Ricciardo fait l'unanimité chez Red Bull

partages
commentaires
Ricciardo fait l'unanimité chez Red Bull
12 avr. 2014 à 13:30

On aurait pu penser que cet Australien là avait le même chat noir que son prédécesseur dans sa voiture

On aurait pu penser que cet Australien là avait le même chat noir que son prédécesseur dans sa voiture. Un podium devant les siens à Melbourne avant d'être disqualifié pour un débit d'essence non conforme, une course agitée à Sepang avec un arrêt au stand catastrophique entraînant deux lourdes pénalités, voilà qui plaçait Daniel Ricciardo à la dernière place du Championnat du Monde avant le Grand Prix de Bahreïn le week-end dernier.

Un week-end pendant lequel il a enfin pu laisser ses malheurs de côté pour signer son meilleur résultat en Formule 1 jusqu'à présent. Seul rescapé de Red Bull en Q3, tandis que le quadruple Champion du Monde Sebastian Vettel était éliminé dès la Q2, Ricciardo devait toutefois s'élancer 13e sur la grille en raison de sa pénalité.

Peu importe, en livrant une course très remarquée, il a terminé devant son coéquipier en allant chercher la quatrième place, le dépassant à deux reprises pendant le Grand Prix : une première fois sur consigne de l'équipe en raison des stratégies décalées, une deuxième avec autorité après l'intervention de la voiture de sécurité. De quoi convaincre les derniers sceptiques ?

"Il a été brillant", martèle son patron Christian Horner. "Il a été présent dès les premiers essais en Australie, pilotant extrêmement bien. Il a toujours le sourire, que les choses aillent bien ou mal. Et si certains avaient des interrogations sur sa capacité à progresser dans le peloton, il a montré en course qu'il était parmi les meilleurs."

Le team principal de l'écurie de Milton Keynes ne cache pourtant pas les doutes qui ont pu l'habiter au moment de choisir le successeur de Mark Webber, tant il peut être compliqué pour un pilote de franchir le pas entre une écurie de milieu de grille et un top team. Avant la saison 2014, Ricciardo n'avait en effet jamais fait mieux qu'une septième place.

"Cela démontre à quel point c'est difficile parfois de juger des pilotes qui ont du matériel inférieur, car il a su saisir sa chance et il en a vraiment tiré le meilleur", explique Horner. "Parfois, le matériel masque le potentiel. Nous savions qu'il était bon avec ce que nous avions vu lors des essais avec lui, et avec le travail dans le simulateur, mais nous ne pouvions pas être sûr de jusqu'à quel point il l'était. Mais il a démontré qu'il fait partie des meilleurs."

Prochain article Formule 1
Ron Dennis : Arrêtons de pleurnicher !

Article précédent

Ron Dennis : Arrêtons de pleurnicher !

Article suivant

Grosjean : Notre saison débutera à Barcelone

Grosjean : Notre saison débutera à Barcelone
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Mark Webber , Sebastian Vettel Boutique , Daniel Ricciardo Boutique
Type d'article Actualités