Formule 1
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
28 nov.
-
01 déc.
EL1 dans
8 jours

Le groupe Renault va revoir sa stratégie, la F1 sera sur la table

partages
commentaires
Le groupe Renault va revoir sa stratégie, la F1 sera sur la table
Par :
25 oct. 2019 à 17:11

Le groupe Renault va lancer une analyse approfondie de sa stratégie actuelle, et le programme de compétition en Formule 1 sera à un moment ou un autre discuté, comme toutes les autres implications de la marque.

Le constructeur Renault dans son ensemble va passer en revue un grand nombre de sujets pour son avenir, et le programme F1 fera à un moment ou un autre partie des dossiers discutés. Le groupe français a présenté un chiffre d'affaires en baisse de 1,6% pour le troisième trimestre 2019, ainsi qu'une chute de 4,4% des ventes de ses véhicules sur le marché mondial. Il paye en partie les conséquences du scandale autour de Carlos Ghosn, son ancien patron. 

Lors d'une conférence téléphonique avec des investisseurs, la directrice générale par intérim de Renault, Clotilde Delbos, a laissé entendre que l'implication du Losange en F1 ferait inévitablement partie des domaines étudiés durant le processus à venir, bien qu'il soit prématuré ou raccourci de faire état d'une véritable menace pesant sur l'engagement du constructeur dans la discipline reine.

Lire aussi :

Renault souhaite établir une nouvelle feuille de route pour son entreprise dans les mois à venir, et a notamment annoncé s'être mis en quête de nouveaux partenaires. C'est en fait le plan stratégique "Drive the Future", mis en place fin 2017 par Carlos Ghosn, qui est dans le viseur et qui va être entièrement passé en revue et déboucher sur des changements.

Lors de son intervention, Clotilde Delbos a été interrogée sur l'implication de Renault en Formule 1 ainsi que sur le devenir de sa marque Alpine. "Je ne cible pas spécifiquement ces deux activités que vous avez mentionnées, mais l'examen du plan 'Drive the Future' signifie clairement que nous mettons [tout] sur la table", a-t-elle répondu. "C'est un processus normal. Il ne s'agit pas d'une analyse mineure. Nous lançons vraiment un passage en revue profond du plan 'Drive the Future', afin de prendre en compte le nouveau contexte du marché, le changement dans les usages, la mobilité, etc. ainsi que la situation actuelle du groupe. Tout peut être mis sur la table à un moment donné. C'est un examen approfondi de notre stratégie et de notre plan."

Il y a quatre ans maintenant, et sous l'impulsion de l'actuel président de Renault F1, Jérôme Stoll, Carlos Ghosn avait été convaincu de relancer l'entreprise en Formule 1 avec un programme d'usine, en rachetant l'écurie Lotus. L'an passé, Renault a terminé quatrième du championnat constructeurs, confirmant une progression constante d'une année sur l'autre depuis ce retour. En revanche, la saison en cours est plus difficile, malgré le recrutement médiatisé de Daniel Ricciardo.

Article suivant
EL1 - Hamilton débute bien, devant Leclerc et Verstappen

Article précédent

EL1 - Hamilton débute bien, devant Leclerc et Verstappen

Article suivant

Leclerc prendra moins de risques au départ à Mexico

Leclerc prendra moins de risques au départ à Mexico
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Renault F1 Team
Auteur Basile Davoine