Renault : "Très tendu" sur la logistique et l'approvisionnement

Jerez, ALR/GN - Dernier motoriste champion du monde en date, avec Red Bull Racing, Renault dispose d’un palmarès séduisant, pour ne pas dire impressionnant


Jerez, ALR/GN - Dernier motoriste champion du monde en date, avec Red Bull Racing, Renault dispose d’un palmarès séduisant, pour ne pas dire impressionnant. Le nouveau double titre 2013 fut d’autant plus savoureux en novembre dernier qu’il s’agissait de la dernière saison des moteurs V8 produits à Viry-Châtillon. A présent, toutes les équipes ont une carte à jouer, en ayant troqué leurs moteurs atmosphériques pour les nouveaux Power Unit hybrides. Le changement, c’est maintenant La F1 a pris un virage des plus serrés au niveau de la réglementation. Directement liés au moteur, les la fiabilité sera plus que jamais la clé cette année. Les équipes auront déjà pour mission de dompter le V6 et son ERS, maillon central de la conception des monoplaces version 2014. Les premiers tours de roues ont été menés hier sur le tracé andalou de Jerez, et même si le nouveau défi technique le plus poussé de cette dernière décennie n’a pas encore montré son vrai visage, de premiers constats ont pu être faits. Rémy Taffin, actuel responsable des activités piste de Renault Sport F1, est devenu un coutumier des lauriers. L’ingénieur français a lui-même participé à la propulsion d’un Champion du Monde au sommet il y a quelques années… un certain Fernando Alonso.

L’occasion est donc trop belle pour se pencher sur ce qui fait la force de Renault, qui trouve son impulsion dans la contribution avec les équipes fournies. La firme française continuera à orchestrer ses équipes clientes, avec comme sur le copieux morceau de l’intégration des éléments du V6 Turbo et de ses batteries et câblages. Rencontre avec Rémi Taffin, revenu pour ToileF1, sur ce qui a concrétisé l’ingérence des moteurs Renault, couronnés dans la discipline reine la saison passée… Après avoir assuré l’excellence de son usine sur la continuité et rassuré avec un doublé de titres pilotes et constructeurs, les hommes de Viry-Châtillon tenteront de renouveler l’opération. “Il y a quelque chose dont on ne se rend pas forcément compte : c’est que Renault fournit quatre écuries et ça représente un challenge assez relevé, surtout que les saisons ne sont jamais faciles. On l’a d’ailleurs encore vu l’année passée. On rencontre quelques problèmes et avoir quatre écuries et non une seule à équiper est assez délicat. Ça ne se voit pas parce que c’est à l’usine que ça se passe, mais d’un point de vue logistique et approvisionnement, c’est quand même très tendu. En 2013, on a réussi la « prouesse » de faire en sorte que chaque écurie soit servie de la même façon et on a évité au maximum d’avoir des problèmes”, explique l’ingénieur français, qui a fait ses armes chez BAR puis Benetton.

Néanmoins, la vie en F1 est loin d’être un long fleuve tranquille. “Bien sûr, on en a toujours [des problèmes, ndlr], mais je pense que c’est quelque chose qui ne se voit pas ; ce qui est quand même très gratifiant et bon signe pour le personnel qui est en France”. Des résultats sont révélateurs des produits fournis Le travail de Renault avec les équipes dépasse largement le cadre de la fourniture moteur. Dans le passé récent, Jean-François Caubet avait ainsi lâché le morceau en expliquant que le motoriste français avait optimisé l'exploitation des gaz d'échappements avec Red Bull pour mener le team vers la victoire. “J’aimerais mettre en avant quelque chose qui ne se voit pas forcément non plus et qui concerne le partenariat avec nos quatre teams”, ajoute Taffin. “Les heures et le temps passés avec nos équipes pour faire en sorte de développer les moteurs ne se voyaient pas parce qu’ils étaient figés. Mais il y a quand même un travail conséquent sur l’intégration et l’utilisation des moteurs. On a pu l’évoquer à plusieurs reprises, mais c’est le cœur de métier des ingénieurs chez Renault, surtout quand on parle des V8. Et c’est quelque chose de très important et dont on bénéficiera dans le futur”.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Fernando Alonso
Équipes Red Bull Racing
Type d'article Actualités