Renault nous parle de la trève estivale

La vie trépidante de la F1 en cours de saison semble ne jamais s’arrêter

La vie trépidante de la F1 en cours de saison semble ne jamais s’arrêter. Avec 19 courses en tout juste 35 semaines, l’emploi du temps est extrêmement serré pour les ingénieurs, les mécaniciens et les hommes de la logistique, qui voyagent partout dans le monde et plantent le chapiteau de la F1. Le mois d’août, cependant, est une pause bienvenue pour la communauté de la F1 : toutes les équipes se sont entendues pour fermer les usines pendant deux semaines et permettre à leurs troupes de prendre un peu de repos.

Comment l’idée a-t-elle vu le jour ? Il s’agit d’une initiative de la FOTA, et toutes les équipes ont accepté d’arrêter de travailler pendant deux des quatre semaines qui séparent Budapest de Spa. Les équipes peuvent décider du moment auquel elles effectuent ce break, mais l’important est que tout le monde ait accepté l’idée. Nous sommes donc tous à égalité, personne ne gagne ou ne perd quoi que ce soit.

Enstone, par conséquent, va fermer ses portes du lundi 9 août au dimanche 22 août. Pendant cette période, aucune tâche relative à la performance des voitures ne sera autorisée. Cependant, une équipe extrêmement réduite permettra d’assurer la maintenance des lieux. Bien qu’il s’agisse officiellement d’une fermeture, la réalité est qu’une usine comme Enstone a besoin d’une maintenance minimum en permanence. On ne peut pas appuyer sur un bouton et tout éteindre ! Des ressources seront économisées, les frais de fonctionnement vont chuter, mais il restera un travail minimum qui n’est pas concerné par l’accord mis en place par la FOTA. Cela dit, la quasi totalité du personnel sera en mesure de prendre deux semaines de vacances.

Pour l’équipe qui se déplace sur toutes les courses, la chance de passer deux semaines en famille, à la maison, permettra de recharger les batteries. Pour beaucoup au sein de l’équipe ce seront les premières vraies vacances depuis Noel. Il n’existe plus d’équipe d’essais à présent, cela veut dire que l’équipe de course a effectué tous les essais hivernaux, puis s’est lancée immédiatement dans le début de saison.

Avec ces vacances, tout le monde aura donc la possibilité de couper avec le quotidien. Pas d’appels téléphoniques, pas d’emails, pas de réunions. Au lieu de recevoir nos 80 – 100 emails quotidiens, il n’y en aura plus que 5 ou 6.

Bien sûr, la fermeture de l’usine présente certains défis. L’équipe, en effet, doit courir à Spa la semaine d’après sa réouverture. Tous les départements vont donc reprendre leur activité sur les chapeaux de roues, mais devront aussi préparer leurs tâches très en amont.

Le travail de préparation en vue de Spa sera effectué avant le break et les touches finales seront apportées juste avant la Belgique. Cela est également rendu possible par le fait que cette destination est proche de l’usine, les camions y arriveront donc assez rapidement.

[Communiqué de Renault F1 Team]

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Type d'article Actualités