Renault a été privé de soufflerie pendant près d'un mois

Renault a dû faire des travaux de modernisation de sa soufflerie d'Enstone durant l'été, ce qui a eu une incidence directe sur le développement de sa monoplace 2019.

Renault a été privé de soufflerie pendant près d'un mois

Dans une saison déjà compliquée sur le plan des résultats, et alors que la quatrième place au championnat constructeurs semble s'éloigner irrémédiablement, Renault F1 a également dû composer avec un contretemps de taille pour le développement aérodynamique de sa R.S.19. Le constructeur français a en effet été privé de soufflerie pendant plusieurs semaines, celle-ci nécessitant d'être modernisée à Enstone. 

Lire aussi :

Ce choix de travailler sur l'amélioration de la soufflerie a toutefois été poussé par la compréhension de l'équipe quant à ce qui n'allait pas sur sa monoplace durant la première partie de saison. C'est donc un compromis pour l'avenir qui a été choisi, en acceptant de se priver de cet outil précieux pendant près d'un mois. Ces travaux étaient absolument nécessaires, surtout dans l'optique de la future réglementation 2021. 

"Nous connaissons le problème", explique à Motorsport.com Cyril Abiteboul, directeur général de Renault F1. "Les ailerons avant sont super sensibles, la manière dont ils affectent la carrosserie, le fond plat, le bord de fuite, etc... Ils sont super sensibles et nous avons compris beaucoup de choses en soufflerie. Par conséquent, la soufflerie a été fermée plus longtemps que la trêve [estivale]. Cela a une incidence sur le développement, et le fait que nous travaillions sur des projets multiples explique qu'ils ont été retardés, mais c'était un investissement. Si nous voulons être au niveau que nous visons, nous devons faire ce genre de choses. C'est donc un signe encourageant pour ce qui doit arriver. Mais il y a tellement à faire que je préfère garder la tête froide."

La soufflerie d'Enstone a été fermée avant la trêve estivale du mois d'août, et n'a pu être réutilisée que plusieurs semaines après la réouverture autorisée des usines. Cela a permis à Renault de la moderniser, et figurait parmi les conséquences du manque de ressources pour améliorer les infrastructures avant que le Losange ne rachète les lieux à Lotus.  

"Ça a commencé avant et ça s'est terminé après [la trêve], donc nous avons perdu presque un mois, durant lequel nous n'avons absolument pas pu utiliser la soufflerie", précise Cyril Abiteboul. "C'était prévu, et c'est le genre de choses qui remonte aux anciens propriétaires, car il y avait eu très peu d'investissement et c'est quelque chose que nous repoussions encore et encore, mais à un moment donné nous devions le faire. Alors que 2021 approche, nous devrions être prêts pour tout, même si cela voulait dire qu'il fallait sacrifier du développement cette année."

Propos recueillis par Jonathan Noble  

Cyril Abiteboul, directeur général, Renault F1 Team

partages
commentaires
Inside - L'exploit qui a permis au GP du Japon d'avoir lieu

Article précédent

Inside - L'exploit qui a permis au GP du Japon d'avoir lieu

Article suivant

Ferrari ne doit pas travailler plus mais mieux selon Vettel

Ferrari ne doit pas travailler plus mais mieux selon Vettel
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Renault F1 Team
Auteur Basile Davoine
L'ascension éclair de Yuki Tsunoda racontée par ceux qui l'ont épaulé Prime

L'ascension éclair de Yuki Tsunoda racontée par ceux qui l'ont épaulé

Yuki Tsunoda impressionne pour sa première saison F1, comme il l'a fait durant ses brefs passages en F3 puis en F2. Motorsport.com a interrogé le principal intéressé et ceux qui l'ont entouré, afin de comprendre ce qui le rend si spécial...

Alonso : "Je suis content de tout ce que je vois en F1" Prime

Alonso : "Je suis content de tout ce que je vois en F1"

Lors d'une table ronde en petit comité en marge du Grand Prix du Portugal, Fernando Alonso a évoqué son retour en Formule 1, l'avenir de la catégorie reine et son évolution depuis ses débuts en 2001, entre autres. Entretien.

Formule 1
6 mai 2021
Pourquoi McLaren souhaite changer la façon de voter en F1 Prime

Pourquoi McLaren souhaite changer la façon de voter en F1

La semaine dernière, Zak Brown, PDG de McLaren, a écrit une lettre ouverte dans laquelle il expose en détail ses idées sur la direction que prend la Formule 1.

Formule 1
5 mai 2021
Les subtiles évolutions qui maintiennent Red Bull dans le coup Prime

Les subtiles évolutions qui maintiennent Red Bull dans le coup

Au Portugal, Red Bull n’a pas été à la hauteur de Mercedes. Pourtant, le résultat du Grand Prix ne reflète pas le potentiel de l’écurie. Avec de nouvelles évolutions apportées, Red Bull affiche de belles promesses pour le reste d’une saison qui s’annonce bien plus indécise que les précédentes.

Formule 1
4 mai 2021
Les notes du Grand Prix du Portugal 2021 Prime

Les notes du Grand Prix du Portugal 2021

Lewis Hamilton s'est imposé pour la deuxième fois de la saison 2021. Après le Grand Prix du Portugal, troisième manche du championnat, voici les notes attribuées aux pilotes.

Formule 1
3 mai 2021
Les données qui laissent Red Bull et Mercedes dans le doute à Portimão Prime

Les données qui laissent Red Bull et Mercedes dans le doute à Portimão

Lewis Hamilton a terminé en tête de la cruciale séance d'EL2 ce vendredi au Portugal, mais l'équipe Mercedes n'est pas certaine d'avoir l'avantage sur Red Bull. Les températures fraîches et le vent, combinés à la surface glissante du circuit de l'Algarve, offrent aux pilotes des conditions difficiles en termes de réglages et de chauffe des gommes, et tout reste à jouer.

Formule 1
1 mai 2021
Les problèmes que la F1 devra affronter avec ses Qualifications Sprint Prime

Les problèmes que la F1 devra affronter avec ses Qualifications Sprint

Annoncées en début de semaine, les Qualifications Sprint, qui seront organisées lors de trois Grands Prix en 2021, ont reçu un accueil mitigé, entre excitation et scepticisme. Mais avant de savoir quel camp aura raison, la Formule 1 doit établir ses critères de réussite pour justifier la mise en place de ce format de manière plus permanente.

Formule 1
29 avr. 2021
Le crash à un million d'euros qui met Mercedes dans l'embarras Prime

Le crash à un million d'euros qui met Mercedes dans l'embarras

Après un GP d'Émilie-Romagne en demi-teinte pour Mercedes, la principale frustration de Toto Wolff, directeur d'équipe, concerne l'accident de Valtteri Bottas et George Russell.

Formule 1
25 avr. 2021