Prost : L'ambition de Renault passe par un "calendrier plus réaliste"

Alain Prost a expliqué que l'ambition de Renault en Formule 1 restait "la même" qu'avant mais qu'elle devait s'inscrire dans "un calendrier plus réaliste".

Prost : L'ambition de Renault passe par un "calendrier plus réaliste"

Après une saison 2019 en deçà des attentes, Renault se retrouve en ce début d'année dans une situation paradoxale : contrainte au rebond après avoir été nettement devancée par McLaren dans la lutte pour la quatrième place du classement constructeurs, l'écurie française n'a pas encore la certitude que son avenir au-delà de 2020 sera assuré, alors que la direction de la firme s'est engagée dans un processus d'audit de l'ensemble de ses activités ; pour autant, il faut également garder un œil et éventuellement engager des dépenses pour 2021 et la révolution réglementaire. Paradoxale donc, comme la présentation de ce mercredi à Paris, qui a lancé la saison de l'équipe mais durant laquelle aucune image de la véritable monoplace n'a été révélée.

Au moment d'évoquer l'ambition de la structure d'Enstone, Alain Prost, son directeur non exécutif, a fait preuve d'une certaine prudence, se refusant à fixer des objectifs précis et ambitieux après l'échec de ceux qui avaient été annoncés lors du retour officiel de Renault en 2016. "Retrouver le podium, être dans les meilleures équipes de F1, et bien entendu à terme être de nouveau Champion du monde", a expliqué le Professeur. "L’ambition de Renault en F1 est la même, elle a toujours été celle-ci, mais elle doit s’inscrire, je pense, dans un calendrier plus réaliste."

Lire aussi :

"C’est vrai qu’on a souffert beaucoup d’un objectif qu’on nous a donné il y a quelques années, certainement surévalué, et on a dû courir après ça. Ça met une pression sur le dos de notre équipe qui n’est pas toujours très facile à gérer, et aujourd’hui, il faut bien se rendre compte qu’il faut du temps, il faut aussi des moyens, et on est partis de très loin. Maintenant, la grosse construction de l’équipe, grâce à Cyril [Abiteboul], on l’a vu est bientôt terminée. On a vu fin 2019 l’arrivée de Pat Fry comme directeur technique châssis. On a un management technique et sportif stabilisé, ce qui va nous permettre maintenant d’assurer cette cohésion d’équipe qui est absolument indispensable pour être compétitif."

Dans la période de doute sur l'avenir de Renault, Prost insiste sur la fierté que le constructeur doit retirer de sa participation à la Formule 1. "Je voudrais quand même rappeler aussi que la Formule 1 est une aventure humaine. Renault est impliqué en Formule 1 depuis très très longtemps. On fait partie des trois grands constructeurs qui sont impliqués en F1 en faisant châssis et moteur. On doit avoir une grande fierté par rapport à ça. La F1 est une aventure humaine et c’est aussi pour ça que je me suis investi avec Renault depuis pas mal d’années. C’est un challenge extrêmement compliqué mais c’est ça qui est très motivant. On a une équipe de 1200 personnes compétentes, dévouées, et il ne faut pas oublier que la F1 est un sport d’équipe. Bien entendu, il y a deux pilotes qui finissent le travail : ce sont nos ambassadeurs et ils vont véhiculer l’image de Renault, la fierté de Renault d’être en F1."

Propos recueillis par Léna Buffa  

partages
commentaires
La Renault R.S.20 fera l'objet d'un "développement agressif"

Article précédent

La Renault R.S.20 fera l'objet d'un "développement agressif"

Article suivant

Renault a "des objectifs modestes" et vise la quatrième place

Renault a "des objectifs modestes" et vise la quatrième place
Charger les commentaires
Bottas, dans le piège et sur un fil Prime

Bottas, dans le piège et sur un fil

Le Grand Prix de France n'est qu'une preuve de plus du rôle à la fois central que pourrait occuper mais aussi des problèmes que risque de poser (et de se poser) Valtteri Bottas chez Mercedes.

Formule 1
22 juin 2021
Les notes du Grand Prix de France 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de France 2021

Après le Grand Prix de France, septième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
21 juin 2021
Qu'est-ce qui empêche les Américains de courir en F1 ? Prime

Qu'est-ce qui empêche les Américains de courir en F1 ?

Lors des 25 dernières années, deux Américains seulement ont couru en Formule 1, sans marquer le moindre point. Qu'est-ce qui explique ce manque de succès dans la catégorie reine du sport automobile ?

Formule 1
20 juin 2021
Frédéric Vasseur, le capitaine idéal pour un navire en F1 Prime

Frédéric Vasseur, le capitaine idéal pour un navire en F1

Deux dixièmes places lors des dernières courses ont permis à Alfa Romeo de se hisser en tête de la lutte parmi les écuries de fond de peloton, mais à plus long terme, l'équipe basée en Suisse a des ambitions bien plus grandes. Avec les nouvelles règles de 2022 qui devraient équilibrer les choses, le patron de l'écurie, Frédéric Vasseur, a de bonnes raisons d'être optimiste, comme il l'a expliqué à Motorsport.com dans une interview exclusive.

Formule 1
19 juin 2021
Comment Ferrari a donné tort à Charles Leclerc Prime

Comment Ferrari a donné tort à Charles Leclerc

Ferrari a impressionné en signant la pole position à Monaco et à Bakou. Voici comment la Scuderia a redressé la barre après une saison 2020 difficile.

Formule 1
18 juin 2021
Ces moments de joie qui soulignent le problème majeur de la F1 Prime

Ces moments de joie qui soulignent le problème majeur de la F1

Les victoires tant attendues des anciens pilotes de Formule 1 Marcus Ericsson et Kevin Magnussen le week-end dernier, respectivement en IndyCar et en IMSA, ont rappelé à la F1 ce qui lui manque. Mais avec les nouvelles règles visant à équilibrer le plateau, l'optimisme renaît quant à la possibilité pour davantage de pilotes de lutter pour des succès autrefois inespérés.

Formule 1
17 juin 2021
Ces ruses autour des pneus qui vont désormais être interdites Prime

Ces ruses autour des pneus qui vont désormais être interdites

Les conclusions de Pirelli sur les défaillances des pneus à Bakou n'ont pas complètement rejeté la faute sur les équipes, mais la fermeté de la réponse de la FIA laisse peu de place au doute.

Formule 1
16 juin 2021
L'heure a sonné pour l'outil de conception le plus fiable de la F1 Prime

L'heure a sonné pour l'outil de conception le plus fiable de la F1

Le travail en soufflerie constitue le fondement du développement aérodynamique d’une Formule 1. Cependant, les progrès de la recherche virtuelle annoncent la disparition de cet outil coûteux et compliqué.

Formule 1
15 juin 2021