Renault prépare son nettoyage de printemps

Suite à la crise économique mondiale, qui touche grandement le monde de l'automobile, mais également suite aux changements de règlementations, Renault prépare une restructuration de ses deux usines

Suite à la crise économique mondiale, qui touche grandement le monde de l'automobile, mais également suite aux changements de règlementations, Renault prépare une restructuration de ses deux usines.

Aussi, l'écurie française chercherait à se séparer de pas moins de cent personnes très prochainement. L'usine d'Enstone (aérodynamique) serait la plus touchée par ce plan de licenciement, compte tenu de la modification du règlement de la F1, visant à réduire les coûts, qui impose de fortes restrictions sur l'emploi des souffleries entre autre.

Viry-Châtillon, le département moteur de l'ING Renault F1 Team serait alors "épargné". Enfin, il n'y a pour l'instant aucune confirmation du licenciement de Denis Chevrier, responsable moteur de l'écurie.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Type d'article Actualités