Réprimande serait synonyme de pénalité pour Maldonado

Grâce à la sixième place de Pastor Maldonado, la séance de qualifications du Grand Prix du Brésil est une vraie satisfaction pour l'écurie Williams

Grâce à la sixième place de Pastor Maldonado, la séance de qualifications du Grand Prix du Brésil est une vraie satisfaction pour l'écurie Williams.

Le pilote vénézuélien n'a été devancé que par les McLaren, les Red Bull et la Ferrari de Felipe Massa.

Néanmoins, Maldonado est sous le coup d'une pénalité. Invité par les commissaires à venir peser sa monoplace durant la Q2, le pilote Williams n'a vu ni le feu rouge à l'entrée des stands, ni les signes que lui adressait l'un des commissaires.

Toto Wolff, directeur exécutif de l'équipe, espère que cela ne coûtera pas une pénalité à son pilote, car même une réprimande pourrait avoir cet effet.

C'est dommage, Pastor était appelé au contrôle technique pendant une séance, ce qui est rare et inattendu. On espère donc que les commissaires seront cléments et croiront en notre bonne fois. J'espère que Pastor n'aura pas de réprimande, car il pourrait recevoir une pénalité, puisqu'il a déjà été réprimandé plusieurs fois”.

En attendant, Maldonado a la posibilité de prendre le départ de l'une des trois premières lignes pour la septième fois de la saison.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Felipe Massa , Pastor Maldonado , Toto Wolff
Équipes McLaren , Williams , Ferrari
Type d'article Actualités