Les pilotes F1 s'attendent à un virage 8 "facile" en Turquie

Alors que le Grand Prix de Turquie va faire son retour au calendrier de la F1 cette année, les pilotes se languissent de retrouver le tracé d'Istanbul mais s'attendent à un virage 8 "facilement à fond" avec les monoplaces actuelles.

Les pilotes F1 s'attendent à un virage 8 "facile" en Turquie

La F1 a confirmé le retour au calendrier de l'Istanbul Park au travers d'une nouvelle édition du Grand Prix de Turquie, après neuf ans sans épreuve sur le tracé dessiné par Hermann Tilke. Le Grand Prix va se courir en novembre, avant la triple manche finale de la saison à Bahreïn et Abu Dhabi, ce qui porte la saison à 17 courses.

De la grille actuelle, seuls Lewis Hamilton, Sebastian Vettel, Kimi Räikkönen et Sergio Pérez ont roulé en F1 sur cette piste. Romain Grosjean, quant à lui, y a couru en GP2 en 2008 et 2011, et est enthousiaste à l'idée de retrouver ce circuit.

"Ça serait méga", a déclaré le Français, interrogé par Motorsport.com. "Je pense que ce serait sacrément génial. C'est un circuit tellement cool. J'aime vraiment aller y courir. Le virage 8 est bon pour le cou, je pense que ce serait très rapide."

Lire aussi :

Le quadruple gauche qui forme le virage 8 était l'une des portions les plus spectaculaires de la Formule 1 lorsque la Turquie a rejoint le calendrier en 2005, mais il n'a jamais été utilisé par des F1 modernes générant énormément d'appui aérodynamique. Pour Alex Albon, il s'agira désormais d'un virage qui se passera "facilement à fond".

"Je ne pense même pas que nous aurons à le tester. Peut-être au début du tour de sortie, mais quoi qu'il en soit, ça sera fun. C'est vraiment cool, je suis excité ! Liberty et la Formule 1 font un travail formidable pour choisir ce type de circuits." 

"Je ne sais pas s'il s'agit d'une coïncidence, ou s'ils les choisissent juste parce que ce sont ceux qui sont ouverts à l'accueil de courses [comme] le Mugello, Imola et la Turquie. Nous allons avoir certains des meilleurs circuits du monde. Il s'agira d'un vrai circuit, je suis totalement pour."

Esteban Ocon, qui n'a jamais roulé en Turquie, rejoint son homologue. "La Turquie est un circuit fantastique. S'il arrive au calendrier, génial. C'est un circuit à l'ancienne, que je regardais à la télé quand j'étais plus jeune. L'immense virage à gauche, à fond, ça va être assez impressionnant."

Lire aussi :

Le retour d'Istanbul s'inscrit dans la volonté de la F1 d'étoffer, en restant dans une zone géographique contenue (l'Europe et le Moyen-Orient), le calendrier 2020 qui a été largement impacté par la pandémie de COVID-19 et dont beaucoup d'épreuves ont été annulées ou reportées. Jusqu'ici, la discipline a pu mettre en place des Grands Prix sur des circuits inédits (le Mugello et Portimão) et sur des pistes qui n'ont plus été utilisées depuis plusieurs années (le Nürburgring et Imola).

Un travail que Pierre Gasly a salué, surtout dans le contexte des difficultés logistiques actuelles d'une saison qui n'a démarré qu'en juillet. "Je dois dire que c'est assez impressionnant. C'est assez intense, mais jusqu'ici tout fonctionne très bien."

"C'est agréable de voir de nouveaux circuits comme Imola, le Mugello, Portimão, des endroits où nous ne serions pas allés dans un calendrier plus standard, donc je crois qu'il est bien d'essayer ça. Je pense que notre championnat est assez chanceux quand on regarde d'autres sports, donc c'est très bien."

Avec Luke Smith 

partages
commentaires

Voir aussi :

Une modification à l'endroit de l'accident mortel d'Anthoine Hubert

Article précédent

Une modification à l'endroit de l'accident mortel d'Anthoine Hubert

Article suivant

Ferrari a compris le problème moteur de Leclerc

Ferrari a compris le problème moteur de Leclerc
Charger les commentaires
Le "pas en arrière" qui sera bénéfique à la F1 Prime

Le "pas en arrière" qui sera bénéfique à la F1

Ses jours étant apparemment comptés, le MGU-H semble devoir être supprimé des futures règles moteur de la Formule 1, afin d'attirer de nouveaux constructeurs. Bien que cela puisse apparaître comme un changement de direction, les avantages pour les équipes et les fans pourraient faire de cette décision un choix judicieux.

Formule 1
24 sept. 2021
Pourquoi le duel 2021 pour le titre est encore loin du pire Prime

Pourquoi le duel 2021 pour le titre est encore loin du pire

La Formule 1 reprend ses droits pour le Grand Prix de Russie, deux semaines après le dernier épisode du combat entre Max Verstappen et Lewis Hamilton. Alors que les incidents de Silverstone et de Monza ont suscité la controverse, ils manquaient heureusement d'un élément qui, jusqu'à présent, sépare la lutte pour le titre de 2021 des pires exemples de batailles peu glorieuses...

Formule 1
23 sept. 2021
Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes Prime

Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes

Le plafonnement des budgets en Formule 1 a été présenté comme le sauveur de plusieurs équipes et a contribué à garantir leur viabilité pour les investisseurs. Mais il existe déjà un autre mécanisme qui a eu le même effet et qui dissuade fortement ceux qui ont les moyens de créer seuls une nouvelle équipe.

Formule 1
22 sept. 2021
Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux" Prime

Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux"

Qui mieux que le directeur technique d'Alfa Romeo pour décrire avec précision les enjeux majeurs auxquels est confrontée l'écurie pour préparer 2022 ? Motorsport.com s'est longuement entretenu avec Jan Monchaux.

Formule 1
20 sept. 2021
Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux Prime

Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux

Mick Schumacher n'est pas le seul "fils de" à avoir atteint la Formule 1, mais il y est parvenu en l'absence de son père ces dernières années. Pour Sebastian Vettel, Michael a été une idole d'enfance puis un mentor et désormais, l'Allemand joue le rôle de "grand frère" pour Mick. Que sait-on vraiment de la place qu'il occupe dans la progression du nouveau Schumacher ?

Formule 1
19 sept. 2021
L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier Prime

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier

Le crash de Max Verstappen et Lewis Hamilton a fait les gros titres lors du Grand Prix d'Italie. Le Halo a permis au pilote Mercedes de ne pas être blessé, mais deux jours plus tôt, la Formule 1 avait déjà échappé au pire, cette fois-ci dans la voie des stands.

Formule 1
18 sept. 2021
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021
Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021