C'était un 17 novembre : Loeb pilote une Red Bull F1

Il y a 11 ans jour pour jour, Sébastien Loeb s'offrait une séance d'essais au volant d'une Red Bull. Et il avait plutôt impressionné.

C'était un 17 novembre : Loeb pilote une Red Bull F1

Alors quintuple Champion du monde de WRC – avant quatre autres titres qui allaient suivre –, Sébastien Loeb avait eu en fin d'année 2008 l'opportunité de se joindre à une séance d'essais privés en Formule 1. L'Alsacien s'était glissé au volant de la Red Bull RB4, dotée d'un package aérodynamique simulant les changements réglementaires en vue de la saison suivante, et avait évolué en piste aux côtés des autres pilotes expérimentés de la catégorie reine. 

Lire aussi :

Au terme d'une journée bouclée sans le moindre souci, avec au compteur 82 tours du Circuit de Barcelona-Catalunya, Loeb avait signé le huitième chrono parmi les 17 hommes en piste, à moins de deux secondes du temps de référence qu'avait établi Takuma Sato avec une Toro Rosso. 

"Je m'attendais à être agréablement surpris et ça a été le cas", confiait alors Daniele Casanova, ingénieur performance chez Red Bull. "Sébastien a vraiment été impressionnant. Il est entré dans la voiture et n'a pas fait le moindre faux pas. Il est difficile de dire le rythme exact. De la voiture la plus rapide à la plus lente, il y a une différence de 25 km/h donc clairement, beaucoup de monde roulait avec des configurations différentes, incluant le KERS, les ailerons et les pneus. Je dirais que Sébastien tourne autour du milieu de grille, ce qui est grandement impressionnant."

Pour Loeb, ce test n'était pas une première puisqu'il avait découvert la Renault R27 l'année précédente. "Je pense que je pourrais être plus rapide mais je ne vais pas dire que j'aurais pu aller une seconde plus vite ou quoi que ce soit, car je ne l'étais pas", expliquait-il alors. "Il y a certainement des domaines où j'aurais pu progresser, surtout au freinage. Parfois, je freinais trop tôt et à d'autres moments trop tard. Je pense que c'est la chose la plus difficile pour n'importe quelle personne qui vient en Formule 1 pour la première fois. Pour le reste, ce n'était pas trop mal. J'ai étudié quelques vidéos avant, ce qui a aidé, notamment pour la trajectoire."

Revivez cette journée en images en utilisant les flèches ci-dessous. 

1/19

Photo de: Edd Hartley / Motorsport Images

2/19

Photo de: Edd Hartley / Motorsport Images

3/19

Photo de: Edd Hartley / Motorsport Images

4/19

Photo de: Edd Hartley / Motorsport Images

5/19

Photo de: Edd Hartley / Motorsport Images

6/19

Photo de: Edd Hartley / Motorsport Images

7/19

Photo de: Edd Hartley / Motorsport Images

8/19

Photo de: Edd Hartley / Motorsport Images

9/19

Photo de: Edd Hartley / Motorsport Images

10/19

Photo de: Edd Hartley / Motorsport Images

11/19

Photo de: Edd Hartley / Motorsport Images

12/19

Photo de: Edd Hartley / Motorsport Images

13/19

Photo de: Edd Hartley / Motorsport Images

14/19

Photo de: Edd Hartley / Motorsport Images

15/19

Photo de: Edd Hartley / Motorsport Images

16/19

Photo de: Edd Hartley / Motorsport Images

17/19

Photo de: Edd Hartley / Motorsport Images

18/19

Photo de: Edd Hartley / Motorsport Images

19/19

Photo de: Edd Hartley / Motorsport Images

partages
commentaires
Citroën ne restera pas en WRC au-delà de 2021

Article précédent

Citroën ne restera pas en WRC au-delà de 2021

Article suivant

Citroën annonce son retrait immédiat du WRC

Citroën annonce son retrait immédiat du WRC
Charger les commentaires
L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier Prime

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier

Le crash de Max Verstappen et Lewis Hamilton a fait les gros titres lors du Grand Prix d'Italie. Le Halo a permis au pilote Mercedes de ne pas être blessé, mais deux jours plus tôt, la Formule 1 avait déjà échappé au pire, cette fois-ci dans la voie des stands.

Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021
Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021
Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison Prime

Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison

Il y a trente ans, Michael Schumacher réalisait des débuts étincelants en F1 à Spa, avec Jordan, avant de rapidement rejoindre Benetton pour le Grand Prix d'Italie. Ce transfert allait mener l'Allemand à sa première victoire un an plus tard et poser les bases de son ascension vers le titre, qu'il décrocherait en 1994.

Formule 1
14 sept. 2021
Les notes du Grand Prix d'Italie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Italie 2021

Après le Grand Prix d'Italie, quatorzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
13 sept. 2021
La culture de Red Bull, un poids dans sa politique Prime

La culture de Red Bull, un poids dans sa politique

La stratégie par défaut de Red Bull, qui consiste à provoquer des réactions sur les réseaux sociaux chaque fois qu'elle ne parvient pas à obtenir ce qu'elle veut, fait beaucoup de bruit, mais n'a pas vraiment généré de résultats positifs pour l'équipe. Il est temps d'essayer une meilleure tactique.

Formule 1
12 sept. 2021
Monza, la fin tragique de Ronnie Peterson Prime

Monza, la fin tragique de Ronnie Peterson

Le Grand Prix d'Italie, à Monza, résonne aussi comme un rappel dramatique de l'accident qui fut fatal à Ronnie Peterson. C'était le 11 septembre 1978, il y a 43 ans.

Formule 1
11 sept. 2021
Comment le nouveau carter de boîte Ferrari améliore son aéro Prime

Comment le nouveau carter de boîte Ferrari améliore son aéro

La saison 2021 de la Formule 1 a posé des défis sans précédent aux équipes, car l'impact de la pandémie de COVID-19 les a empêchées de produire des voitures entièrement nouvelles.

Formule 1
10 sept. 2021