Renault va produire un tout nouveau moteur pour 2017

partages
commentaires
Renault va produire un tout nouveau moteur pour 2017
Jonathan Noble
Par : Jonathan Noble
Traduit par: Fabien Gaillard
9 nov. 2016 à 11:20

D'après les informations de Motorsport.com, Renault travaille sur un tout nouveau moteur pour la saison 2017 de Formule 1, après avoir décidé que conserver son concept actuel ne lui apporterait pas les gains de performance nécessaires.

Le moteur Renault Energy F1 2015
Le capot moteur de la Renault Sport F1 Team R.S.16
Capot moteur de la Renault Sport F1 Team RS16
Cyril Abiteboul, Renault Sport F1 et Frederic Vasseur, Renault Sport F1
Jolyon Palmer, Renault Sport F1 Team RS16
Jolyon Palmer, Renault Sport F1 Team
Jolyon Palmer, Renault Sport F1 Team
Jenson Button, McLaren Honda F1 Team MP4-31 et Jolyon Palmer, Renault Sport F1 Team R.S.16
Jolyon Palmer, Renault Sport F1 Team RS16

Le constructeur français a fait des progrès cette année après avoir tourné la page d'une saison 2015 compliquée qui aurait pu provoquer son retrait de la F1.

Avec un engagement renouvelé en Grand Prix au travers de son équipe d'usine et en ayant remporté deux victoires au travers de son partenariat moteur avec Red Bull, Renault croit avoir posé les fondations pour un avenir meilleur.

Et il semble qu'une partie de son plan implique maintenant une toute nouvelle unité de puissance, après avoir estimé que le concept actuel, qui date de 2014, a atteint son plein potentiel.

Le directeur de l'écurie Renault, Frédéric Vasseur, a déclaré à Motorsport.com : "Nous avons quelques bonnes évolutions dans les tuyaux. Nous aurons un moteur complètement nouveau l'année prochaine."

"C'est 100% nouveau. C'était la fin du développement de l'actuel. Nous avions besoin de faire un pas en avant pour avancer et nous allons faire cela. Jusqu'ici, tout progresse et est proche des attentes."

Changement de concept

Interrogé sur le point de savoir si Renault allait adopter le concept de Mercedes, avec une turbine et un compresseur séparés, Vasseur répond : "C'est un concept Renault... Je pense que nous n'avons pas à suivre les autres sur le moteur. Nous avons beaucoup progressé sur les six à huit derniers mois et si nous voulons faire un autre pas en avant, il faut changer un petit peu le concept. Je pense qu'ils l'ont fait."

L'écurie cliente de Renault, Red Bull, est attendue comme le principal challenger de Mercedes pour le titre en 2017, quand les nouvelles règles mettront de nouveau l'accent sur l'aérodynamique. Et après avoir connu des gains de performance significatifs cette année pour réduire l'écart avec Mercedes, Vasseur s'attend à un bond similaire en 2017.

"Nous avons progressé pendant l'hiver, et entre les spécifications A et B. Nous pouvons nous attendre à la même chose l'année prochaine et pendant la saison. On prend une décision sur un projet, nous étions à la fin du concept, et pour passer à une autre étape il fallait changer un petit peu le concept."

Article suivant
Magnussen s'est mis d'accord avec Haas pour 2017

Article précédent

Magnussen s'est mis d'accord avec Haas pour 2017

Article suivant

Massa raconte un échange avec Alonso avant le GP du Mexique

Massa raconte un échange avec Alonso avant le GP du Mexique
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Renault F1 Team
Auteur Jonathan Noble
Type d'article Actualités