Renault recrute un ancien aérodynamicien Red Bull

Renault a annoncé le recrutement de Pete Machin, ancien aérodynamicien de Red Bull, comme responsable de l’aérodynamique au sein de son écurie de Formule 1.

Renault recrute un ancien aérodynamicien Red Bull

Le Losange poursuit sa campagne de recrutement en vue de sa montée en puissance et vient d’attraper dans ses filets une personnalité de choix : Pete Machin, aérodynamicien qui a travaillé pour Red Bull, notamment sur les monoplaces titrées entre 2010 et 2013, mais qui avait précédemment occupé des postes similaires chez Arrows et Jaguar.

Machin prendra ses fonctions officiellement le 3 juillet prochain alors que dans le même temps, Jon Tomlinson deviendra son adjoint. Pour Cyril Abiteboul, le directeur général de Renault Sport Racing, ce recrutement est un véritable pas en avant pour la structure d’Enstone.

"Nous sommes très heureux d’accueillir Pete Machin à Enstone. L’aérodynamique est évidemment un domaine extrêmement important en matière de performance et l’enrôler est une étape clé de notre programme de recrutement. Le dernier règlement rend l’aérodynamique plus cruciale que jamais."

"Voir Pete nous rejoindre à une période aussi importante sera du plus grand intérêt. Pete s’intégrera parfaitement dans notre structure et nous espérons récolter les fruits de son travail plus tard dans l’année. Cette annonce est exaltante pour tout le monde chez Renault Sport Racing."

Quant à l'intéressé, il se dit ravi de rejoindre l'aventure Renault où il connaît un certain nombre de personnes.

"Le sérieux de Renault Sport dans son nouveau défi en F1 est évident et je suis ravi de rejoindre l’écurie", déclare Pete Machin. "Bob Bell dirigeait l’équipe technique quand Renault a remporté des titres mondiaux chez les constructeurs. Je suis donc très impatient de travailler avec lui. J’ai déjà travaillé en étroite collaboration tant avec Nick Chester qu’avec Ciaron Pilbeam, j’ai donc de bonnes affinités avec des personnes-clés."

"Les modifications apportées au règlement technique en 2017 sont les premiers changements significatifs en quatre ans. Ils permettront aux F1 d’avoir plus d’appuis qu’à n’importe quelle autre période de l’histoire du sport. Il s’agit d’un moment vraiment excitant pour prendre la responsabilité du développement aérodynamique de Renault Sport Racing et je suis convaincu que des progrès rapides peuvent être réalisés pour ramener l’équipe au sommet de la grille."

partages
commentaires
La F1 est-elle à l’aube d’une révolution numérique ?
Article précédent

La F1 est-elle à l’aube d’une révolution numérique ?

Article suivant

"Il pourrait y avoir des surprises" cette année, selon Pirelli

"Il pourrait y avoir des surprises" cette année, selon Pirelli
Charger les commentaires
Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Formule 1
19 janv. 2022
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021
Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ? Prime

Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ?

Retour en détail sur les essais des nouveaux pneus Pirelli avec Mario Isola, chef du projet F1 de la marque italienne.

Formule 1
20 déc. 2021