Renault modifie son management, Vasseur prend du galon

Jusque-là directeur de la compétition de Renault Sport Racing, Frédéric Vasseur devient officiellement team principal de l'équipe Renault Sport F1.

Renault modifie son management, Vasseur prend du galon
Cyril Abiteboul, Directeur Général Renault Sport F1 et Frédéric Vasseur, Directeur Sportif Renault Sport F1 Team
Kevin Magnussen, Renault Sport F1 Team R.S.16 devant son équipier Jolyon Palmer, Renault Sport F1 Team R.S.16
Cyril Abiteboul, Directeur Général Renault Sport F1 et Frédéric Vasseur, Directeur Sportif Renault Sport F1 Team
Kevin Magnussen, Renault Sport F1 Team R.S.16 et son équipier Jolyon Palmer, Renault Sport F1 Team R.S.16
Jerome Stoll, Renault Sport F1 President
Jérôme Stoll, Président de Renault Sport Racing avec Cyril Abiteboul, Directeur Général de Renault Sport Racing et Frédéric Vasseur, Directeur de la Compétition Renault Sport F1 Team
Kevin Magnussen, Renault Sport F1 Team R.S.16 s'arrête aux stands
Kevin Magnussen, Renault Sport F1 Team

Après avoir rejoint Renault en début d'année au poste de directeur de la compétition de Renault Sport Racing, Frédéric Vasseur voit ses prérogatives accentuées et endosse la responsabilité plus franche et plus claire de l'écurie française. 

Déjà à la manœuvre sur les Grands Prix depuis le début de la saison, le Français devient officiellement directeur d'équipe de la structure du constructeur français, qui a fait cette saison son retour avec une écurie d'usine. 

"Frédéric Vasseur devient team principal de l'équipe de Formule 1 et sera responsable de la performance et des résultats de l'équipe", confirme Jérôme Stoll, président de Renault Sport Racing, sur le site officiel de la Formule 1. "Il partagera son temps entre les exigences d'une saison de F1, en étant présent sur toutes les courses pour gérer les opérations piste de Renault Sport F1 Team, et la gestion quotidienne des activités à Viry-Chatillon, où les activités de motoriste F1 et de compétition client sont basées."

Abiteboul rejoint Enstone

Ce changement intervient à un moment où Renault a ajusté son organigramme, avec également une incidence sur le rôle quotidien dévolu à Cyril Abiteboul. 

"Le redéploiement de la structure de gestion, basée sur l'évaluation des besoins des deux entités (Enstone et Viry-Chatillon), est en cours", précise Stoll. "Dans notre structure de management, Cyril Abiteboul conservera son poste de directeur général de Renault Sport Racing, mais il concentrera son temps sur les améliorations qui doivent être apportées à Enstone, ainsi qu'à l'alignement entre les deux sites de Viry et Enstone. La conséquence, c'est qu'il va déménager en Grande-Bretagne dans un futur très proche."

"La structure de gestion de RSR a également été récemment achevée, avec un certain nombre de fonctions communes entre Viry et Enstone (au niveau financier, légal, marketing & communication, etc.) qui seront sous l'autorité de Cyril, et non plus de moi."

Le Losange poursuit l'importante et longue réorganisation de l'équipe après le rachat de Lotus. Cela passera également par un recrutement qui est encore loin d'être achevé, mais que le constructeur souhaite de très grande qualité. 

"Nous avons aussi l'objectif de recruter 100 personnes supplémentaires à Enstone cette année, ainsi que 30 à Viry. Ça ne se fait pas en un jour car nous visons les meilleures personnes dans leurs domaines respectifs."

partages
commentaires
Pirelli dévoile son calendrier d'essais avec Ferrari, Red Bull et Mercedes
Article précédent

Pirelli dévoile son calendrier d'essais avec Ferrari, Red Bull et Mercedes

Article suivant

Propos sur Hamilton - L'étonnant rétropédalage de Lauda

Propos sur Hamilton - L'étonnant rétropédalage de Lauda
Charger les commentaires
Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen Prime

Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen

Mercedes a mené la danse lors des essais de la première course de Formule 1 à Djeddah, où Red Bull n'était pas dans le rythme, tant sur les tours lancés que sur les longs relais. Mais, si Max Verstappen peut inverser la tendance samedi, des facteurs familiers à la Formule E pourraient être décisifs dans un nouveau duel serré avec Lewis Hamilton.

Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps Prime

Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps

Les dirigeants de la Formule 1 ont toujours été très sélectifs dans les mots qu'ils ont utilisés pour décrire l'état de préparation du nouveau circuit qui accueille le Grand Prix d'Arabie saoudite.

Formule 1
3 déc. 2021
Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression Prime

Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression

La pression est forte sur Red Bull et Mercedes, alors que débute le sprint final de la saison. La manière dont les deux équipes gèrent cette pression sera un facteur déterminant pour l'attribution des titres pilotes et constructeurs.

Formule 1
2 déc. 2021
L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica Prime

L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica

Quand on regarde la deuxième carrière de Robert Kubica en Formule 1, la tristesse peut vite prendre le dessus. Mais dans un tel contexte, les performances et les résultats ne sont pas ce qu'il y a de plus important…

Formule 1
1 déc. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
28 nov. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
27 nov. 2021
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021
Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021