Rétro 2013 - Webber trahi par Vettel

ToileF1 vous propose de revisiter certaines actualités marquantes de la saison 2013 ou de remettre en contexte des morceaux choisis, maintenant que le dénouement du cru de l’année est connu

ToileF1 vous propose de revisiter certaines actualités marquantes de la saison 2013 ou de remettre en contexte des morceaux choisis, maintenant que le dénouement du cru de l’année est connu.

Voici la réaction à chaud de Mark Webber après le GP de Malaisie 2013, lors duquel l'Australien avait eu la très mauvaise surprise de constater que Vettel avait décidé de ne pas tenir compte des tactiques d'équipe mises en place avant la course. Connu sous le nom "Multi21", l'épisode aura très certainement précipité Webber vers la retraite, Vettel n'ayant eu à subit aucune représaille du management Red Bull.

---

(Malalsie 2013) - Après une course difficile et très tendue entre les deux pilotes Red Bull, Mark Webber n'a pas manqué de réagir sur l'attitude en course de son coéquipier :

"Nous savons tous que Sebastian Vettel fait partie des meilleurs pilotes au monde, et il est vrai que nous avons déjà connu quelques situations chaudes dans le passé. En général tout s'est toujours très bien passé, bien qu'en un instant, tout peut déraper", déclare l'Australien.

L'équipe Red Bull avait mis en place avant la course différents plans afin d'être le plus performant et le mieux placé possible à l'arrivée. Cela impliquait un respect d'une ligne de conduite commune pour les deux pilotes.

"Je respecte Sebastian, mais nous avions prévu une stratégie en fonction de différents scénarios et finalement ... Il est très difficile pour lui de finir une course en économisant sa voiture jusqu'à l'arrivée et bien que l'on m'ait dit à deux reprises que nous ne nous attaquerions pas, il a décidé de me dépasser, et donc de ne pas suivre le plan de course de l'équipe. Il sera protégé, comme d'habitude".





Mark Webber et le team n'ont pas manqué de faire remarquer au pilote allemand qu'il n'avait pas suivi les consignes du team. "Malheureusement nous ne pouvons pas revenir en arrière, et les 3 semaines nous séparant de la prochaine course vont me permettre d'aller me ressourcer et de me changer les idées en Australie", conclut un Mark Webber amer. Consigne avait bien été donnée aux deux pilotes de rester en formation. Vettel n’était pas supposé attaquer Webber, qui se pensait en sécurité. Horner s’est permis de dire à Vettel qu’il pensait que ce dernier avait pris une décision "stupide" dans la radio après le dépassement musclé. “On leur a dit de rester en place pour économiser les pneus mais Sebastian n’en n’a fait qu’à sa tête, il voulait gagner. On va discuter avec eux en interne : ils sont tous les deux ultra-compétitifs, mais c’est difficile pour nous quand les pilotes pensent à 25 points. Nous, on pense à 43” !

Abonnez-vous à la newsletter

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Mark Webber , Sebastian Vettel
Type d'article Actualités