Renault : Un dimanche à oublier

Parti sur une stratégie décalée, Fernando Alonso occupait la troisième place du Grand Prix avant son premier ravitaillement

Parti sur une stratégie décalée, Fernando Alonso occupait la troisième place du Grand Prix avant son premier ravitaillement. Mais une fois aux stands, les mécaniciens ont rencontré de grosses difficultés pour changer la roue avant gauche. Cela est dû à un choc survenu en début de course entre l'Espagnol et Adrian Sutil.

De son côté, Romain Grosjean n'a pas bouclé le moindre tour puisqu'il s'est accroché avec Jenson Button et Lewis Hamilton dans le virage des Combes. C'est donc un week-end décevant pour la marque au Losange.

Fernando Alonso (abandon) :


"Aujourd'hui j'ai manqué une occasion d'être sur le podium. J'ai pris un bon départ en gagnant quelques places, puis la stratégie semblait bonne. La voiture était meilleure que nous ne l'avions prévu et j'étais en troisième position lorsque je suis rentré aux stands pour mon premier ravitaillement."

"Il est devenu évident que quelque chose n'allait pas sur mon pneumatique avant gauche et l'équipe m'a demandé d'abandonner. Nous savons désormais que la roue a été endommagée dans le premier virage, en début de course. De toute façon, Monza est dans deux semaines et j'attends vraiment de surmonter la déception d'aujourd'hui."

Romain Grosjean (abandon) :


"J'ai pris un très bon départ en remontant jusqu'à la treizième place et je maintenais un bon rythme, mais ensuite Button m'a sorti au virage cinq et c'en était terminé pour moi. C'est frustrant car j'aurais aimé finir la course et en apprendre plus de la voiture sur ce circuit très spécial. Espérons que je puisse faire mieux à Monza."

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Jenson Button , Fernando Alonso , Lewis Hamilton , Adrian Sutil , Romain Grosjean
Type d'article Actualités