Renault pense pouvoir égaler, voire surpasser Mercedes

partages
commentaires
Renault pense pouvoir égaler, voire surpasser Mercedes
Jonathan Noble
Par : Jonathan Noble
26 févr. 2017 à 08:00

Il y a deux ans, les relations entre Renault et Red Bull étaient plus tendues que jamais. La performance manquait, les soucis de fiabilité se multipliaient, et l'avenir s'assombrissait.

Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB12
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB12
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing teste les pneus Pirelli 2017
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB12
Cyril Abiteboul, directeur général Renault Sport F1 lors de la conférence de presse de la FIA
Jolyon Palmer, Renault Sport F1 Team avec son équipier Kevin Magnussen, Renault Sport F1 Team lors d'une séance photo de l'équipe
Jolyon Palmer, Renault Sport F1 Team RS16 au départ
Jolyon Palmer, Renault Sport F1 Team RS16
Jolyon Palmer, Renault Sport F1 Team RS16

Depuis lors, Renault a largement commencé à remonter la pente. Disposant désormais de sa propre écurie, le losange a fiabilisé son unité de puissance qui, si elle n'est pas encore au niveau du moteur Mercedes en termes de performance, poursuit ses progrès. Les résultats de Red Bull en 2016 en témoignent, certes avec un groupe propulseur rebadgé TAG Heuer.

Or, Renault a conçu une toute nouvelle unité de puissance pour la saison 2017. Selon Cyril Abiteboul, directeur général de Renault Sport Racing, celle-ci pourrait bien permettre à l'écurie d'Enstone de poursuivre sa progression et à Red Bull de donner du fil à retordre aux flèches d'argent.

"Il faut confirmer le redressement que nous avons entamé l'an dernier, parce qu'il n'est pas fini", déclare Abiteboul pour Motorsport.com. "Nous avons une architecture moteur complètement nouvelle, que nous introduisons cette année, et le premier défi sera de la rendre fiable."

"Nous savons déjà avec certitude qu'elle aura le potentiel d'égaler le niveau de performance de Mercedes. Il n'y a vraiment aucun doute là-dessus. Et peut-être, à l'avenir, le potentiel de les surpasser."

"Mais d'abord, il faut qu'elle soit fiable. C'est le principal défi et c'est ce que nous voulons. De plus, la fiabilité sera importante pour développer le châssis."

Les objectifs pour 2017

La nouvelle réglementation de 2017 crée évidemment une incertitude quant à la hiérarchie, mais pour Renault, l'objectif est clair : évoluer en milieu de tableau face à des équipes comme Williams, Force India et Toro Rosso. Pour l'écurie qui visait le podium en trois ans (rappelons que 2017 ne sera que la deuxième saison de ce plan), les top teams que sont Mercedes, Red Bull et Ferrari demeurent hors d'atteinte.

"Je ne vais pas nier le fait qu'il y a une différence de budget entre ces équipes de pointe et notre équipe, mais nous sommes vraiment au milieu", reconnaît Abiteboul lorsque nous lui demandons si Renault a le budget pour se développer à un rythme effréné. "Nous aurons un meilleur budget que tous les autres à part les trois équipes de pointe. McLaren est un peu une inconnue pour moi : le fonctionnement de leur département commercial n'est pas clair à mes yeux."

"Nous aurons la capacité de nous battre contre Williams, contre Force India, contre Toro Rosso, donc pour moi, l'objectif est clairement de faire jeu égal avec ces équipes et de les dépasser au cours de la saison."

"Je pense qu'en début de saison, nous aurons encore un handicap par rapport à notre position précédente, malgré le reste de la nouvelle réglementation, mais je m'attends à ce que notre rythme de développement soit plus élevé que celui de ces équipes."

"Quant aux grandes équipes, notre plan sur cinq ans et la stratégie que nous avons établie consistent à lancer un cercle vertueux qui nous donnera accès à plus de budget et nous permettra de viser les grandes équipes dans un avenir proche." Une ambition mesurée et stratégique qu'il n'y a plus qu'à mettre en œuvre.

Propos recueillis par Jonathan Noble

Article suivant
La Renault R.S.17 a pris la piste pour la première fois

Article précédent

La Renault R.S.17 a pris la piste pour la première fois

Article suivant

Verstappen espère attaquer plus fort et plus longtemps

Verstappen espère attaquer plus fort et plus longtemps
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Renault F1 Team
Auteur Jonathan Noble
Type d'article Interview