Renault : Perdre McLaren n'a "absolument aucun impact" financier

Renault affirme que ne plus compter McLaren comme client à partir de 2021 n'aura aucune conséquence sur le plan financier et permettra à l'écurie de se concentrer pleinement sur l'aspect technique.

Renault : Perdre McLaren n'a "absolument aucun impact" financier

L'écurie McLaren a annoncé il y a plusieurs semaines qu'à partir de 2021 elle serait équipée d'unités de puissance Mercedes, délaissant ainsi la fourniture de moteurs par Renault, qui a débuté en 2018. En conséquence, le constructeur français n'aura que sa propre équipe à fournir. Même si du côté de la marque à l'Étoile, on se réjouit de pouvoir multiplier les contrats et d'en tirer avantage, le Losange voit du positif dans le fait de pouvoir se concentrer uniquement sur lui.

En tout cas, sur le court terme, Cyril Abiteboul affirme qu'il n'y aura pas d'impact négatif : "Pour l'année prochaine en particulier, il n'y a pas d'impact car le moteur pour la saison prochaine est terminé. Il est déjà sur le banc d'essai. Vous savez qu'il s'agit d'un développement à long terme, donc rien n'aura d'impact sur ce que nous faisons pour 2020."

Lire aussi :

"Ça aura un impact sur ce que nous pourrons faire en vue de 2021, sur la base du fait que, quand vous avez plusieurs clients, en particulier de la façon dont Renault procède, nous essayons toujours de satisfaire tout le monde en prenant en compte tous les commentaires au niveau de l'installation et ainsi de suite, donc il s'agira d'une distraction de moins. Nous pourrons nous concentrer sur nous-mêmes et juste sur nous-mêmes. Et c'est tout."

Sur le plan financier, la fin de la fourniture à des clients, et donc de la rentrée d'argent qui va avec, pourrait apparaître comme un coup dur. Mais le directeur général de Renault explique que la limitation des prix pour les clients ainsi que l'importante sous-traitance dans le processus de fabrication des moteurs font que la vente d'unités de puissance n'a jamais permis le moindre profit.

"D'un point de vue économique, il n'y a absolument aucun impact parce que nous vendons, plus ou moins, au coût de fabrication en raison de la limitation des prix. Donc, franchement, ce n'est rien, qu'il s'agisse d'une bonne nouvelle, parce qu'il est toujours satisfaisant de voir votre produit être utilisé par plusieurs équipes, vous savez. Mais au niveau de ce que nous devons accomplir et réussir pour Renault, ça n'a absolument aucun impact."

partages
commentaires
La F1 s'apprête à voter sur les courses qualificatives pour 2020

Article précédent

La F1 s'apprête à voter sur les courses qualificatives pour 2020

Article suivant

GP de Miami : un accord de principe et un tracé révélés

GP de Miami : un accord de principe et un tracé révélés
Charger les commentaires
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021
Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison Prime

Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison

Il y a trente ans, Michael Schumacher réalisait des débuts étincelants en F1 à Spa, avec Jordan, avant de rapidement rejoindre Benetton pour le Grand Prix d'Italie. Ce transfert allait mener l'Allemand à sa première victoire un an plus tard et poser les bases de son ascension vers le titre, qu'il décrocherait en 1994.

Formule 1
14 sept. 2021
Les notes du Grand Prix d'Italie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Italie 2021

Après le Grand Prix d'Italie, quatorzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
13 sept. 2021
La culture de Red Bull, un poids dans sa politique Prime

La culture de Red Bull, un poids dans sa politique

La stratégie par défaut de Red Bull, qui consiste à provoquer des réactions sur les réseaux sociaux chaque fois qu'elle ne parvient pas à obtenir ce qu'elle veut, fait beaucoup de bruit, mais n'a pas vraiment généré de résultats positifs pour l'équipe. Il est temps d'essayer une meilleure tactique.

Formule 1
12 sept. 2021
Monza, la fin tragique de Ronnie Peterson Prime

Monza, la fin tragique de Ronnie Peterson

Le Grand Prix d'Italie, à Monza, résonne aussi comme un rappel dramatique de l'accident qui fut fatal à Ronnie Peterson. C'était le 11 septembre 1978, il y a 43 ans.

Formule 1
11 sept. 2021
Comment le nouveau carter de boîte Ferrari améliore son aéro Prime

Comment le nouveau carter de boîte Ferrari améliore son aéro

La saison 2021 de la Formule 1 a posé des défis sans précédent aux équipes, car l'impact de la pandémie de COVID-19 les a empêchées de produire des voitures entièrement nouvelles.

Formule 1
10 sept. 2021
Zandvoort, source d'inspiration pour l'avenir des circuits Prime

Zandvoort, source d'inspiration pour l'avenir des circuits

Les virages inclinés de Zandvoort, qui ont ajouté de l'intrigue à un circuit serré et sinueux, ainsi que les bacs à gravier, ont été les stars du Grand Prix des Pays-Bas. Bien qu'il ne s'agisse pas d'un nouveau concept pour les circuits, il pourrait inspirer d'autres pistes sur la façon de pimenter leurs propres épreuves.

Formule 1
9 sept. 2021