Formule 1
03 juil.
Événement terminé
10 juil.
Événement terminé
17 juil.
Événement terminé
07 août
EL3 dans
07 Heures
:
30 Minutes
:
02 Secondes
04 sept.
EL1 dans
27 jours
11 sept.
Prochain événement dans
33 jours
25 sept.
EL1 dans
48 jours
C
GP de l'Eifel
09 oct.
Prochain événement dans
61 jours
23 oct.
Prochain événement dans
75 jours
31 oct.
Prochain événement dans
83 jours

Renault "amer" après avoir dû sacrifier la performance au Brésil

partages
commentaires
Renault "amer" après avoir dû sacrifier la performance au Brésil
Par :
22 nov. 2017 à 08:40

Suite aux nombreuses défaillances moteur survenues sur les monoplaces équipées de l'unité de puissance Renault à Mexico, le Losange a pris une mesure drastique pour assurer la fiabilité au Grand Prix du Brésil.

Max Verstappen, Red Bull Racing RB13, Fernando Alonso, McLaren MCL32
Pierre Gasly, Scuderia Toro Rosso STR12, Marcus Ericsson, Sauber C36
Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team RS17
Cyril Abiteboul, directeur général Renault Sport F1 Team, Helmut Marko, Consultant, Red Bull Racing, Christian Horner, Team Principal, Red Bull Racing
Max Verstappen, Red Bull Racing RB13
Brendon Hartley, Scuderia Toro Rosso STR12, Marcus Ericsson, Sauber C36
Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team RS17

Renault a demandé à ses trois écuries de réduire la puissance de leurs moteurs afin d'éviter les problèmes techniques, ce qui a permis à ces monoplaces de finir la course, à l'exception de la Toro Rosso de Brendon Hartley, victime d'un problème de combustion d'huile. Un sacrifice éprouvant, mais nécessaire, selon Cyril Abiteboul, directeur général de Renault Sport F1.

"Nous savions être dans une position où il nous fallait sacrifier un peu de performance afin d'accroître la fiabilité", déclare Abiteboul pour Motorsport.com. "Ce n'est pas une situation agréable. Tout était joué après le premier tour. Cette course n'a eu que peu de saveur pour nous, et c'est un peu amer, parce que nous savons qu'il y a bien plus de potentiel."

"Nous devons juste nous assurer que ça ne se reproduise pas et que nous n'aurons pas à choisir entre la performance et la fiabilité. Si nous voulons courir en F1, nous avons besoin des deux."

Renault pourrait toutefois réévaluer cette stratégie pour le Grand Prix d'Abu Dhabi, notamment pour son écurie d'usine, qui est lutte pour la sixième place du championnat des constructeurs avec quatre points de retard sur Toro Rosso et deux d'avance sur Haas.

"Nous devons réfléchir à Abu Dhabi. D'un côté, nous aimerions et nous pouvons nous permettre d'être agressifs, parce que si on ne l'est pas à la dernière course, quand est-ce qu'on l'est ? En même temps, nous savons que Haas est très proche au championnat, donc nous devons adopter une approche équilibrée. Ce sera notre priorité", conclut Abiteboul.

Propos recueillis par Lawrence Barretto

 
Annonce des pilotes Sauber à Abu Dhabi... avec Alfa Romeo ?

Article précédent

Annonce des pilotes Sauber à Abu Dhabi... avec Alfa Romeo ?

Article suivant

Officiel - Kubica et Sirotkin avec Williams lors des tests Pirelli

Officiel - Kubica et Sirotkin avec Williams lors des tests Pirelli
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Renault F1 Team
Auteur Lawrence Barretto