Renault s'oppose aussi au gel moteur dès 2022

Renault a rejoint Ferrari en s'opposant à un gel moteur dès la saison 2022 de Formule 1.

Renault s'oppose aussi au gel moteur dès 2022

L'idée d'un gel est préconisée par Red Bull, qui tente de trouver un moyen de reprendre le projet moteur Honda afin de pouvoir utiliser ces unités de puissance après le retrait de la marque japonaise. L'écurie de Milton Keynes s'est montrée claire sur le fait qu'elle ne peut mener à bien cette possibilité qu'avec un gel des développements, ne pouvant se permettre les énormes coûts qui seraient autrement engendrés.

Lire aussi :

Un tel gel requerrait le soutien des écuries rivales, Ferrari ayant déjà indiqué son opposition et étant désormais rejoint par Renault dans cette position. Cyril Abiteboul explique effectivement que les projets ambitieux de son écurie pour l'avenir ne sont pas compatibles avec une telle mesure. Il a ainsi changé d'avis par rapport au débat précédent, où c'est Red Bull qui s'était opposé à un gel, ne voulant pas voir la progression de Honda freinée.

"Si vous m'aviez posé la question il y a six mois, nous aurions insisté pour un plafond budgétaire encore plus bas, pour tenter de contenir les coûts du châssis, mais aussi pour réduire ceux liés au moteur en acceptant un gel", déclare Abiteboul. "Mais Red Bull Racing et Honda étaient contre, et nous l'avons accepté. Nous avons donc emprunté une autre voie. Depuis lors, nous sommes très occupés à travailler sur la plateforme moteur 2022 et, si vous me demandez aujourd'hui ce que je pense d'un gel moteur, ma position est clairement différente de celle d'il y a six mois."

"Je suis contre le gel des moteurs. Nous n'avons pas l'intention d'arrêter ce qui pourrait être une plateforme très importante pour nous. Nous ne l'acceptons pas."

Directeur de Red Bull Racing, Christian Horner est conscient que tous ses rivaux ne vont pas soutenir sa proposition et compte sur l'aide de la FIA. "Je pense qu'en fin de compte, c'est là que l'intérêt individuel entre en jeu, et l'on sait que la tâche de l'instance dirigeante et du détenteur des droits commerciaux est d'étudier dans la globalité ce qui est bien pour la F1", estime-t-il.

"Nous avons perdu un motoriste en Honda, ce qui est une nouvelle désastreuse pour la F1. Et pour que Red Bull prenne en charge ce projet moteur… nous ne pouvons simplement pas assumer [les coûts], dans le contexte d'un développement ouvert, particulièrement dans le monde actuel."

"Je pense que la FIA et le détenteur des droits commerciaux tiennent des discussions constructives. Bien sûr, cela doit se faire main dans la main avec les constructeurs automobiles qui sont présents en F1. Et je pense que c'est ce qui va se produire. Il est clair qu'une solution ou une autre doit être trouvée dans les semaines à venir."

Pour Abiteboul, la priorité de Renault est d'établir la base de la future réglementation moteur, qui arrivera en 2026 au plus tard. "Nous devons discuter afin de trouver une solution pour les moteurs de l'avenir, du moyen au long terme, ainsi que du point de vue de l'aspect écologique des nouvelles unités de puissance", conclut-il.

Avec Giacomo Rauli

partages
commentaires
Norris a envoyé un message à Hamilton pour s'excuser

Article précédent

Norris a envoyé un message à Hamilton pour s'excuser

Article suivant

Des équipes s'opposent à un test d'Alonso à Abu Dhabi

Des équipes s'opposent à un test d'Alonso à Abu Dhabi
Charger les commentaires
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021
Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021
Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison Prime

Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison

Il y a trente ans, Michael Schumacher réalisait des débuts étincelants en F1 à Spa, avec Jordan, avant de rapidement rejoindre Benetton pour le Grand Prix d'Italie. Ce transfert allait mener l'Allemand à sa première victoire un an plus tard et poser les bases de son ascension vers le titre, qu'il décrocherait en 1994.

Formule 1
14 sept. 2021
Les notes du Grand Prix d'Italie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Italie 2021

Après le Grand Prix d'Italie, quatorzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
13 sept. 2021
La culture de Red Bull, un poids dans sa politique Prime

La culture de Red Bull, un poids dans sa politique

La stratégie par défaut de Red Bull, qui consiste à provoquer des réactions sur les réseaux sociaux chaque fois qu'elle ne parvient pas à obtenir ce qu'elle veut, fait beaucoup de bruit, mais n'a pas vraiment généré de résultats positifs pour l'équipe. Il est temps d'essayer une meilleure tactique.

Formule 1
12 sept. 2021
Monza, la fin tragique de Ronnie Peterson Prime

Monza, la fin tragique de Ronnie Peterson

Le Grand Prix d'Italie, à Monza, résonne aussi comme un rappel dramatique de l'accident qui fut fatal à Ronnie Peterson. C'était le 11 septembre 1978, il y a 43 ans.

Formule 1
11 sept. 2021
Comment le nouveau carter de boîte Ferrari améliore son aéro Prime

Comment le nouveau carter de boîte Ferrari améliore son aéro

La saison 2021 de la Formule 1 a posé des défis sans précédent aux équipes, car l'impact de la pandémie de COVID-19 les a empêchées de produire des voitures entièrement nouvelles.

Formule 1
10 sept. 2021
Zandvoort, source d'inspiration pour l'avenir des circuits Prime

Zandvoort, source d'inspiration pour l'avenir des circuits

Les virages inclinés de Zandvoort, qui ont ajouté de l'intrigue à un circuit serré et sinueux, ainsi que les bacs à gravier, ont été les stars du Grand Prix des Pays-Bas. Bien qu'il ne s'agisse pas d'un nouveau concept pour les circuits, il pourrait inspirer d'autres pistes sur la façon de pimenter leurs propres épreuves.

Formule 1
9 sept. 2021