Renault va relancer son programme de jeunes pilotes

Renault a pour projet de relancer son propre programme pour jeunes pilotes. Un plan qui fait partie de la reconsidération de son implication en F1 et dans les formules de promotion. 

Le constructeur français est en passe de prendre une décision finale quant à la forme que prendra son engagement en F1 dans les prochaines années et des discussions sont toujours en cours pour éventuellement racheter l’écurie Lotus F1. Mais Renault revoit toute sa stratégie et cela va également passer par une possible présence dans le futur championnat F2. 

Lire aussi : Pourquoi Renault doit revoir tout son investissement

Directeur Général de Renault Sport F1, Cyril Abiteboul considère que repenser le programme pour les jeunes pilotes pourraient être financièrement très intéressant pour Renault en cas de retour à temps complet en F1. 

"Il suffit de regarder les salaires dans une équipe comme Mercedes par rapport à ceux des pilotes chez Red Bull ou Toro Rosso", a-t-il confié à Motorsport.com. "Je crois que les salaires chez Red Bull et Toro Rosso représentent seulement une fraction de ceux de Mercedes, et c’est fantastique. Cela nous donne une leçon quant à ce que nous devrions faire et comment nous pouvons améliorer ce que nous faisons."

Identifier des pilotes à l’image de Renault

Le retour sur investissement que recherche Renault à travers son engagement en F1, et qui représente la clé de la décision finale, passe également par une identification claire des pilotes associés à l'image du Losange.

"Ce qui est certain, si nous devons être en F1, c’est que je suis un grand fan des programmes pour les pilotes", admet Abiteboul. "Nous avions cela par le passé, mais peut-être que c’était un peu trop ambitieux car nous avions beaucoup de pilotes."

Vidéo : Prost évoque Renault et la F1

"Nous avons récolté davantage en étant reconnus comme ceux qui ont fait connaître Alonso que comme ceux qui ont permis à Lewis Hamilton d’être au volant d’une monoplace pour la première fois [en Formule Renault]. Si vous posez la question dans le paddock, même à ceux qui connaissent très bien la carrière de Lewis, ils identifient sans aucun doute Fernando à Renault. Lewis n’a jamais été mis en lien avec Renault. Donc nous devons construire là-dessus et c’est pourquoi je crois fermement au programme pour jeunes pilotes."

Pour relancer le programme de jeunes pilotes, les plans de Renault passent par une restructuration de l’implication dans les catégories junior. Il est ainsi prévu de ne plus soutenir ce qui est actuellement le championnat Formule Renault 3.5, tout en considérant une alliance avec le futur championnat F2 qui sera mis en place par la FIA, et qui pourrait même remplacer le GP2. 

Propos recueillis par Jonathan Noble

A propos de cet article
Séries Formule 1
Type d'article Actualités
Tags abiteboul, renault