Formule 1
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
28 nov.
-
01 déc.
Événement terminé

Renault a été privé de soufflerie pendant près d'un mois

partages
commentaires
Renault a été privé de soufflerie pendant près d'un mois
Par :
17 oct. 2019 à 08:04

Renault a dû faire des travaux de modernisation de sa soufflerie d'Enstone durant l'été, ce qui a eu une incidence directe sur le développement de sa monoplace 2019.

Dans une saison déjà compliquée sur le plan des résultats, et alors que la quatrième place au championnat constructeurs semble s'éloigner irrémédiablement, Renault F1 a également dû composer avec un contretemps de taille pour le développement aérodynamique de sa R.S.19. Le constructeur français a en effet été privé de soufflerie pendant plusieurs semaines, celle-ci nécessitant d'être modernisée à Enstone. 

Lire aussi :

Ce choix de travailler sur l'amélioration de la soufflerie a toutefois été poussé par la compréhension de l'équipe quant à ce qui n'allait pas sur sa monoplace durant la première partie de saison. C'est donc un compromis pour l'avenir qui a été choisi, en acceptant de se priver de cet outil précieux pendant près d'un mois. Ces travaux étaient absolument nécessaires, surtout dans l'optique de la future réglementation 2021. 

"Nous connaissons le problème", explique à Motorsport.com Cyril Abiteboul, directeur général de Renault F1. "Les ailerons avant sont super sensibles, la manière dont ils affectent la carrosserie, le fond plat, le bord de fuite, etc... Ils sont super sensibles et nous avons compris beaucoup de choses en soufflerie. Par conséquent, la soufflerie a été fermée plus longtemps que la trêve [estivale]. Cela a une incidence sur le développement, et le fait que nous travaillions sur des projets multiples explique qu'ils ont été retardés, mais c'était un investissement. Si nous voulons être au niveau que nous visons, nous devons faire ce genre de choses. C'est donc un signe encourageant pour ce qui doit arriver. Mais il y a tellement à faire que je préfère garder la tête froide."

La soufflerie d'Enstone a été fermée avant la trêve estivale du mois d'août, et n'a pu être réutilisée que plusieurs semaines après la réouverture autorisée des usines. Cela a permis à Renault de la moderniser, et figurait parmi les conséquences du manque de ressources pour améliorer les infrastructures avant que le Losange ne rachète les lieux à Lotus.  

"Ça a commencé avant et ça s'est terminé après [la trêve], donc nous avons perdu presque un mois, durant lequel nous n'avons absolument pas pu utiliser la soufflerie", précise Cyril Abiteboul. "C'était prévu, et c'est le genre de choses qui remonte aux anciens propriétaires, car il y avait eu très peu d'investissement et c'est quelque chose que nous repoussions encore et encore, mais à un moment donné nous devions le faire. Alors que 2021 approche, nous devrions être prêts pour tout, même si cela voulait dire qu'il fallait sacrifier du développement cette année."

Propos recueillis par Jonathan Noble  

Cyril Abiteboul, directeur général, Renault F1 Team

Article suivant
Räikkönen a 40 ans : toutes ses F1 pilotées en Grand Prix

Article précédent

Räikkönen a 40 ans : toutes ses F1 pilotées en Grand Prix

Article suivant

Ferrari ne doit pas travailler plus mais mieux selon Vettel

Ferrari ne doit pas travailler plus mais mieux selon Vettel
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Renault F1 Team
Auteur Basile Davoine