Renault ne trouve pas la vitesse, mais il reste du temps

S'il y a une équipe qui étonne davantage que les autres, c'est bien Renault, en raison de son cruel manque de performance depuis le début de la saison

S'il y a une équipe qui étonne davantage que les autres, c'est bien Renault, en raison de son cruel manque de performance depuis le début de la saison. Réels soucis pour les champions du monde ou simple bluff ? Pat Symonds donne un début de réponse.

"Si l'on revient en arrière, nous avions dit en novembre que notre objectif était d'apprendre nos leçons avant Melbourne", explique le britannique, souriant. " Nous ne sommes pas encore en Australie, et nous n'avons pas appris toutes nos leçons non plus !"

"Je pense que nous sommes au point concernant l'usure des pneumatiques sur la R27, mais nous n'avons pas encore percé le secret pour effectuer un bon premier tour". Rappelons encore que Renault, comme les 10 autres équipes, auront à faire avec les gommes Potenza de Bridgestone cette saison.

Par rapport à McLaren ou Ferrari, Renault semble un ton en dessous concernant l'exploitation de ses pneus, chose que ne dément pas Symonds. "C'est tout un apprentissage lorsqu'on change un fournisseur. Nous discutons beaucoup avec Bridgestone et apprenons beaucoup ensemble."

"Nous ne sommes pas inquiets, mais lorsque l'on est pas au niveau, ce qu'il faut admettre, il faut s'y mettre et trouver la vitesse. De ce que nous avons vu depuis le début des essais, il y a assurément quelques équipes qui sont plus rapides."

"Nous travaillons dur pour faire mieux", conclut Symonds. Attention, il ne reste qu'un moins pour l'équipe au Losange pour résoudre ses problèmes ! Mais sans nul doute que l'équipe française trouvera la solution, elle qui est habituée des débuts de saison canons...


Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Équipes McLaren , Ferrari
Type d'article Actualités