Ricciardo sauve la 5e place : "J'avais un peu le feu aux fesses"

Daniel Ricciardo a obtenu une belle cinquième place lors du Grand Prix de Russie, compte tenu du scénario de sa course, ponctuée d'une pénalité.

Ricciardo sauve la 5e place : "J'avais un peu le feu aux fesses"

Renault F1 a marqué de gros points à Sotchi et fait une excellente opération au championnat constructeurs. Daniel Ricciardo et Esteban Ocon ont en effet confirmé l'excellent rythme affiché par leur monoplace tout au long du Grand Prix de Russie, même si l'Australien a finalement dû s'avouer vaincu devant la Racing Point de Sergio Pérez, qui a pris la quatrième place.

Après un très bon début de course, qui a même vu Ocon prendre l'avantage sur Ricciardo, l'écurie française aurait toutefois pu perdre quelques précieuses unités. Renault a demandé à Ocon de laisser passer son coéquipier pour qu'il tente de prendre le meilleur sur Sebastian Vettel plus rapidement – ce qu'il a fait – mais la manœuvre réalisée au virage 2 a provoqué un blocage de roue de Ricciardo, qui a ensuite touché le vibreur mais n'a pas respecté la note du directeur de course imposant dans un tel cas un passage derrière l'échappatoire. Il a donc été sanctionné d'une pénalité de cinq secondes, qu'il a réussi à effacer en prenant suffisamment d'avance sur Charles Leclerc.

Lire aussi :

"J'en prends l'entière responsabilité", assume Ricciardo. "J'ai bloqué les roues et je suis parti large, et je me suis dit que j'allais probablement prendre une pénalité pour ça. Alors quand Karel [son ingénieur de course] me l'a dit, je pense que je l'avais déjà accepté dans ma tête. La seule manière d'éliminer la pénalité était d'aller plus vite et de creuser un écart avec Leclerc derrière moi. Avec le recul, c'était plutôt bien, j'avais un peu le feu aux fesses et je m'y suis mis tout de suite. Je crois que c'était cool. J'étais fier de ne pas me laisser abattre. Nous avons vraiment fait une bonne course."

"Je dirais que la conclusion était bonne. Mais il y a clairement eu des secousses tout au long du parcours, littéralement ! Je pense que nous étions cinquièmes dans la hiérarchie, et c'est ce que nous avons obtenu. J'ai dû faire un peu de travail supplémentaire, mais ça va. Le départ était excellent encore une fois, la voiture est partie comme une fusée. Il y a beaucoup de points positifs. Il y a parfois eu quelques imperfections de ma part, mais je crois que je les ai éliminées moi-même."

Ocon dans le dur avec les pneus

Esteban Ocon, Renault F1 Team R.S.20

Septième à l'arrivée, Esteban Ocon a brillé en début de course mais a beaucoup plus souffert que son coéquipier une fois les pneus durs chaussés. Son rythme prouve que son écurie a eu raison d'intimer une consigne afin d'optimiser le résultat, et le Français peut quant à lui se féliciter d'avoir résisté jusqu'au bout à un Daniil Kvyat qui a passé de très nombreux tours dans ses échappements.

"C’est un excellent résultat d’équipe, donc c’est bien dans l’ensemble", résume-t-il. "La voiture n’était plus la même lorsque nous avons chaussé les pneus durs. C’était un peu plus piégeux au volant et j’avais du mal avec l’adhérence et l’équilibre. Je n’étais tout simplement pas autant à l’aise qu’avec les tendres. Je suivais presque Max [Verstappen] en tendres en début de course, donc c’est quelque chose que nous devrons analyser. Plus de points étaient potentiellement à notre portée, mais nous sommes satisfaits du résultat et du déroulement de notre course. Nous savons que la monoplace est rapide et c’est de bon augure pour la suite. Nous allons dans la bonne direction, nous rattrapons ceux devant nous et c’est notre objectif au championnat constructeurs. Nous y parvenons !"

partages
commentaires
Stroll trouve "ridicule" l'absence de pénalité contre Leclerc

Article précédent

Stroll trouve "ridicule" l'absence de pénalité contre Leclerc

Article suivant

Hamilton déplore des règles qui changent pour maintenir le suspense

Hamilton déplore des règles qui changent pour maintenir le suspense
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Russie
Catégorie Course
Lieu Sochi Autodrom
Pilotes Daniel Ricciardo , Esteban Ocon
Équipes Renault F1 Team
Auteur Basile Davoine
Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance Prime

Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance

Williams a résisté à la marée pendant de nombreuses années mais l'ère du propriétaire-exploitant est révolue depuis longtemps.

Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ? Prime

Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ?

Les équipes de Formule 1 semblent divisées concernant la meilleure solution pour les nouvelles règles sur le fond plat. Une fois de plus, deux tendances radicalement opposées apparaissent. Désormais, une question se pose : le tableau dressé lors du premier Grand Prix permet-il déjà d'indiquer qui est sur la bonne voie et qui ne l'est pas ?

Formule 1
13 avr. 2021
AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ? Prime

AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ?

Serait-il possible qu'AlphaTauri soit la grande surprise de la saison 2021 de Formule 1 ? Ce qui a été montré lors du Grand Prix de Bahreïn le suggère clairement.

Formule 1
13 avr. 2021
Quand Stirling Moss donnait une leçon sur le pilotage Prime

Quand Stirling Moss donnait une leçon sur le pilotage

Remémorons-nous quelques souvenirs marquants de Stirling Moss, légende du sport automobile, qui nous a quittés l'an dernier à l'âge de 90 ans.

Formule 1
12 avr. 2021
Le faible rake met Aston Martin à la croisée des chemins Prime

Le faible rake met Aston Martin à la croisée des chemins

Aston Martin peut-elle se sortir du trou dans lequel la réglementation aérodynamique de 2021 l'a envoyée ? Cette question, l'écurie britannique ne peut pas encore y répondre. En revanche, les récentes performances de Mercedes offrent un signe d'encouragement.

Formule 1
11 avr. 2021
L'excessive et vaine croisade de Ricciardo sur les crashs en F1 Prime

L'excessive et vaine croisade de Ricciardo sur les crashs en F1

Daniel Ricciardo a été parmi les pilotes les plus virulents ces derniers mois pour dénoncer l'exploitation, selon lui à outrance, des images des accidents par la Formule 1. Une vision des choses compréhensible bien qu'excessive et vaine.

Formule 1
10 avr. 2021
Entretien - Les ambitions de titre de Max Verstappen Prime

Entretien - Les ambitions de titre de Max Verstappen

Juste avant de jouer la victoire au Grand Prix de Bahreïn avec une Red Bull finalement dominatrice, Max Verstappen a accordé une longue interview à Motorsport.com. Ses progrès depuis ses débuts, ses espoirs pour la saison à venir, la fin du règne de Hamilton... il s'est confié sur ces sujets en détail.

Formule 1
8 avr. 2021
Quand la carrière d'un pilote de F1 ne dura que 800 mètres Prime

Quand la carrière d'un pilote de F1 ne dura que 800 mètres

Les débuts en Formule 1 de Nikita Mazepin, à Bahreïn, n'ont duré que quelques mètres, mais une saison complète l'attend grâce à ses soutiens financiers. En 1993, Marco Apicella n'a, lui, été pilote de Grand Prix que pendant 800 mètres. Voici son histoire.

Formule 1
7 avr. 2021