Renault espère utiliser le MGU-K 2017 en Russie

Renault espère voir le retour du MGU-K version 2017 sur ses voitures à partir du Grand Prix de Russie, après avoir dû revenir à la spécification de l'an passé pour le début de la saison de Formule 1.

Renault espère utiliser le MGU-K 2017 en Russie
Cyril Abiteboul, directeur général Renault Sport F1
Franz Tost, team principal Scuderia Toro Rosso avec Cyril Abiteboul, directeur général Renault Sport F1
Daniil Kvyat, Scuderia Toro Rosso STR12
Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team RS17
Daniil Kvyat, Scuderia Toro Rosso STR12
Charger le lecteur audio

Les inquiétudes concernant la fiabilité du nouvel MGU-K ont poussé le constructeur français à adopter une approche sans risque pour les premières courses de son équipe d'usine, ainsi que de Red Bull et de Toro Rosso.

Mais la décision de revenir à la version 2016 n'a pas été sans conséquence, car l'ancienne spécification est plus lourde de cinq kilos et nécessite une réserve d'air d'un kilo supplémentaire pour le refroidissement.

La dernière génération de voitures étant déjà à la limite du poids minimum, cette masse supplémentaire n'est pas idéale, raison pour laquelle Renault a indiqué faire tout ce qui est en son pouvoir pour faire revenir la version 2017 le plus tôt possible.

Même si la marque n'a pas spécifié quand, des sources ont indiqué qu'un retour pour le GP de Russie, soit la quatrième épreuve de la saison, était le plus probable.

Interrogé par Motorsport.com, Cyril Abiteboul, directeur général de Renault Sport, a expliqué : "Nous prévoyons de faire revenir [la version] 2017 dès que possible. Comme vous le savez, [la puissance du] MGU-K est prévue par la réglementation – 120 kW –, donc ce n'est pas comme si nous pouvions changer cela."

"Mais il y a [la question du] poids, il y a un petit peu de refroidissement et un petit peu des conditions de son utilisation. Tout cela était légèrement amélioré avec celui de 2017, mais ce n'est pas déterminant. Ce n'est pas déterminant aujourd'hui, ça ne le sera pas quand nous reviendrons [à celui de] 2017."

Questionné sur la possibilité que le MGU-K soit monté avant l'apparition de la seconde vague de moteurs, il répond : "Absolument. [...] Nous avons la possibilité de mélanger [les pièces] du moteur, donc nous ne sommes pas coincés avec ce que nous avons. Nous l'apporterons aussi rapidement que possible."

Sondage mondial des fans 2017
partages
commentaires
Mon job en F1 : manager de casques
Article précédent

Mon job en F1 : manager de casques

Article suivant

Technique - Quel moteur de Formule 1 pour l'après 2020 ?

Technique - Quel moteur de Formule 1 pour l'après 2020 ?
Charger les commentaires
Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton Prime

Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton

Juan Manuel Fangio, sans égal sur la piste et en dehors, a été le premier à définir ce qu'était un grand pilote de Formule 1. Nigel Roebuck retrace l'histoire d'un remarquable champion.

Formule 1
21 janv. 2022
Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Formule 1
19 janv. 2022
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021