Renault veut maintenant placer ses deux F1 dans le top 10

Le directeur de l'écurie Renault Sport F1, Frédéric Vasseur, a déclaré vouloir placer ses deux monoplaces dans le top 10 d'un même Grand Prix d'ici la fin de saison.

Renault veut maintenant placer ses deux F1 dans le top 10
Frederic Vasseur, Renault Sport F1 Team Racing Director
Jolyon Palmer, Renault Sport F1 Team R.S.16
Jolyon Palmer, Renault Sport F1 Team sur la grille
Jolyon Palmer, Renault Sport F1 Team RS16
Kevin Magnussen, Renault Sport F1 Team RS16
Jolyon Palmer, Renault Sport F1 Team RS16
Jolyon Palmer, Renault Sport F1 Team RS16
Charger le lecteur audio

Avec le point inscrit par Jolyon Palmer à l'occasion du Grand Prix de Malaisie, Renault aura donc réussi cette saison à faire inscrire des points à ses deux pilotes, Kevin Magnussen ayant déjà fait cela en Russie et à Singapour. 

Mieux l'écurie française a inscrit pour la première fois depuis son retour des points lors de deux épreuves consécutives, en prenant la 10e place des deux derniers GP.

En raison des changements réglementaires importants prévus en 2017, aucune évolution n'est attendue sur la R.S.16 en vue de la fin de saison. Malgré cela, pour Frédéric Vasseur, Enstone peut encore atteindre des objectifs plus haut placés.

"Je pense que nous progressons", a-t-il expliqué pour Motorsport.com. "Nous nous battons désormais avec les Toro Rosso et les Haas. C'est une autre étape, mais nous devons être constamment dans cette position."

"Le prochain objectif sera d'avoir deux voitures dans les points. Nous ne sommes pas si loin du haut de la Q2, et ça sera notre prochain objectif. Je pense qu'au niveau de l'exploitation [du package], nous pouvons faire des progrès, et nous faisons des progrès course après course. Nous devons continuer comme cela."

"Nous ne nous attendons pas à un pas en avant immense parce que nous n'allons pas introduire d'évolutions, mais je pense que c'est la même chose pour tout le monde, et la grille va rester plus ou moins constante. Nous devons faire attention aux détails."

Impressionné par Palmer

Jolyon Palmer est parvenu à terminer 10e du Grand Prix de Malaisie au prix d'une stratégie agressive, après s'être élancé du 19e emplacement sur la grille. "La stratégie était bonne, et Jo a aussi fait du travail bon travail dans la gestion des pneus."

"Il a été capable d'attaquer quand nous lui avons demandé de le faire et d'être très conservateur à d'autres moments de la course. Maintenant, nous devons enchaîner les résultats, pour continuer comme cela."

"Il était très proche d'inscrire des points à Budapest, jusqu'à quelques tours avant la fin. Il était très déçu après les qualifs parce que je pense que le rythme était là et qu'il pouvait s'attendre à un meilleur résultat."

Propos recueillis par Adam Cooper

partages
commentaires
Le nouveau maire de Sao Paolo veut privatiser Interlagos
Article précédent

Le nouveau maire de Sao Paolo veut privatiser Interlagos

Article suivant

Suzuka est "une course comme une autre" pour McLaren

Suzuka est "une course comme une autre" pour McLaren