Renault signe un nouveau doublé en Malaisie

Deux pilotes motorisés par Renault ont terminé aux deux premières places du Grand Prix de Malaisie, deuxième manche de la saison

Deux pilotes motorisés par Renault ont terminé aux deux premières places du Grand Prix de Malaisie, deuxième manche de la saison. Sebastian Vettel s’est imposé au terme des 56 tours devant son équipier Mark Webber, prenant par la même occasion la tête du classement pilotes du Championnat du Monde de Formule 1. Grâce à ce doublé, Infiniti Red Bull Renault s’empare de la première place au classement des constructeurs. Mark Webber occupait la tête en début de course, alors que Sebastian Vettel s’était arrêté très tôt pour chausser les pneus slicks. Les stratégies des deux pilotes convergeaient pour se rejoindre à mi-course. Après avoir pris le meilleur sur Hamilton, Vettel revenait en deuxième position derrière Webber. Le triple Champion du Monde en titre marquait plus tôt son quatrième et dernier arrêt et il se retrouvait au coude-à-coude avec son équipier lorsque ce dernier ressortait à son tour des stands. Vettel prenait l’ascendant au 46e tour avant de creuser l’écart et de terminer avec douze secondes d’avance. Lotus F1 Team, qui s’était imposé pour l’ouverture de la saison en Australie, voyait également ses deux pilotes terminer l’un derrière l’autre : Romain Grosjean se classait sixième devant Kimi Räikkönen, après que les deux hommes se soient respectivement opposés à la Ferrari de Felipe Massa et la Sauber de Nico Hülkenberg. Räikkönen est désormais deuxième du Championnat du Monde pilotes, tandis que Lotus F1 Team occupe la deuxième place des constructeurs. Meilleur pilote Williams F1 Team, Valtteri Bottas s’est classé onzième, à quelques dixièmes de son premier point en Formule 1. Son coéquipier, Pastor Maldonado, a dû abandonner après 45 tours, en raison d’un probable problème de KERS. Les deux voitures de Caterham F1 Team ont terminé la course : Charles Pic a terminé quatorzième, devant Giedo Van der Garde. Rémi Taffin, Directeur des prestations piste de Renault Sport F1 :
"Le Grand Prix de Malaisie est toujours un challenge difficile pour les moteurs, en raison du pourcentage de tour effectué à pleine charge et de la souplesse demandée à basse vitesse dans les épingles. Gérer efficacement la consommation de carburant constitue une difficulté supplémentaire à cause des changements climatiques rapides. La course de Sepang étant la deuxième de la saison, nous commençons à voir apparaitre différentes stratégies dans l’utilisation des moteurs. Certaines écuries préfèrent accumuler les kilomètres sur un moteur, et d’autres utiliser un nouveau bloc. Les positions sur la grille se jouant à très peu de choses cette année, la gestion des moteurs et du kilométrage constituera une donnée essentielle pour bien figurer dans le peloton tout au long de la saison." "Ce Grand Prix s’est révélé intéressant, avec un résultat très satisfaisant pour Renault Sport F1. Quatre moteurs Renault ont terminé dans le top 10 de la course et, au championnat, les trois premiers pilotes disposent du RS27. Après l’Australie et la Malaisie, nos quatre écuries partenaires viennent de couvrir environ 12 000 kilomètres, sans aucun problème majeur. Le changement de moteur pour Pastor était une précaution d’usage et ne perturbe en rien notre plan d’utilisation pour l’année. Nous sommes là où nous avions prévu d’être. Nous avons un peu de temps avant la prochaine course et nous retournons donc à Viry-Châtillon. Nous allons travailler avec les équipes pour tenter d’optimiser la performance avant les deux prochains rendez-vous." [Communiqué de Renault Sport F1]

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Mark Webber , Kimi Räikkönen , Felipe Massa , Pastor Maldonado , Sebastian Vettel , Nico Hülkenberg , Romain Grosjean , Charles Pic , Valtteri Bottas
Équipes Sauber , Williams , Ferrari , Lotus F1
Type d'article Actualités