Renault est revenu aux MGU-K de 2016 à Melbourne

En proie à des problèmes de fiabilité lors des essais hivernaux, Renault a trouvé comme solution provisoire à ses problèmes de MGU-K un retour à la version 2016.

Le manufacturier français a revu en profondeur son unité de puissance pour la saison 2017 mais a rencontré des problèmes assez importants de fiabilité au niveau des systèmes de récupération d'énergie pendant les essais, sur le MGU-K en particulier, qui récupère l'énergie cinétique au freinage.

Renault s'attendait à souffrir de problèmes, les ayant détectés sur le banc d'essai, liés à l'isolation du MGU-K, et avait prévu des modifications pour Melbourne. Cependant, il n'a pas été possible de les introduire à temps, donc la décision a été prise de revenir à la version 2016 avant ce premier Grand Prix, afin de se donner plus de chances de voir l'arrivée.

"Il y avait seulement 10 jours entre la fin de la seconde session d'essais et la course à Melbourne, donc nous n'avions pas d'autre choix que de faire cela", explique ainsi Rémi Taffin à Motorsport.com.

Selon Motorsport.com, c'est Red Bull qui aurait produit des pièces supplémentaires afin de permettre aux trois équipes motorisées par le Losange de pouvoir monter ces MGU-K 2016 sur leurs monoplaces.

Taffin indique que Renault travaille toujours sur des améliorations pour l'unité de puissance 2017, mais ne s'attend pas à réintroduire la version 2017 de cette pièce avant la prochaine version du moteur.

"La prochaine fois que nous pourrons utiliser un second MGU-K sera autour de la course cinq ou six, l'introduction normale [du second moteur]. J'imagine que ça sera là que nous nous pencherons sur cela. [Le MGU-K de 2016] ajoute du poids, donc ce sont quelques kilos en plus de ce que nous pensions."

Cela signifie que les structures équipées par Renault devront continuer avec l'ancien MGU-K, qui est en effet près de cinq kilos plus lourd et forcément moins puissant, jusqu'au GP d'Espagne, en mai.

Avec Ben Anderson

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP d'Australie
Circuit Melbourne Grand Prix Circuit
Équipes Renault F1 Team
Type d'article Actualités
Tags mgu-k, moteur, remi taffin