Souvenez-vous !
Dossier

Souvenez-vous !

C'était un 25 novembre : la controverse du drapeau jaune

Le 25 novembre 2012, Sebastian Vettel remportait son troisième titre mondial au Brésil. Mais la fête avait un temps été gâchée pour le pilote allemand...

C'était un 25 novembre : la controverse du drapeau jaune

Il y a sept ans jour pour jour, Sebastian Vettel décrochait son troisième titre mondial à Interlagos, terminant sixième d'un Grand Prix du Brésil qui avait été mouvementé pour lui. D'ailleurs, suite à cette course, les esprits s'étaient échauffés chez les fans de F1, mais pas seulement, certains observateurs étant convaincus qu'un dépassement de l'Allemand avait eu lieu sous drapeau jaune, sans être pénalisé. Vettel n'avait pas pu savourer totalement sa performance dans les jours qui suivirent son sacre, en raison du lourd climat de suspicion. Un climat entretenu en partie à cause de la demande d'éclaircissement formulée par Ferrari quant à ce fameux dépassement de Vettel sur Jean-Éric Vergne au quatrième tour. 

Lire aussi :

La FIA avait finalement dégonflé l'affaire en apportant des clarifications quant à l'incident en question, soulignant notamment le fait le plus important  : un drapeau vert avait été brandi au poste de commissaire situé entre deux panneaux lumineux, innocentant définitivement le pilote Red Bull Racing

De ce qui était finalement devenu une tempête dans un verre d'eau, on se souvient de la colère de Bernie Ecclestone. À l'époque, le grand argentier de la Formule 1 n'avait franchement pas apprécié l'attitude de Ferrari ni la polémique venue d'Espagne, où la vidéo semant le doute avait largement été relayée, puisque Fernando Alonso était en lice pour le titre mondial face à Vettel.

"C’est dommage, car tout s’était si bien passé", déplorait-il alors. "Ce fut une course superbe, un superbe championnat... Et maintenant, tout le monde parle de cela. Le problème est que personne ne sait ce qu’il se passe. Dans les règles, normalement, il faut protester. Ils ont manqué le moment. Rien n’arrivera. Que peuvent-ils faire ? Lancer des poursuites ? Le dossier est mauvais avant même d’être lancé. Il ne se passera rienC’est une vraie blague. Ce qu’ils disent dans la lettre est mauvais. Je ne pense pas qu’une action doive être prise. C’est totalement et fondamentalement néfaste."

Fernando Alonso, Ferrari F2012

partages
commentaires
Sainz ne cherche pas à quitter McLaren en 2021

Article précédent

Sainz ne cherche pas à quitter McLaren en 2021

Article suivant

Accrochage Vettel-Leclerc : "Le perdant c'est toujours l'équipe"

Accrochage Vettel-Leclerc : "Le perdant c'est toujours l'équipe"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement Grand Prix du Brésil
Lieu Autódromo José Carlos Pace
Pilotes Sebastian Vettel
Auteur Basile Davoine
Imola, un test "brutal" pour les pilotes ayant changé d'écurie Prime

Imola, un test "brutal" pour les pilotes ayant changé d'écurie

Cet hiver a vu de nombreux pilotes changer d'écurie. Avec un deuxième Grand Prix organisé sur le circuit piégeur d'Imola, ces pilotes sont revenus sur leur courbe d'apprentissage et le temps nécessaire pour s'adapter à leurs nouvelles montures.

Formule 1
21 avr. 2021
La force de Mercedes avec ses pneus est-elle sa plus grande faiblesse ? Prime

La force de Mercedes avec ses pneus est-elle sa plus grande faiblesse ?

Mercedes a quitté Imola en conservant la tête des deux classements généraux mais ne se fait aucune illusion sur la menace que représente Red Bull.

Formule 1
20 avr. 2021
Les notes du Grand Prix d'Émilie-Romagne 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Émilie-Romagne 2021

Après le Grand Prix d'Émilie-Romagne, deuxième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
19 avr. 2021
À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie Prime

À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie

Mercedes a pris l'ascendant sur Red Bull lors des essais libres à Imola vendredi, mais les performances restent très serrées. L'écurie Championne du monde ne prend rien pour acquis, et les données difficilement lisibles confirment que cette méfiance est légitime.

Formule 1
17 avr. 2021
Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc Prime

Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc

La Scuderia Ferrari a débarqué à Imola après une bonne performance lors de la manche d’ouverture à Bahreïn. Mais pour Charles Leclerc, il reste encore du travail pour que Ferrari retrouve la place qu'elle mérite.

Formule 1
16 avr. 2021
Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ? Prime

Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ?

En Formule 1, trois semaines d’attente entre deux courses paraissent être une éternité. Avec un calendrier 2021 déjà modifié, les équipes se rendent à Imola pour reprendre la compétition après une manche d’ouverture exaltante à Bahreïn. Voici les différents enjeux et scénarios attendus pour ce Grand Prix d’Émilie-Romagne.

Formule 1
15 avr. 2021
Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance Prime

Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance

Williams a résisté à la marée pendant de nombreuses années mais l'ère du propriétaire-exploitant est révolue depuis longtemps.

Formule 1
14 avr. 2021
Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ? Prime

Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ?

Les équipes de Formule 1 semblent divisées concernant la meilleure solution pour les nouvelles règles sur le fond plat. Une fois de plus, deux tendances radicalement opposées apparaissent. Désormais, une question se pose : le tableau dressé lors du premier Grand Prix permet-il déjà d'indiquer qui est sur la bonne voie et qui ne l'est pas ?

Formule 1
13 avr. 2021