Renault F1 disposera de nouveautés en Azerbaïdjan

L'écurie Renault bénéficiera de nouveautés dans le package à appui moyen qui sera utilisé lors du Grand Prix d'Azerbaïdjan 2019 de F1.

Renault F1 disposera de nouveautés en Azerbaïdjan

Lors du Grand Prix de Chine, Renault a retrouvé les points, avec la septième place de Daniel Ricciardo, mais a également vécu un nouvel abandon suite à un problème de MGU-K, avec Nico Hülkenberg. De quoi permettre au Losange de retrouver la quatrième place chez les constructeurs, ex-aequo avec Alfa Romeo, mais aussi de compter les unités perdues en raison d'une fiabilité chancelante.

Sur la route du grand cirque de la Formule 1 se dresse désormais Bakou. Un tracé urbain mais ultra-rapide où le compromis est le maître-mot, comme l'explique Nick Chester, directeur technique châssis de l'écurie française. "C’est comme si l’on assemblait trois circuits distincts. Le premier secteur est semblable à Sotchi avec des virages à angles droits et des lignes droites, le suivant est similaire à Monaco et le dernier ressemble au Canada avec une longue ligne droite."

Lire aussi :

"C’est un mélange difficile à maîtriser, car on utiliserait idéalement des niveaux d’appui différents pour chaque secteur. Là, il y a toujours un compromis à faire. Toute erreur sera punie et Bakou est assez rapide contrairement à beaucoup de circuits urbains. Les pilotes le trouvent piégeux, mais il est clairement excitant !"

Un tracé où le niveau d'appui ne doit donc pas être négligé en dépit de ses longues pleines charges mais où la traînée doit également être très réduite pour perdre le moins de vitesse de pointe. "La plupart des écuries mettront moins d’appui sur leur aileron arrière par rapport aux manches précédentes. Il y aura de la variété dans leurs niveaux selon le compromis fait entre le deuxième et le troisième secteur."

Du côté de Renault, plusieurs nouveautés seront à signaler, dans le cadre de l'utilisation d'une configuration aéro fleurant bon le compromis. "La principale modification de la R.S.19 concerne le package aérodynamique à appuis moyen avec de nouveaux ailerons à l’avant et à l’arrière ainsi qu’une petite évolution des pontons."

Lire aussi :

Tirant un dernier bilan de Shanghai, Chester entrevoit, avant même de débuter le week-end azéri, du positif mais aussi du travail pour les courses à venir. "Nico et Daniel sont de grands pilotes et la monoplace est actuellement suffisamment performante pour se positionner en tête du peloton. À Shanghai, Daniel était beaucoup plus satisfait de l’équilibre et les changements que nous avons apportés à la voiture l’ont aidé sur les freinages et la suspension. Nous avons fait un pas en avant en Chine, mais il en reste beaucoup à faire."

partages
commentaires
Honda lance un nouveau moteur à Bakou

Article précédent

Honda lance un nouveau moteur à Bakou

Article suivant

Kubica : Chez Williams, "nous sommes tous des victimes"

Kubica : Chez Williams, "nous sommes tous des victimes"
Charger les commentaires
L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier Prime

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier

Le crash de Max Verstappen et Lewis Hamilton a fait les gros titres lors du Grand Prix d'Italie. Le Halo a permis au pilote Mercedes de ne pas être blessé, mais deux jours plus tôt, la Formule 1 avait déjà échappé au pire, cette fois-ci dans la voie des stands.

Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021
Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021
Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison Prime

Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison

Il y a trente ans, Michael Schumacher réalisait des débuts étincelants en F1 à Spa, avec Jordan, avant de rapidement rejoindre Benetton pour le Grand Prix d'Italie. Ce transfert allait mener l'Allemand à sa première victoire un an plus tard et poser les bases de son ascension vers le titre, qu'il décrocherait en 1994.

Formule 1
14 sept. 2021
Les notes du Grand Prix d'Italie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Italie 2021

Après le Grand Prix d'Italie, quatorzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
13 sept. 2021
La culture de Red Bull, un poids dans sa politique Prime

La culture de Red Bull, un poids dans sa politique

La stratégie par défaut de Red Bull, qui consiste à provoquer des réactions sur les réseaux sociaux chaque fois qu'elle ne parvient pas à obtenir ce qu'elle veut, fait beaucoup de bruit, mais n'a pas vraiment généré de résultats positifs pour l'équipe. Il est temps d'essayer une meilleure tactique.

Formule 1
12 sept. 2021
Monza, la fin tragique de Ronnie Peterson Prime

Monza, la fin tragique de Ronnie Peterson

Le Grand Prix d'Italie, à Monza, résonne aussi comme un rappel dramatique de l'accident qui fut fatal à Ronnie Peterson. C'était le 11 septembre 1978, il y a 43 ans.

Formule 1
11 sept. 2021
Comment le nouveau carter de boîte Ferrari améliore son aéro Prime

Comment le nouveau carter de boîte Ferrari améliore son aéro

La saison 2021 de la Formule 1 a posé des défis sans précédent aux équipes, car l'impact de la pandémie de COVID-19 les a empêchées de produire des voitures entièrement nouvelles.

Formule 1
10 sept. 2021