Ricciardo félicite Red Bull pour ses performances

Daniel Ricciardo n'a aucune amertume quant à son choix de carrière, après avoir laissé son volant de vainqueur de GP chez Red Bull pour une place chez Renault, avec qui il court encore après un premier podium. Pendant ce temps, Max Verstappen a signé une nouvelle pole position avec l'équipe autrichienne, ce week-end, au Brésil.

Charger le lecteur audio

Les gains de Honda sur l'unité de puissance ont été clairs à Interlagos, samedi, le rythme de Red Bull ne se trouvant ce week-end pas uniquement dans les courbes, mais également en ligne droite. La décision de Daniel Ricciardo de quitter Red Bull en fin d'année dernière n'a eu de cesse de pousser le paddock à se demander si l'Australien nourrissait des regrets sportifs. Mais le pilote Renault continue à se dire à l'aise avec la situation et globalement heureux de voir son ancienne équipe réaliser de solides performances.

"Oui, j'ai été impressionné par cela", répond-il avec franchise, lorsqu'il lui est demandé par Motorsport.com s'il est surpris par les performances de Red Bull à Interlagos. "J'ai vu le tour le Max et c'est clairement un bon tour. J'ai été avec Max pendant trois ans et je sais qu'il est capable de mettre une voiture en pole. Mais je pense qu'avoir ce rythme était impressionnant : je veux dire par là que c'est un circuit aussi bien d'appui que de puissance. Ils ont donc certainement trouvé quelque chose. Félicitations à eux !"

Lire aussi :

"Sur le moment, des gens se disent sans doute : 'Ah, il doit probablement être amer que Red Bull ait signé la pole', mais je pense que c'est super. Je souhaite voir plus d'équipes se battre pour cela. Sur les quelques dernières courses, ça a été Mercedes ou Ferrari en pole, donc c'est bien d'avoir Red Bull. Maintenant, bien entendu, notre boulot consiste à monter jusque là-haut mais je suis content que ce soit désormais une bataille à trois."

L'altitude comme paramètre favorable ?

Ricciardo pense néanmoins que la forme de Red Bull est en partie liée à l'altitude du tracé d'Interlagos, où Mercedes, par exemple, semble un peu plus souffrir que d'habitude, et l'équipe autrichienne, au contraire, sortir des performances relativement plus élevées par rapport à la concurrence.

Lire aussi :

"Il y a une tendance avec la Red Bull. Avec leur package aéro, ils semblent être meilleurs sur ces endroits où l'altitude est élevée", estime l'Australien. "Regardez au Mexique : ces dernières années, ils ont toujours été forts là-bas aussi. Et en Autriche, tout comme ici. Il est donc certain que le Honda a fait des progrès, mais il semble que l'auto fonctionne mieux. Peut-être aussi que les autres en perdent plus et que Red Bull parvient à conserver plus d'appui. Je vais passer un coup de fil à Adrian [Newey] ce soir !"

partages
commentaires
Ferrari n'a "rien changé" sur son moteur après la Directive Technique
Article précédent

Ferrari n'a "rien changé" sur son moteur après la Directive Technique

Article suivant

Un moteur entièrement neuf pour Sainz à Interlagos

Un moteur entièrement neuf pour Sainz à Interlagos
Charger les commentaires
Comment Mercedes évolue avec son nouveau directeur technique Prime

Comment Mercedes évolue avec son nouveau directeur technique

Mike Elliott a pris le poste de directeur technique chez Mercedes il y a moins d'un an, apportant sa propre approche sans révolution.

Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton Prime

Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton

Juan Manuel Fangio, sans égal sur la piste et en dehors, a été le premier à définir ce qu'était un grand pilote de Formule 1. Nigel Roebuck retrace l'histoire d'un remarquable champion.

Formule 1
21 janv. 2022
Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Formule 1
19 janv. 2022
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021