Ricciardo "dérouté, agacé, impuissant" après son revers

Alors que Red Bull a atteint un niveau de compétitivité satisfaisant sur l'Autódromo Hermanos Rodríguez, celui-ci ne s'est pas concrétisé pour Daniel Ricciardo, seulement septième des qualifications du Grand Prix du Mexique.

Ricciardo "dérouté, agacé, impuissant" après son revers
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB13
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB13
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB13
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB13
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB13
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB13
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB13

Daniel Ricciardo affichait pourtant un bon niveau de performance depuis le début du week-end, mais est resté en retrait tout au long de la séance qualificative.

Relégué à une demi-seconde de son coéquipier Max Verstappen en Q1, à plus d'une seconde en Q2, Ricciardo accusait un retard de neuf dixièmes lors du dernier segment et s'est classé seulement septième de cette séance, aux prises avec une RB13 qu'il ne reconnaissait plus.

"J'étais juste dérouté, je ne comprenais pas ce qui se passait", déplore le pilote Red Bull sur Sky Sports F1. "Nous n'avons pas touché à la voiture, même par rapport à hier, la voiture est inchangée. Mais dès que je prenais la piste, nous n'avions pas d'adhérence. Nous avons expérimenté en Q3, nous avons fait un tour de mise en température supplémentaire, en vain. Là, c'était à chaque run la même histoire. Je suis extrêmement frustré et dérouté. Nous n'avons pas vraiment pu faire quoi que ce soit."

"Pour revenir sur les pneus, ce matin, la piste était très froide. Nous réussissions quand même notre premier tour chronométré. Donc cet après-midi, mettre les pneus en température aurait dû être un jeu d'enfant. Il va falloir comprendre ce qui s'est passé lors de cette dernière heure. Je ne suis pas en colère, simplement impuissant."

Espoirs de podium

S'exprimant ensuite auprès de NBC, Ricciardo a fait part de ses espoirs pour la course avant d'exprimer sa déception avec franchise.

"Si nous retrouvons la voiture que nous avions, je pense que nous pouvons encore monter sur le podium", prédit l'Australien. "Mais les qualifications, c'était... comment le dire en restant poli ? Nous étions vraiment déroutés, agacés, impuissants."

"On dirait quelque chose de fondamental, et je ne sais pas ce que c'est pour l'instant. J'avais la sensation de ne pas avoir de couvertures chauffantes, de prendre la piste et de glisser partout sans pouvoir générer l'adhérence nécessaire."

Outre une élimination en Q1 à Silverstone en raison d'un problème de turbo, c'est la pire performance de Ricciardo en qualifications depuis Bakou, où il avait touché le mur en Q3.

 
partages
commentaires
Bottas : Verstappen "a vraiment gâché mon tour"

Article précédent

Bottas : Verstappen "a vraiment gâché mon tour"

Article suivant

Alonso : "Nous avions la meilleure voiture"

Alonso : "Nous avions la meilleure voiture"
Charger les commentaires
Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux Prime

Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux

Mick Schumacher n'est pas le seul "fils de" à avoir atteint la Formule 1, mais il y est parvenu en l'absence de son père ces dernières années. Pour Sebastian Vettel, Michael a été une idole d'enfance puis un mentor et désormais, l'Allemand joue le rôle de "grand frère" pour Mick. Que sait-on vraiment de la place qu'il occupe dans la progression du nouveau Schumacher ?

Formule 1
19 sept. 2021
L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier Prime

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier

Le crash de Max Verstappen et Lewis Hamilton a fait les gros titres lors du Grand Prix d'Italie. Le Halo a permis au pilote Mercedes de ne pas être blessé, mais deux jours plus tôt, la Formule 1 avait déjà échappé au pire, cette fois-ci dans la voie des stands.

Formule 1
18 sept. 2021
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021
Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021
Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison Prime

Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison

Il y a trente ans, Michael Schumacher réalisait des débuts étincelants en F1 à Spa, avec Jordan, avant de rapidement rejoindre Benetton pour le Grand Prix d'Italie. Ce transfert allait mener l'Allemand à sa première victoire un an plus tard et poser les bases de son ascension vers le titre, qu'il décrocherait en 1994.

Formule 1
14 sept. 2021
Les notes du Grand Prix d'Italie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Italie 2021

Après le Grand Prix d'Italie, quatorzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
13 sept. 2021
La culture de Red Bull, un poids dans sa politique Prime

La culture de Red Bull, un poids dans sa politique

La stratégie par défaut de Red Bull, qui consiste à provoquer des réactions sur les réseaux sociaux chaque fois qu'elle ne parvient pas à obtenir ce qu'elle veut, fait beaucoup de bruit, mais n'a pas vraiment généré de résultats positifs pour l'équipe. Il est temps d'essayer une meilleure tactique.

Formule 1
12 sept. 2021
Monza, la fin tragique de Ronnie Peterson Prime

Monza, la fin tragique de Ronnie Peterson

Le Grand Prix d'Italie, à Monza, résonne aussi comme un rappel dramatique de l'accident qui fut fatal à Ronnie Peterson. C'était le 11 septembre 1978, il y a 43 ans.

Formule 1
11 sept. 2021