Renault gagne avec Red Bull : pas d’excuse pour McLaren !

Les moteurs Renault viennent de remporter leur première victoire de la saison avec le succès de Daniel Ricciardo au Grand Prix de Chine. Pour Fernando Alonso et Stoffel Vandoorne, cela montre que McLaren n'a pas d'excuse.

Deux victoires pour Ferrari, une pour Renault. Tel est le bilan des motoristes à l'issue des trois premiers Grands Prix de la saison, et bien que le succès de Daniel Ricciardo soit partiellement dû à une intervention opportune de la voiture de sécurité, il démontre par ailleurs le potentiel de l'unité de puissance au Losange.

Qualifié 13e avec le même groupe propulseur, Fernando Alonso n'a pu faire mieux que la septième place en course, à plus de 30 secondes de Ricciardo.

Lorsqu'il lui est demandé s'il est déçu que ce ne soit pas lui qui ait gagné, Alonso répond : "Je pense qu'il était un peu trop optimiste pour nous de penser à la victoire. Mais cela nous a montré le potentiel de l'unité de puissance, et cela nous motive qu'avec cette unité de puissance, nous puissions nous battre si nous faisons du bon travail du côté du châssis."

"Nous n'y sommes pas encore. Nous devons réduire l'écart et travailler plus dur du côté du châssis. Nous savons devoir progresser, sans le moindre doute. Nous ne pouvons pas le cacher. Mais en même temps, nous faisons notre travail le dimanche, nous marquons autant de points que possible pour l'équipe."

Malgré le manque de performance de la McLaren MCL33, l'Ibère s'est hissé à une inespérée sixième place au championnat des pilotes, étant l'un des seuls à avoir fini toutes les courses dans le top 7 avec Lewis Hamilton et Nico Hülkenberg.

"Je pense que le dimanche, pour différentes raisons, nous obtenons les résultats, parfois avec un peu de chance, parfois avec une bonne stratégie, parfois avec de bons arrêts au stand", ajoute Alonso. "Jusqu'à présent, les dimanches sont très bons, mais comme je l'ai dit auparavant, nous devons continuer à améliorer la voiture. Nous ne sommes pas encore dans le groupe de pointe. Nous avons vu une unité de puissance Renault remporter la course, cela nous motive bien par ailleurs."

Même son de cloche du côté de Stoffel Vandoorne, qui n'est pas parvenu à marquer le moindre point en Chine : "Je pense que nous n'avons pas d'excuses cette année. Red Bull montre qu'il est possible de gagner des courses. Je pense qu'il y a beaucoup de travail à faire. C'est à nous d'en faire un meilleur."

Propos recueillis par Filip Cleeren

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP de Chine
Circuit Shanghai International Circuit
Pilotes Fernando Alonso , Stoffel Vandoorne
Équipes McLaren
Type d'article Actualités