Ricciardo : "Hamilton est le favori, mais Vettel sera aussi rapide"

Daniel Ricciardo est revenu sur ses impressions à une dizaine de jours du début de la saison 2017 de Formule 1.

Le pilote Red Bull vit sans doute une période troublante : même si la vérité des essais est toujours à relativiser, l’écurie autrichienne les a presque abordés en étant considérée comme l’épouvantail tant attendu de Mercedes et les a quittés en laissant l’impression de n’être que la troisième force du plateau, derrière le duo Ferrari-Mercedes.

Une impression qui transpire quelque peu des déclarations de Daniel Ricciardo, pour La Gazzetta dello Sport : "L’hiver n’a pas été un désastre pour nous, donc je suis convaincu que nous serons prêts pour la première course de la saison. Nous pouvons faire un bon résultat. Si nous ne pouvons pas nous battre dès le début avec Mercedes et Ferrari, nous comblerons vite l’écart. La vitesse des développements est notre meilleure arme."

"Ferrari a été rapide dès le premier jour des tests hivernaux. J’espère qu’ils vont continuer comme ça lors de la première course, parce que c’est une bonne chose que quelqu’un puisse lutter contre Mercedes. Nous y arriverons, nous devons juste trouver de la vitesse. Ça pourrait être fantastique d’avoir trois équipes qui se battent pour la victoire à Melbourne."

Concernant Ferrari justement, il loue un niveau de performance intéressant dans de nombreux domaines : "Vitesse, rythme, fiabilité. Il semble qu’ils peuvent très bien utiliser les pneus. Et, également, je sais que Vettel améliore sa vitesse quand il a une bonne monoplace."

Malgré tout, il ne fait pas de Sebastian Vettel le grand favori avant de débuter cette saison : "Je pense que [Lewis] Hamilton est le favori pour le titre, mais Vettel sera aussi rapide que Hamilton."

Au sein de sa propre écurie, lui-même aura sans doute fort à faire pour avoir l’avantage sur Max Verstappen, surtout si ce duel finit par s’établir à l’avant : "Ça pourrait être mieux de ne pas nous battre entre nous pour le titre. Dans ce cas, mon dieu… ça sera intéressant !"

"Pauvre Alonso !"

Enfin, questionné sur le cas de Fernando Alonso, dont la McLaren-Honda a peu roulé lors des essais, la faute aux problèmes rencontrés par Honda, il se lamente : "Poverino, poverino ! ["Le pauvre, le pauvre !", en italien dans le texte]."

"J’aime Fernando en tant que personne, je le respecte en tant que pilote et je voudrais qu’il soit de retour aux avant-postes parce c’est fantastique de se battre avec lui. Malgré cela, pour l’instant, il semble trop compliqué de voir McLaren se battre avec les équipes de pointe."

Avec Giacomo Rauli

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Daniel Ricciardo
Équipes Red Bull Racing
Type d'article Actualités