
05 juil.
Prochain événement dans
165 jours
C
GP de Grande-Bretagne
16 juil.
-
19 juil.
Prochain événement dans
179 jours
C
GP de Hongrie
30 juil.
-
02 août
Prochain événement dans
193 jours
C
GP de Belgique
27 août
-
30 août
Prochain événement dans
221 jours
03 sept.
-
06 sept.
Prochain événement dans
228 jours
C
GP de Singapour
17 sept.
-
20 sept.
Prochain événement dans
242 jours
C
GP de Russie
24 sept.
-
27 sept.
Prochain événement dans
249 jours
08 oct.
-
11 oct.
Prochain événement dans
263 jours
C
GP des États-Unis
22 oct.
-
25 oct.
Prochain événement dans
277 jours
C
GP du Mexique
29 oct.
-
01 nov.
Prochain événement dans
284 jours
C
GP du Brésil
12 nov.
-
15 nov.
Prochain événement dans
298 jours
C
GP d'Abu Dhabi
26 nov.
-
29 nov.
Prochain événement dans
312 jours

Renault et McLaren ont reçu leur carburant à la dernière minute

partages
commentaires
Renault et McLaren ont reçu leur carburant à la dernière minute
Par :
5 oct. 2018 à 02:48

Renault et McLaren ont dû enfreindre le couvre-feu dans la nuit de jeudi à vendredi à Suzuka, en raison d'une arrivée tardive des carburants et lubrifiants de leur partenaire BP Castrol.

Renault Sport F1 Team R.S. 18
Lando Norris, McLaren MCL33
Lando Norris, McLaren MCL33, monte dans sa voiture
Fernando Alonso, McLaren MCL33
Les mécaniciens Renault avec un aileron avant de la R.S.18
Fernando Alonso, McLaren MCL33, avec de la peinture aéro sur l'aileron arrière

En raison de mauvaises conditions climatiques, l'aéroport d'Osaka a été régulièrement fermé ces dernières semaines, ce qui a perturbé l'arrivée du matériel à Suzuka puisqu'il devait finalement transiter par Tokyo. Renault et McLaren ont été les plus affectés par ces retards, puisque le carburant et les lubrifiants pour les monoplaces, fournis par BP Castrol, sont arrivés de justesse au Japon.

Jeudi, les deux équipes attendaient encore les produits, ce qui les a empêchées de procéder aux traditionnelles procédures de vérification et de premier lancement du moteur. Client de Renault, Red Bull Racing n'a pas connu ce problème puisque l'écurie de Milton Keynes utilise le carburant d'Exxon/Mobil.

Lire aussi :

C'est finalement dans la nuit que l'équipement est arrivé à Suzuka et que Renault et McLaren ont pu les utiliser. Afin d'être prêtes à temps pour la première séance d'essais libres, les deux écuries ont enfreint le couvre-feu. Pour Renault, il s'agit de la première fois sur les deux autorisées dans l'année, tandis que McLaren a utilisé son second joker.

Les deux équipes ont toutefois saisi les commissaires pour demander à ce que ce joker de Suzuka ne soit pas comptabilisé, évoquant un cas de force majeure.

Article suivant
EL1 - Hamilton emmène un doublé Mercedes devant Ricciardo

Article précédent

EL1 - Hamilton emmène un doublé Mercedes devant Ricciardo

Article suivant

Les évolutions sur les F1 à Suzuka

Les évolutions sur les F1 à Suzuka
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP du Japon
Lieu Suzuka
Équipes McLaren Boutique , Renault F1 Team
Auteur Basile Davoine