Le groupe Renault va revoir sa stratégie, la F1 sera sur la table

Le groupe Renault va lancer une analyse approfondie de sa stratégie actuelle, et le programme de compétition en Formule 1 sera à un moment ou un autre discuté, comme toutes les autres implications de la marque.

Le groupe Renault va revoir sa stratégie, la F1 sera sur la table

Le constructeur Renault dans son ensemble va passer en revue un grand nombre de sujets pour son avenir, et le programme F1 fera à un moment ou un autre partie des dossiers discutés. Le groupe français a présenté un chiffre d'affaires en baisse de 1,6% pour le troisième trimestre 2019, ainsi qu'une chute de 4,4% des ventes de ses véhicules sur le marché mondial. Il paye en partie les conséquences du scandale autour de Carlos Ghosn, son ancien patron. 

Lors d'une conférence téléphonique avec des investisseurs, la directrice générale par intérim de Renault, Clotilde Delbos, a laissé entendre que l'implication du Losange en F1 ferait inévitablement partie des domaines étudiés durant le processus à venir, bien qu'il soit prématuré ou raccourci de faire état d'une véritable menace pesant sur l'engagement du constructeur dans la discipline reine.

Lire aussi :

Renault souhaite établir une nouvelle feuille de route pour son entreprise dans les mois à venir, et a notamment annoncé s'être mis en quête de nouveaux partenaires. C'est en fait le plan stratégique "Drive the Future", mis en place fin 2017 par Carlos Ghosn, qui est dans le viseur et qui va être entièrement passé en revue et déboucher sur des changements.

Lors de son intervention, Clotilde Delbos a été interrogée sur l'implication de Renault en Formule 1 ainsi que sur le devenir de sa marque Alpine. "Je ne cible pas spécifiquement ces deux activités que vous avez mentionnées, mais l'examen du plan 'Drive the Future' signifie clairement que nous mettons [tout] sur la table", a-t-elle répondu. "C'est un processus normal. Il ne s'agit pas d'une analyse mineure. Nous lançons vraiment un passage en revue profond du plan 'Drive the Future', afin de prendre en compte le nouveau contexte du marché, le changement dans les usages, la mobilité, etc. ainsi que la situation actuelle du groupe. Tout peut être mis sur la table à un moment donné. C'est un examen approfondi de notre stratégie et de notre plan."

Il y a quatre ans maintenant, et sous l'impulsion de l'actuel président de Renault F1, Jérôme Stoll, Carlos Ghosn avait été convaincu de relancer l'entreprise en Formule 1 avec un programme d'usine, en rachetant l'écurie Lotus. L'an passé, Renault a terminé quatrième du championnat constructeurs, confirmant une progression constante d'une année sur l'autre depuis ce retour. En revanche, la saison en cours est plus difficile, malgré le recrutement médiatisé de Daniel Ricciardo.

partages
commentaires
EL1 - Hamilton débute bien, devant Leclerc et Verstappen
Article précédent

EL1 - Hamilton débute bien, devant Leclerc et Verstappen

Article suivant

Leclerc prendra moins de risques au départ à Mexico

Leclerc prendra moins de risques au départ à Mexico
Charger les commentaires
La F1 ne manquera pas à Räikkönen, mais il manquera à la F1 Prime

La F1 ne manquera pas à Räikkönen, mais il manquera à la F1

Trois ans après sa dernière victoire en Formule 1, à Austin, Kimi Räikkönen est désormais à quelques Grands Prix de mettre un terme à la plus longue carrière de l'Histoire. Son ami et ancien attaché de presse au sein de l'équipe de rallye Ice1 Racing, Anthony Peacock, explique pourquoi il laissera un vide tout en s'épanouissant dans une nouvelle vie.

Il y a 35 ans, le deuxième titre quasi inespéré de Prost Prime

Il y a 35 ans, le deuxième titre quasi inespéré de Prost

Le 26 octobre 1986, Alain Prost décrochait son deuxième titre mondial consécutif, à l'issue d'un Grand Prix d'Australie de folie, ponctué de nombreux rebondissements et retournements de situation. Récit.

Formule 1
26 oct. 2021
Les notes du Grand Prix des États-Unis 2021 Prime

Les notes du Grand Prix des États-Unis 2021

Après le Grand Prix des États-Unis, dix-septième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
25 oct. 2021
Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan Prime

Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan

Alessandro Zanardi a bien cru qu'il allait pouvoir faire ses débuts à domicile au Grand Prix d'Italie 1991, mais il ne s'est pas rendu compte que Flavio Briatore était en train de lui tendre un piège.

Formule 1
23 oct. 2021
Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1 Prime

Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1

Le 22 octobre 1967, Denny Hulme était sacré, au nez et à la barbe des stars de l'époque. Retour sur la carrière du plus méconnu des Champions du monde de la discipline reine.

Formule 1
22 oct. 2021
Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1 Prime

Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1

Emerson Fittipaldi est surtout connu pour ses deux titres de Champion du monde de F1 et ses deux victoires aux 500 Miles d'Indianapolis. Mais le Brésilien a également enfilé la casquette de directeur d'équipe. L'ancien designer de l'écurie Fittipaldi, Tim Wright, revient sur une période marquée par des conflits internes, un financement limité et des résultats blancs en dépit d'un excellent casting.

Formule 1
21 oct. 2021
Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991 Prime

Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991

La saison 1991 représente l'une des plus grandes opportunités manquées de l'Histoire de Williams. Des problèmes techniques et des erreurs parfois grossières de Nigel Mansell ont aidé Ayrton Senna à décrocher la dernière de ses trois couronnes mondiales.

Formule 1
20 oct. 2021
Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1 Prime

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1

Dans les années 1960 et 1970, McLaren jonglait avec des engagements en F1, en Endurance et à Indianapolis, tout en concevant des F3 et des F2. Aujourd'hui, l'équipe retrouve ses racines, se développe en IndyCar et en Extreme E tout en poursuivant sa renaissance en F1, tandis que la Formule E et le WEC sont à l'étude. Mais n'est-ce pas trop, trop tôt ? Stuart Codling en discute avec Zak Brown.

Formule 1
19 oct. 2021