Rencontre avec Jenny Moore, coordinatrice chez LRGP

Ici à Enstone, nichés dans la campagne verdoyante de l’Oxfordshire, Lotus Renault GP a voulu creuser un peu pour en savoir plus sur quelques-uns des membres du staff qui font de LRGP ce qu’elle est

Ici à Enstone, nichés dans la campagne verdoyante de l’Oxfordshire, Lotus Renault GP a voulu creuser un peu pour en savoir plus sur quelques-uns des membres du staff qui font de LRGP ce qu’elle est.

Le mois dernier, Lotus Renault GP vous avait fait découvrir

Cary Kravets

, designer mécanique junior, membre de l’équipe depuis 18 mois. Aujourd'hui, l'équipe vous présente Jenny Moore, coordinatrice pièces de rechange itinérante depuis 10 ans.

"Au Canada, il faisait très froid et humide, aussi disons que nous avons laissé parler notre humour. Cela semble déjà si loin," plaisantait Jenny Moore. Cela ne l’est pas. Nous sommes le mercredi suivant et Jenny, seule femme à travailler dans le stand LRGP, a l’air fatiguée.

Jenny s’occupe des pièces de rechange à Enstone depuis près de cinq ans, mais 2011 est la première saison où elle accompagne l’équipe de course sur les circuits. Basée au stand avec les mécaniciens les jours de course, elle est également responsable de quelques couvertures chauffantes (elle en retire une dans le stand et sur la grille pour la course). Elle est aussi chargée de retirer le nez de la R31 si nécessaire au pit stop.

"Dieu merci, je n’ai pas encore eu à faire cela. Tout cela implique de la tension et beaucoup de travail, c’est difficile mais c’est aussi beaucoup de plaisir. J’ai été assistante pendant plusieurs années et j’ai appris à être très organisée et à anticiper les scénarios qui pouvaient éliminer les différents problèmes. J’essaie de prévoir quelles pièces seront nécessaires."

Jenny passe beaucoup de temps à contrôler les stocks. Alors elle sait exactement ce qu’ils contiennent, en quelle quantité et elle trouve tout rapidement. "J’aime voyager tôt, pour tout préparer. De cette façon, quand les mécaniciens arrivent, tout est là. Ils sont très concentrés sur leur travail de construction et sur le temps dont ils disposent. Souvent, ils demandent tous des choses en même temps. Il faut donc savoir quelles opérations vont prendre le plus de temps et sortir ces pièces en premier, et ainsi de suite. Vous devez posséder la connaissance des pièces, où elles vont et combien de temps prend l’intervention. Ainsi, les mécaniciens ont les meilleures chances d’envoyer les voitures en piste le plus vite possible."

Source de l’article sur le site officiel de Lotus Renault GP.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Type d'article Actualités