Souvenez-vous !
Dossier

Souvenez-vous !

C'était un 12 décembre : Brabham épuisé... mais titré !

Il y a 59 ans, Jack Brabham décrochait le premier de ses trois titres mondiaux en Formule 1, à la force des bras. Et pour cause, il avait franchi la ligne d'arrivée du Grand Prix des États-Unis en poussant sa monoplace.

C'était un 12 décembre : Brabham épuisé... mais titré !

Décédé en 2014, Jack Brabham figure aujourd'hui en bonne place au panthéon de la Formule 1, parmi les dix pilotes ayant décroché au moins trois titres de Champion du monde. Sa première couronne remonte au 12 décembre 1959, il y a 59 ans jour pour jour. 

Débutant en F1 en 1955, le pilote australien avait d'abord connu les galères, avant d'inscrire ses premiers points en 1958 seulement. Peu de monde aurait osé en faire un favori pour le titre à l'aube de sa cinquième campagne, et pourtant... Avec une Cooper T51 au moteur Climax installé pour la première fois en position centrale arrière, la révolution allait payer. 

Lire aussi :

En tête du championnat avant le neuvième et dernier Grand Prix de la saison, disputé à Sebring, aux États-Unis, Brabham était en position de force. Mais la course américaine avait tourné à la catastrophe pour lui, victime d'une panne d'essence à quelques encablures de l'arrivée alors qu'il avait mené l'épreuve pendant 36 tours et jusqu'à l'avant-dernière boucle.

Pour s'assurer son premier sacre, le natif de Hurstville avait dû pousser sa monoplace tant bien que mal jusqu'à la ligne d'arrivée, avant de s'écrouler d'épuisement. La quatrième place lui avait permis de sceller son titre mondial, au terme du premier Grand Prix des États-Unis de l'Histoire, remporté par Bruce McLaren (Cooper) devant Maurice Trintignant (Cooper) et Tony Brooks (Ferrari). 

Jack Brabham a remporté son deuxième titre mondial en 1960, toujours avec Cooper, avant de devenir en 1966 le premier – et seul à ce jour – pilote à décrocher la couronne mondiale avec sa propre équipe. 

Retrouvez ci-dessous quelques images d'archives du Grand Prix des États-Unis 1959. 

Cliquez sur chaque photo pour passer à la suivante. 

1/4

Photo de: Hazel PR

2/4

Photo de: Hazel PR

3/4

Photo de: LAT Images

4/4

Photo de: Hazel PR

partages
Red Bull a "fait le contraire de McLaren" avec Honda

Article précédent

Red Bull a "fait le contraire de McLaren" avec Honda

Article suivant

Sainz : "Ce ne sera pas le jour et la nuit" chez McLaren

Sainz : "Ce ne sera pas le jour et la nuit" chez McLaren
Comment s'est dessinée la victoire d'Ocon au GP de Hongrie Prime

Comment s'est dessinée la victoire d'Ocon au GP de Hongrie

Le Grand Prix de Hongrie 2021 est une course très spéciale qui, sans nul doute, rejoint la liste des plus beaux GP de l'Histoire de la Formule 1. L'événement s'est divisé en trois intrigues, et toutes plongent leurs racines dans le spectaculaire carambolage du premier tour.

Formule 1
4 août 2021
Pourquoi un retour des moteurs hurlants n'est pas si impensable Prime

Pourquoi un retour des moteurs hurlants n'est pas si impensable

Il n'y a pas que la lutte entre Verstappen et Hamilton qui oppose les patrons de Red Bull et de Mercedes : la nature des moteurs 2025 de Formule 1 fait également l'objet de désaccords. Mais les espoirs d'avoir des unités de puissance bruyantes, sources d'émotions fortes tout en étant respectueuses de l'environnement ne sont pas forcément opposés.

Formule 1
3 août 2021
Les notes du Grand Prix de Hongrie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Hongrie 2021

Après le Grand Prix de Hongrie, onzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
2 août 2021
Pourquoi Mercedes semble dans le match sur un "circuit Red Bull" Prime

Pourquoi Mercedes semble dans le match sur un "circuit Red Bull"

Mercedes a terminé les essais du vendredi au Hungaroring avec un net écart sur Red Bull grâce au rythme de Valtteri Bottas qui a dominé les EL2. Mais il y a d'autres raisons pour lesquelles l'équipe des Flèches d'Ébène est satisfaite de ses progrès jusqu'à présent sur un circuit que de nombreux observateurs considèrent comme favorable à Red Bull.

Formule 1
31 juil. 2021
Les mystères soulevés par le rejet de la requête de Red Bull Prime

Les mystères soulevés par le rejet de la requête de Red Bull

Le rejet par la FIA de la demande de Red Bull de réexaminer l'accident du Grand Prix de Grande-Bretagne entre Lewis Hamilton et Max Verstappen a peu surpris dans le monde de la Formule 1.

Formule 1
30 juil. 2021
À quel point les F1 de 2022 seront-elles différentes du modèle présenté ? Prime

À quel point les F1 de 2022 seront-elles différentes du modèle présenté ?

La F1 de 2022 présentée ces derniers jours ne se retrouvera pas à l'identique sur la grille la saison prochaine. Les équipes ont la liberté de mettre leur patte dans plusieurs zones clés, et elles ne vont pas s'en priver.

Formule 1
28 juil. 2021
Les signes de la très bonne santé de la F1 Prime

Les signes de la très bonne santé de la F1

Le calendrier de la Formule 1 est peut-être encore perturbé par la pandémie qui affecte les voyages, mais, selon Mark Gallagher, le business lui-même est fondamentalement fort grâce à la rivalité épique sur la piste et à l'arrivée constante de nouveaux sponsors.

Formule 1
27 juil. 2021
L'avantage inattendu de la course sprint Prime

L'avantage inattendu de la course sprint

Le test des courses sprint en Formule 1 à Silverstone a suscité des réactions mitigées samedi, mais il restait à savoir quel serait son impact sur le Grand Prix de dimanche. Alors que les fans s'émerveillaient du départ de Fernando Alonso, une leçon clé permettait d’anticiper l’accident survenu à Copse le lendemain.

Formule 1
25 juil. 2021