Ricciardo "accepte" d'être jugé sur sa forme actuelle

Daniel Ricciardo pense que les jugements à court terme sur les pilotes de Formule 1 sont comme s'interroger sur la qualité d'un footballeur après une brève période sans marquer le moindre but.

Ricciardo "accepte" d'être jugé sur sa forme actuelle

En combinant la malchance tenace de la saison 2018 chez Red Bull et un début de saison loin des avant-postes chez Renault, Ricciardo est proche d'atteindre l'année entière sans podium, le dernier remontant tout bonnement à sa victoire au Grand Prix de Monaco l'an passé. L'Australien connaît également une transition difficile entre l'écurie où il a signé ses sept succès en carrière et le Losange, dont la monoplace ne sied pour le moment pas à son pilotage. Il a malgré tout battu son équipier Nico Hülkenberg lors des qualifications en Chine, avant de terminer septième de la course et d'inscrire ses premiers points en jaune et noir.

Lire aussi :

Ricciardo, dont les performances sont particulièrement scrutées du fait de son statut, a été interrogé à Shanghai à la suite des commentaires de Sebastian Vettel qui avait déclaré que Lewis Hamilton était "le seul qui n'a pas la mémoire courte". Le Britannique avait en effet défendu son rival, sous le feu des critiques suite à son nouveau tête-à-queue lors du GP de Bahreïn.

"Je l'accepte", a pour sa part lancé le pilote au numéro 3 sur le sujet. "Bien sûr, c'est du court terme, mais c'est probablement le cas dans tous les sports de pointe. Imaginez au football, un gars inscrit un triplé et lors des deux matchs suivants, ne marque aucun but, on se dit 'Qu'est-ce qui se passe ?' Mais peut-être qu'il y a une ou deux semaines, c'était le roi."

"Quand vous êtes au top niveau dans un sport, les gens s'attendent toujours à ce que vous soyez au top chaque jour. Ça ne me met pas en colère. Je le comprends."

Ricciardo "n'a pas oublié comment piloter"

Ricciardo est désormais à égalité avec son équipier Hülkenberg au classement pilotes, les deux hommes figurant au dixième rang avec six points chacun. Mais pour lui, l'important est de montrer qu'il vit bien la situation, malgré l'absence de podiums. "Le principal, c'est que je sais ce que je dois faire."

"Les gens vont parfois se montrer impatients, mais tant que je sais que je vais dans la bonne direction, alors c'est cool, et parfois il faut être un peu patient. Tout va bien. Je n'ai rien fait qui puisse me faire oublier comment piloter. Je sais que ça fait un long moment que je ne suis pas monté sur le podium. Je me souviens toujours quoi faire. Parfois, il faut juste un peu de patience."

"[Finir septième en Chine], ça fait du bien. Ça fait du bien, probablement juste pour mes gars dans le garage. De mon côté, nous n'avions pas encore vu de drapeau à damier."

partages
commentaires
Kubica : Chez Williams, "nous sommes tous des victimes"
Article précédent

Kubica : Chez Williams, "nous sommes tous des victimes"

Article suivant

L'exemple Albon donne espoir à Ghiotto d'atteindre la F1

L'exemple Albon donne espoir à Ghiotto d'atteindre la F1
Charger les commentaires
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021
Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ? Prime

Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ?

Retour en détail sur les essais des nouveaux pneus Pirelli avec Mario Isola, chef du projet F1 de la marque italienne.

Formule 1
20 déc. 2021
L'investissement de 17000€ qui a prouvé sa valeur en F1 Prime

L'investissement de 17000€ qui a prouvé sa valeur en F1

Initialement controversé en raison de son effet sur l'esthétique et le poids des Formule 1, le Halo a gagné en reconnaissance depuis son introduction en 2018. Pat Symonds se penche sur la création d'un sauveur de vies.

Formule 1
18 déc. 2021