Ricciardo "frustré" après le réexamen de l'incident Stroll par la FIA

Daniel Ricciardo s'est dit frustré par le fait que Michael Masi, le directeur de course de la FIA, a reconnu que les commissaires se sont trompés dans l'incident l'ayant opposé à Lance Stroll au GP de Styrie sans pouvoir changer la décision.

Ricciardo "frustré" après le réexamen de l'incident Stroll par la FIA

Lors du Grand Prix de Styrie, Lance Stroll a gagné une position après avoir tenté un dépassement sur Daniel Ricciardo qui a abouti par la sortie de piste des deux pilotes au virage 3 du Red Bull Ring. Les deux hommes ont terminé respectivement septième et huitième, et l'enquête menée par les commissaires sur la manœuvre du Canadien n'a pas débouché sur une pénalité.

Après un réexamen de cette décision, processus habituel qui implique le directeur de course Michael Masi et les commissaires, il est apparu que si un incident similaire devait se produire, le résultat probable serait que les positions devraient être inversées avant que les résultats ne soient rendus officiels. La question a été discutée lors du briefing des pilotes de vendredi soir, en Hongrie, où Ricciardo a demandé, sur le ton de la plaisanterie, à ce que ses points lui soient rendus.

Lire aussi :

"Si cela se reproduisait aujourd'hui, nous échangerions nos positions", a déclaré Ricciardo à la demande de Motorsport.com. "Je pense qu'après coup, ils ont accepté qu'ils auraient agi différemment. Mais une fois que le dimanche soir est passé et que le lundi arrive, les résultats sont figés. Et vous ne pouvez pas revenir en arrière et changer de position ou quoi que ce soit d'autre. Donc, évidemment [je suis] un peu frustré."

"Il y a un peu de réconfort à savoir que cela ne tiendrait pas, pour aller de l'avant. Donc, je suppose qu'on peut accepter ça. Mais j'ai eu l'impression qu'à ce moment-là, cela aurait dû être plus clair et plus évident. Et une partie de la discussion portait aussi sur le fait que j'ai quitté la piste. Mais de toute évidence, ce n'était pas mon choix. Je n'y suis pas allé pour m'amuser. Et nous en avons discuté. En gros, ils ont admis qu'ils feraient les choses différemment la prochaine fois."

Lire aussi :

"Ça ne m'aide pas maintenant, ou il y a quelques jours, mais je pense qu'ils sont conscients qu'il y a une différence entre cet incident et celui de Leclerc/Verstappen l'année dernière, et c'est le plus important, c'est le même virage. Et c'est quand même une issue très différente pour l'incident. Je pense donc qu'ils sont alignés là-dessus désormais, ce n'est pas la même chose. Au début, je pense qu'ils avaient l'impression que c'était la même chose, c'est pourquoi la pénalité initiale n'a pas été donnée."

partages
commentaires
Racing Point n'écarte pas des consignes d'équipe en Hongrie
Article précédent

Racing Point n'écarte pas des consignes d'équipe en Hongrie

Article suivant

McLaren est plus proche de son vrai rythme sur le Hungaroring

McLaren est plus proche de son vrai rythme sur le Hungaroring
Charger les commentaires
Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021
Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ? Prime

Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ?

Retour en détail sur les essais des nouveaux pneus Pirelli avec Mario Isola, chef du projet F1 de la marque italienne.

Formule 1
20 déc. 2021