Renault : Red Bull est en retard niveau carburant

partages
commentaires
Renault : Red Bull est en retard niveau carburant
Par :
16 juin 2018 à 10:40

Renault pense que son évolution moteur n'est pas utilisée à son plein potentiel par Red Bull car il demeure derrière l'équipe d'usine et McLaren en termes de développement carburant.

Christian Horner, team principal Red Bull Racing, Alain Prost, conseiller spécial Renault Sport F1 Team et Cyril Abiteboul, directeur général Renault Sport F1
Alan Permane, ingénieur de course Renault Sport F1 Team et Cyril Abiteboul, directeur général Renault Sport F1
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB14
Max Verstappen, Red Bull Racing RB14
Max Verstappen, Red Bull Racing RB14
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB14

Renault et McLaren utilisent des lubrifiants et du carburant BP/Castrol alors que Red Bull est lié à Exxon/Mobil.

Cela signifie que quand Renault mène des tests sur le banc d'essais, il le fait spécifiquement pour Red Bull, en utilisant des produits Exxon/Mobil, mais cela implique moins de temps de roulage que ce qui est fait avec BP/Castrol.

Des évolutions ont été récemment apportées par BP/Castrol lors du GP d'Espagne, qui ont bénéficié à Renault et à McLaren.

Cyril Abiteboul, directeur général de Renault Sport Racing, a déclaré à Motorsport.com que Red Bull connaissait peut-être un déficit de performance avec l'évolution récemment introduite au Canada. "J'espérais secrètement que Red Bull aurait le rythme pour gagner. Ils étaient très, très proches de ça, mais pas tout à fait. Nous avons plus de choses dans les tuyaux, et il pourrait avoir plus de choses grâce au carburant."

"C'est quelque chose de clair. Nous pouvons garantir une équité de performance au niveau de ce que nous contrôlons, côté matériel, côté logiciel. Rien en dehors de cela, comme le carburant, parce qu'ils ont choisi eux-mêmes, pour des raisons stratégiques et commerciales, d'avoir leur propre partenaire, ce que nous prenons en compte et que nous soutenons en homologuant leurs produits."

"Je suis sûr qu'Exxon a la capacité et la compétence pour revenir, mais ils sont un peu derrière. L'installation est également un petit peu différente. C'est pour cela qu'il y a de petites divergences, et je l'accepte."

Abiteboul a déclaré que le nouveau moteur Renault avait apporté exactement ce qu'il était censé produire au Canada, et avait également démontré une bonne fiabilité. "J'ai arrêté de respirer pendant un moment quand j'ai vu Alonso se plaindre de son ERS. Mais j'ai appris qu'il s'agissait d'un autre problème [sur une pièce pas fabriquée par Renault]."

"Donc c'était bien, une introduction très intéressante de la 'Spec B'. Nous voyons avec les vitesses de pointe que nous sommes très compétitifs, nous avons également vu des petits progrès de la part de Honda. Nous savons exactement ce que [les moteurs Renault] offrent, et ils offrent ce que nous annoncions il y a quelques semaines, voire quelques mois."

Article suivant
Le Grand Prix de Belgique prolongé pour 3 années de plus

Article précédent

Le Grand Prix de Belgique prolongé pour 3 années de plus

Article suivant

Jacques Villeneuve a aimé rouler dans la Ferrari 312 T3 de son père

Jacques Villeneuve a aimé rouler dans la Ferrari 312 T3 de son père
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Red Bull Racing Boutique , Renault F1 Team
Auteur Adam Cooper
Soyez le premier à recevoir
toute l'actu