Ricciardo a hésité à courir après la mort d'Anthoine Hubert

Daniel Ricciardo s'est confié sur la grande difficulté rencontrée par les pilotes à Spa-Francorchamps ce dimanche, lorsqu'il a fallu reprendre la piste au lendemain de la mort brutale d'Anthoine Hubert en F2.

Ricciardo a hésité à courir après la mort d'Anthoine Hubert

Dans un paddock consterné par la mort brutale d'Anthoine Hubert, et au sein d'un clan Renault particulièrement touché, Daniel Ricciardo a reconnu qu'il avait eu des doutes quant au fait de courir le Grand Prix de Belgique ce dimanche. Au lendemain de l'accident qui a coûté la vie au Français en Formule 2, chacun a dû prendre sur lui pour tenter de vivre un dimanche "normal", ce qui était évidemment impossible. 

Dans une course difficile, Ricciardo a finalement terminé à une 14e place loin de ses espérances, alors que le premier tour a été chaotique. Mais l'essentiel était ailleurs, et l'Australien était surtout soulagé de pouvoir mettre ce week-end derrière lui. 

Lire aussi :

"Je suis content que cette journée soit terminée, content que la course soit finie", ne cache pas Ricciardo. "Je sais que, bizarrement, la meilleure manière de montrer notre respect était de courir aujourd'hui, mais je ne crois pas que quiconque parmi nous voulait vraiment être ici, ou voulait courir. En tout cas je parle pour moi, mais je suis certain de ne pas être le seul."

"C'était dur, dur d'être ici et d'essayer d'avoir un visage courageux pour tout le monde. Je connais beaucoup de monde dans le paddock qui est touché après hier. Je pense que tout le monde est soulagé que ce soit fini et que nous puissions passer à autre chose, en espérant que ce soit la dernière fois que ce genre de choses arrive."

"Oui, c'est notre métier et notre vie, mais..."

La communauté de la F1 se réunit pour rendre hommage à Anthoine Hubert

Ce dimanche, les organisateurs avaient annulé la deuxième course de Formule 2, mais maintenu celle de Formule 3 – avant laquelle un vibrant hommage à Anthoine Hubert a été rendu – ainsi que le Grand Prix. Interrogé sur le fait d'avoir songé à ne pas courir, Ricciardo a répondu par l'affirmative : "Oui, la nuit dernière, absolument. On se demande si ça en vaut vraiment la peine, c'est sûr. Car au final, c'est une question simple mais plutôt honnête aussi. Oui, c'est notre métier et notre vie, mais ce ne sont aussi que des voitures qui tournent en rond."

Malgré ces doutes, Ricciardo a puisé une partie de sa motivation en voyant que la famille d'Anthoine Hubert était présente sur le circuit dimanche matin. "Franchement, voir une partie de sa famille ici aujourd'hui, c'est ce qui m'a donné plus de force que tout le reste", reconnaît-il. "Leur tirer mon chapeau ne leur rend pas justice. Je ne sais pas quoi dire. Je n'imagine pas être à leur place, j'ai l'impression qu'ils étaient plus forts que nous tous aujourd'hui."

La voiture de sécurité avec un drapeau français en hommage à Anthoine Hubert
partages
commentaires
Coup du sort dans le dernier tour pour Norris et McLaren

Article précédent

Coup du sort dans le dernier tour pour Norris et McLaren

Article suivant

Binotto : Vettel "a joué un rôle d'équipier" pour Leclerc

Binotto : Vettel "a joué un rôle d'équipier" pour Leclerc
Charger les commentaires
Pourquoi le duel 2021 pour le titre est encore loin du pire Prime

Pourquoi le duel 2021 pour le titre est encore loin du pire

La Formule 1 reprend ses droits pour le Grand Prix de Russie, deux semaines après le dernier épisode du combat entre Max Verstappen et Lewis Hamilton. Alors que les incidents de Silverstone et de Monza ont suscité la controverse, ils manquaient heureusement d'un élément qui, jusqu'à présent, sépare la lutte pour le titre de 2021 des pires exemples de batailles peu glorieuses...

Formule 1
23 sept. 2021
Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes Prime

Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes

Le plafonnement des budgets en Formule 1 a été présenté comme le sauveur de plusieurs équipes et a contribué à garantir leur viabilité pour les investisseurs. Mais il existe déjà un autre mécanisme qui a eu le même effet et qui dissuade fortement ceux qui ont les moyens de créer seuls une nouvelle équipe.

Formule 1
22 sept. 2021
Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux" Prime

Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux"

Qui mieux que le directeur technique d'Alfa Romeo pour décrire avec précision les enjeux majeurs auxquels est confrontée l'écurie pour préparer 2022 ? Motorsport.com s'est longuement entretenu avec Jan Monchaux.

Formule 1
20 sept. 2021
Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux Prime

Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux

Mick Schumacher n'est pas le seul "fils de" à avoir atteint la Formule 1, mais il y est parvenu en l'absence de son père ces dernières années. Pour Sebastian Vettel, Michael a été une idole d'enfance puis un mentor et désormais, l'Allemand joue le rôle de "grand frère" pour Mick. Que sait-on vraiment de la place qu'il occupe dans la progression du nouveau Schumacher ?

Formule 1
19 sept. 2021
L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier Prime

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier

Le crash de Max Verstappen et Lewis Hamilton a fait les gros titres lors du Grand Prix d'Italie. Le Halo a permis au pilote Mercedes de ne pas être blessé, mais deux jours plus tôt, la Formule 1 avait déjà échappé au pire, cette fois-ci dans la voie des stands.

Formule 1
18 sept. 2021
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021
Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021
Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison Prime

Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison

Il y a trente ans, Michael Schumacher réalisait des débuts étincelants en F1 à Spa, avec Jordan, avant de rapidement rejoindre Benetton pour le Grand Prix d'Italie. Ce transfert allait mener l'Allemand à sa première victoire un an plus tard et poser les bases de son ascension vers le titre, qu'il décrocherait en 1994.

Formule 1
14 sept. 2021