Ricciardo félicite particulièrement "Viry, les gars du moteur"

Daniel Ricciardo adresse un discours de motivation teinté de reconnaissance et d'optimisme à l'adresse de son équipe, après le Grand Prix d'Italie à Monza.

Ricciardo félicite particulièrement "Viry, les gars du moteur"

C'est un Daniel Ricciardo radieux et pointant du doigt avec hilarité le chapeau VR46 de Lando Norris – "un truc à porter en festival !" – qui a rejoint le carré presse, à l'issue du Grand Prix d'Italie. Et pour cause : le pilote australien signe son meilleur résultat de la saison avec une solide quatrième position jamais menacée par son équipier Nico Hülkenberg, qui complète par ailleurs le meilleur total de points de la saison de l'équipe d'Enstone avec sa cinquième place. C'est bien simple : en un unique Grand Prix à Monza, Renault a inscrit un tiers de son total actuel de la saison 2019. Quant à Ricciardo, ses 12 unités du jour lui permettent de monter au huitième rang du championnat, avec un total de 34 points.

Daniel, comment décrire cette course ?

Je suis très, très heureux du week-end ! Heureux, comme au Canada, d'avoir concrétisé un solide résultat de qualifications en solide résultat de course. Je trouve que celui-ci est mérité, vous savez ? cela faisait depuis le Canada que nous n'avions pas signé un solide résultat d'équipe. Mais oui, nous prenons enfin le "maximum de points", si vous voyez ce que je veux dire, et ça fait vraiment plaisir. [Distrait par les célébrations du podium derrière lui] C'est vraiment cool, tous ces fans ! Whouah ! J'étais à une place de vivre ça !

Je désire adresser une félicitation particulière à Viry, aux gars du moteur. Je pense qu'obtenir ce genre de résultat ici avec l'équipe Renault et l'unité de puissance est un assez gros message. Chaque année, nous venons ici et il y a un manque d'optimisme ; en tout cas ces dernières années, ce n'était jamais une force pour nous ici. Alors, le fait qu'ils aient inversé la vapeur et trouvé des gains pour un résultat ici est spécial. Je pense que celle-ci est pour eux, ils méritent un grand verre de champagne ce soir. Je suis juste content ! Espérons que nous pouvons apprendre quelque chose de ces circuits à faibles appuis à emmener sur ceux qui en ont plus, comme Singapour.

Justement, quelle est la nature du châssis à l'heure actuelle ?

J'ai isolé Viry mais bien entendu Enstone a clairement construit ces dernières semaines une voiture qui, sur de faibles appuis, a donné du ressenti immédiatement, même s'il y a moins de grip avec le plus petit aileron. Elle est plus évidente à piloter et plus équilibrée. Il est certain que le package que nous avions sur ces circuits était super, donc oui, en arrivant à Singapour, je suis certain qu'il y a de nombreuses choses que nous pouvons apprendre de ceci et emmener avec nous. Nous avions clairement l'air plus forts dans les parties fluides, à haute vitesse. Cela ne veut pas dire que nous ne pouvons pas bien faire les choses à basse vitesse. À nous de faire nos devoirs et espérons que ce résultat sera encourageant pour les gars d'Enstone et surtout de Viry.

 

Est-ce pour ce genre de résultats que vous aviez signé chez Renault ?

Oui, clairement. Évidemment, le Canada n'était pas trop tardif dans la saison, mais ça a tout de même pris du temps d'obtenir ce second gros résultat. Ce genre de choses fait du bien. Bien entendu, ça n'est pas un podium et je n'ai pas de champagne, mais il y a tout de même beaucoup de satisfaction personnelle et j'ai hâte de voir les gars et leur réaction, particulièrement en raison du fait que les deux côtés du garage peuvent faire la fête. Nico a retenu Albon et j'ai entendu qu'il avait subi pas mal de pression. C'est donc vraiment spécial pour nous en tant qu'équipe et exactement ce dont je souhaitais faire partie.

Il y a aussi eu quelques coups durs déjà cette saison. À quel point était-il important de délivrer un tel résultat ?

Tout le monde travaille dur et mérite ceci. Il était temps d'obtenir ce résultat. Ce qui s'est passé le week-end dernier a été difficile à avaler et c'était compliqué d'aller faire la course. Je pense qu'on en avait bien plus à montrer [en Belgique], mais que ça nous avait été pris au premier virage. Il était donc temps, et les Français ne cachent pas leurs émotions : on peut voir quand il y a quelque chose. Je suis juste heureux que tout le monde puisse se relâcher un peu après ce résultat et avancer avec plus d'optimisme sur notre force. Jack [Aitken] a aussi pris la victoire en F2 et il a vraiment bien piloté. Il a utilisé un peu de technique et a pris de l'aspiration dans les lignes droites ; je ne sais pas s'il a pris ça de moi, mais j'étais fier de le regarder faire et je sais que celle-ci avait beaucoup de signification pour lui. Je suis vraiment heureux de la manière dont le team se porte aujourd'hui !

partages
commentaires
Pourquoi Vettel et Stroll ont été sanctionnés différemment

Article précédent

Pourquoi Vettel et Stroll ont été sanctionnés différemment

Article suivant

Des pilotes "presque à l'arrêt" à l'origine de l'erreur de Verstappen

Des pilotes "presque à l'arrêt" à l'origine de l'erreur de Verstappen
Charger les commentaires
L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier Prime

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier

Le crash de Max Verstappen et Lewis Hamilton a fait les gros titres lors du Grand Prix d'Italie. Le Halo a permis au pilote Mercedes de ne pas être blessé, mais deux jours plus tôt, la Formule 1 avait déjà échappé au pire, cette fois-ci dans la voie des stands.

Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021
Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021
Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison Prime

Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison

Il y a trente ans, Michael Schumacher réalisait des débuts étincelants en F1 à Spa, avec Jordan, avant de rapidement rejoindre Benetton pour le Grand Prix d'Italie. Ce transfert allait mener l'Allemand à sa première victoire un an plus tard et poser les bases de son ascension vers le titre, qu'il décrocherait en 1994.

Formule 1
14 sept. 2021
Les notes du Grand Prix d'Italie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Italie 2021

Après le Grand Prix d'Italie, quatorzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
13 sept. 2021
La culture de Red Bull, un poids dans sa politique Prime

La culture de Red Bull, un poids dans sa politique

La stratégie par défaut de Red Bull, qui consiste à provoquer des réactions sur les réseaux sociaux chaque fois qu'elle ne parvient pas à obtenir ce qu'elle veut, fait beaucoup de bruit, mais n'a pas vraiment généré de résultats positifs pour l'équipe. Il est temps d'essayer une meilleure tactique.

Formule 1
12 sept. 2021
Monza, la fin tragique de Ronnie Peterson Prime

Monza, la fin tragique de Ronnie Peterson

Le Grand Prix d'Italie, à Monza, résonne aussi comme un rappel dramatique de l'accident qui fut fatal à Ronnie Peterson. C'était le 11 septembre 1978, il y a 43 ans.

Formule 1
11 sept. 2021
Comment le nouveau carter de boîte Ferrari améliore son aéro Prime

Comment le nouveau carter de boîte Ferrari améliore son aéro

La saison 2021 de la Formule 1 a posé des défis sans précédent aux équipes, car l'impact de la pandémie de COVID-19 les a empêchées de produire des voitures entièrement nouvelles.

Formule 1
10 sept. 2021