Ricciardo "frustré" après le réexamen de l'incident Stroll par la FIA

Daniel Ricciardo s'est dit frustré par le fait que Michael Masi, le directeur de course de la FIA, a reconnu que les commissaires se sont trompés dans l'incident l'ayant opposé à Lance Stroll au GP de Styrie sans pouvoir changer la décision.

Ricciardo "frustré" après le réexamen de l'incident Stroll par la FIA

Lors du Grand Prix de Styrie, Lance Stroll a gagné une position après avoir tenté un dépassement sur Daniel Ricciardo qui a abouti par la sortie de piste des deux pilotes au virage 3 du Red Bull Ring. Les deux hommes ont terminé respectivement septième et huitième, et l'enquête menée par les commissaires sur la manœuvre du Canadien n'a pas débouché sur une pénalité.

Après un réexamen de cette décision, processus habituel qui implique le directeur de course Michael Masi et les commissaires, il est apparu que si un incident similaire devait se produire, le résultat probable serait que les positions devraient être inversées avant que les résultats ne soient rendus officiels. La question a été discutée lors du briefing des pilotes de vendredi soir, en Hongrie, où Ricciardo a demandé, sur le ton de la plaisanterie, à ce que ses points lui soient rendus.

Lire aussi :

"Si cela se reproduisait aujourd'hui, nous échangerions nos positions", a déclaré Ricciardo à la demande de Motorsport.com. "Je pense qu'après coup, ils ont accepté qu'ils auraient agi différemment. Mais une fois que le dimanche soir est passé et que le lundi arrive, les résultats sont figés. Et vous ne pouvez pas revenir en arrière et changer de position ou quoi que ce soit d'autre. Donc, évidemment [je suis] un peu frustré."

"Il y a un peu de réconfort à savoir que cela ne tiendrait pas, pour aller de l'avant. Donc, je suppose qu'on peut accepter ça. Mais j'ai eu l'impression qu'à ce moment-là, cela aurait dû être plus clair et plus évident. Et une partie de la discussion portait aussi sur le fait que j'ai quitté la piste. Mais de toute évidence, ce n'était pas mon choix. Je n'y suis pas allé pour m'amuser. Et nous en avons discuté. En gros, ils ont admis qu'ils feraient les choses différemment la prochaine fois."

Lire aussi :

"Ça ne m'aide pas maintenant, ou il y a quelques jours, mais je pense qu'ils sont conscients qu'il y a une différence entre cet incident et celui de Leclerc/Verstappen l'année dernière, et c'est le plus important, c'est le même virage. Et c'est quand même une issue très différente pour l'incident. Je pense donc qu'ils sont alignés là-dessus désormais, ce n'est pas la même chose. Au début, je pense qu'ils avaient l'impression que c'était la même chose, c'est pourquoi la pénalité initiale n'a pas été donnée."

partages
commentaires
Racing Point n'écarte pas des consignes d'équipe en Hongrie
Article précédent

Racing Point n'écarte pas des consignes d'équipe en Hongrie

Article suivant

McLaren est plus proche de son vrai rythme sur le Hungaroring

McLaren est plus proche de son vrai rythme sur le Hungaroring
Charger les commentaires
Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen Prime

Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen

Mercedes a mené la danse lors des essais de la première course de Formule 1 à Djeddah, où Red Bull n'était pas dans le rythme, tant sur les tours lancés que sur les longs relais. Mais, si Max Verstappen peut inverser la tendance samedi, des facteurs familiers à la Formule E pourraient être décisifs dans un nouveau duel serré avec Lewis Hamilton.

Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps Prime

Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps

Les dirigeants de la Formule 1 ont toujours été très sélectifs dans les mots qu'ils ont utilisés pour décrire l'état de préparation du nouveau circuit qui accueille le Grand Prix d'Arabie saoudite.

Formule 1
3 déc. 2021
Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression Prime

Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression

La pression est forte sur Red Bull et Mercedes, alors que débute le sprint final de la saison. La manière dont les deux équipes gèrent cette pression sera un facteur déterminant pour l'attribution des titres pilotes et constructeurs.

Formule 1
2 déc. 2021
L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica Prime

L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica

Quand on regarde la deuxième carrière de Robert Kubica en Formule 1, la tristesse peut vite prendre le dessus. Mais dans un tel contexte, les performances et les résultats ne sont pas ce qu'il y a de plus important…

Formule 1
1 déc. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
28 nov. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
27 nov. 2021
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021
Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021