Ricciardo a pris des "uppercuts" en 2018

partages
commentaires
Ricciardo a pris des
Par : Glenn Freeman
Co-auteur: Guillaume Navarro
19 nov. 2018 à 12:10

Daniel Ricciardo dit se sentir comme s'il avait encaissé des "uppercuts" avec la quantité de problèmes rencontrés dans la dernière partie de la saison 2018 de Formule 1.

Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB14, devant Stoffel Vandoorne, McLaren MCL33
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB14
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing lors de la parade des pilotes
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB14
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB14 locks up

Le pilote Red Bull a subi une fin de campagne noircie par de nombreux problèmes mécaniques, compromettant son désir d'achever sa collaboration avec le team de Milton Keynes sur de bons résultats avant son départ vers l'équipe d'usine Renault. Nombre de ces problèmes ont imposé à l'Australien des départs assortis d'une pénalité sur la grille en raison de changement de composants moteur.

Ricciardo a encore une fois subi une lourde pénalité au Brésil, le week-end dernier, après avoir vu son turbo endommagé par l'extincteur d'un commissaire de piste employé lors de son abandon sur le Grand Prix du Mexique.

C'est en bataillant depuis la 11e place de la grille que Ricciardo a conclu la manche d'Interlagos en quatrième place, à quelques fractions de seconde du podium de Räikkönen. Le pilote #3 admet de la frustration, sachant que son rythme lui aurait permis d'espérer pouvoir se mêler à la lutte pour la victoire, signée par Hamilton avec 5''1 d'avance sur lui.

"J'ai vu le replay [de l'incident de Mexico, ndlr] ; ils l'ont montré vendredi, juste pour ajouter un peu de sel sur mes blessures !", s'esclaffe l'Australien. "Il y a aussi une autre statistique, qui est que j'ai eu plus d'abandons cette année que Lewis [Hamilton] ces cinq dernières années, ou quelque chose comme ça. Ils me balancent vraiment des uppercuts ! Mon ressenti est qu'à chaque fois que nous commençons loin de notre position ou de derrière, nous avons une voiture rapide. J'imagine que c'est juste un peu de frustration qui s'accumule."

En dépit du malheureux concours de circonstances ayant mené à son changement de pièce pour le Brésil, Ricciardo ne jette pas la pierre sur les commissaires de piste mexicains.

Lire aussi:

"J'ai vu le replay et je croyais que ce n'était que de la fumée. Mais à un moment, il y a eu des flammes, alors je ne vais pas me mettre en colère contre les commissaires pour avoir fait cela. Leur travail est d'éteindre un incendie lorsqu'ils en voient un. Je ne suis en colère contre personne, j'aimerais juste que ça roule parfaitement."

"Dès que j'ai franchi la ligne à l'arrivée [au Brésil], j'ai été un peu froissé car le podium était très proche et que nous avions le rythme. Je n'ai pas de regrets et n'ai pas le sentiment que j'ai perdu le podium ou que le team l'a perdu. Nous avons fait tout ce que nous pouvions et je ne vais pas me froisser avec ça. Nous avions une voiture étonnement rapide là-bas, et la course a été fun. Je sais que nous étions meilleurs qu'une quatrième place, mais quoi qu'il en soir, j'ai encore une autre chance avec l'équipe d'y parvenir, et nous donnerons le meilleur à Abou Dhabi. Avec le rythme que nous avions, je suis vraiment optimiste en me rendant à Abou Dhabi. On dirait que c'est toujours un meilleur circuit pour nous que ça ne l'est vraiment."

Article suivant
GP de France : un geste financier pour les spectateurs mécontents

Article précédent

GP de France : un geste financier pour les spectateurs mécontents

Article suivant

Ticktum plus proche que jamais de la Super Licence

Ticktum plus proche que jamais de la Super Licence
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP du Brésil
Catégorie Course
Pilotes Daniel Ricciardo Boutique
Équipes Red Bull Racing Boutique
Auteur Glenn Freeman