Une autre bonne nouvelle en vue du GP de Grande-Bretagne

Les espoirs de Silverstone d'accueillir des courses de Formule 1 cette année ont connu une autre bonne nouvelle après que le gouvernement britannique a annoncé la reprise du sport à huis clos à partir du lundi 1er juin.

Une autre bonne nouvelle en vue du GP de Grande-Bretagne

La saison 2020 de Formule 1 est à l'arrêt depuis l'annulation du Grand Prix d'Australie le 13 mars dernier et les reports/annulations, par la suite, des neuf autres manches qui devaient démarrer l'exercice en raison de la pandémie de COVID-19. La discipline reine travaille depuis quelques semaines à la mise en place d'un plan pour débuter la compétition en Autriche par deux courses les 5 et 12 juillet, plan qui a connu une avancée majeure puisque le gouvernement autrichien y a donné son feu vert.

Lire aussi :

Initialement, cette double épreuve de Spielberg devait être suivie, deux semaines plus tard, par deux courses à Silverstone. Mais d'importants doutes ont été soulevés par la décision des autorités britanniques de mettre en place une quarantaine de 14 jours à l'entrée sur le territoire, restriction qui ne semblait pas devoir être épargnée au personnel de la Formule 1. Cependant, la semaine passée, le Premier ministre Boris Johnson a demandé à son cabinet que le championnat en soit exempté, ce qui a replacé les deux GP envisagés sur les rails, désormais au début du mois d'août.

Même si l'annonce officielle concernant le statut particulier accordé à la F1 n'a pas encore eu lieu, un pas de plus a été fait dans la direction de la tenue des deux courses puisqu'il a été annoncé ce samedi par le secrétaire d'État à la culture, Oliver Dowden, que les événements sportifs pourraient reprendre dans le pays dès ce lundi. "Plus de deux mois après l'arrêt du sport et après des discussions 24 heures sur 24 avec des experts médicaux et des organismes sportifs professionnels, je suis ravi d'annoncer aujourd'hui que le gouvernement a publié des directives qui permettent aux compétitions sportives de reprendre à huis clos dès lundi au plus tôt et, surtout, uniquement lorsque cela est sans danger", a-t-il ainsi déclaré lors d'une allocution publique. 

Lire aussi :

"C'est à chaque sport, individuellement, de décider quand il doit reprendre la compétition ; ils connaissent le mieux leur compétition. Mais le football, le tennis, les courses de chevaux, la Formule 1, le cricket, le golf, le rugby, le snooker et d'autres encore sont tous prêts à revenir sur nos écrans sous peu, les courses de chevaux étant les premières à sortir des stalles dans le Nord-Est la semaine prochaine. Cela a été un énorme défi d'en arriver là. Nous avons adopté une approche médico-légale et clinique, en travaillant avec la santé publique anglaise et le ministère de la santé à chaque étape du processus."

La F1 devrait selon toute vraisemblance annoncer son programme européen dans les prochains jours, le championnat espérant toujours organiser entre 15 et 18 Grands Prix cette année en Europe, en Asie, dans les Amériques et dans le Golfe. Les GP de France, de Monaco, d'Australie et des Pays-Bas n'y figureront pas.

partages
commentaires
Richards : Les moteurs actuels sont trop complexes et trop chers

Article précédent

Richards : Les moteurs actuels sont trop complexes et trop chers

Article suivant

C'était un 30 mai : Red Bull implose à Istanbul

C'était un 30 mai : Red Bull implose à Istanbul
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Grande-Bretagne
Auteur Fabien Gaillard
À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie Prime

À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie

Mercedes a pris l'ascendant sur Red Bull lors des essais libres à Imola vendredi, mais les performances restent très serrées. L'écurie Championne du monde ne prend rien pour acquis, et les données difficilement lisibles confirment que cette méfiance est légitime.

Formule 1
17 avr. 2021
Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc Prime

Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc

La Scuderia Ferrari a débarqué à Imola après une bonne performance lors de la manche d’ouverture à Bahreïn. Mais pour Charles Leclerc, il reste encore du travail pour que Ferrari retrouve la place qu'elle mérite.

Formule 1
16 avr. 2021
Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ? Prime

Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ?

En Formule 1, trois semaines d’attente entre deux courses paraissent être une éternité. Avec un calendrier 2021 déjà modifié, les équipes se rendent à Imola pour reprendre la compétition après une manche d’ouverture exaltante à Bahreïn. Voici les différents enjeux et scénarios attendus pour ce Grand Prix d’Émilie-Romagne.

Formule 1
15 avr. 2021
Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance Prime

Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance

Williams a résisté à la marée pendant de nombreuses années mais l'ère du propriétaire-exploitant est révolue depuis longtemps.

Formule 1
14 avr. 2021
Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ? Prime

Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ?

Les équipes de Formule 1 semblent divisées concernant la meilleure solution pour les nouvelles règles sur le fond plat. Une fois de plus, deux tendances radicalement opposées apparaissent. Désormais, une question se pose : le tableau dressé lors du premier Grand Prix permet-il déjà d'indiquer qui est sur la bonne voie et qui ne l'est pas ?

Formule 1
13 avr. 2021
AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ? Prime

AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ?

Serait-il possible qu'AlphaTauri soit la grande surprise de la saison 2021 de Formule 1 ? Ce qui a été montré lors du Grand Prix de Bahreïn le suggère clairement.

Formule 1
13 avr. 2021
Quand Stirling Moss donnait une leçon sur le pilotage Prime

Quand Stirling Moss donnait une leçon sur le pilotage

Remémorons-nous quelques souvenirs marquants de Stirling Moss, légende du sport automobile, qui nous a quittés l'an dernier à l'âge de 90 ans.

Formule 1
12 avr. 2021
Le faible rake met Aston Martin à la croisée des chemins Prime

Le faible rake met Aston Martin à la croisée des chemins

Aston Martin peut-elle se sortir du trou dans lequel la réglementation aérodynamique de 2021 l'a envoyée ? Cette question, l'écurie britannique ne peut pas encore y répondre. En revanche, les récentes performances de Mercedes offrent un signe d'encouragement.

Formule 1
11 avr. 2021