Ricciardo va évoquer l'incident avec Stroll lors du briefing des pilotes

Daniel Ricciardo estime que l'incident avec Lance Stroll au Grand Prix de Styrie aurait dû déboucher sur une pénalité et va soulever le problème lors du briefing des pilotes ce vendredi.

Ricciardo va évoquer l'incident avec Stroll lors du briefing des pilotes
Charger le lecteur audio

Huitième du Grand Prix de Styrie, Daniel Ricciardo est ressorti frustré de l'épreuve. Il faut dire que l'Australien a perdu deux positions suite à l'attaque lancée par Lance Stroll dans le virage 3 de l'avant-dernier tour, qui a conduit le Canadien à sortir de piste, emmenant le pilote Renault avec lui.

Pourtant, alors que l'incident semblait plutôt lisible et la responsabilité de Stroll claire, les commissaires n'ont pas jugé nécessaire d'infliger de sanction. La décision rendue le soir de la course ne permet pas vraiment de comprendre, dans sa justification, la raison pour laquelle la plongée à l'intérieur de la Racing Point, qui a alors obligé Ricciardo à sortir de piste pour éviter le contact, ne devait pas être considérée comme une infraction.

Lire aussi :

Ce jeudi, en conférence de presse avant le début du GP de Hongrie, le pilote Renault a de nouveau fait part de son incompréhension. Ainsi, quand il lui a été demandé si la décision créait un précédent, il a répondu : "Oui, j'imagine. Je n'ai jamais voulu que les règles soient si strictes qu'elles nous découragent de nous battre. Mais, vous savez, je ne veux pas que nous pilotions sur des œufs et que nous ayons peur de tenter des choses, mais il y a essayer et il y a aussi échouer."

"Nous avons tous les deux été hors piste. Si je tournais, nous nous accrochions, mais il est également allé hors piste. Il a tenté, ce qu'il avait totalement le droit de faire. J'ai laissé de la place, ce que je n'aurais pas dû faire j'imagine. Mais il a essayé et parce que nous sommes tous les deux sortis, je vois cela comme une tentative manquée, donc la position aurait dû être rendue."

"Pour moi, je pense que c'est plutôt limpide. S'il avait pris le virage et m'avait serré, j'aurais accepté qu'il s'agissait d'un dépassement. Mais nous faire sortir tous les deux, je ne vois pas comment cela peut marcher dans la moindre situation. Nous allons en parler lors du briefing des pilotes [de vendredi soir] et voir l'opinion de tout le monde, ce qu'ils en disent. Je ne vois aucun pilote dire qu'il s'agit d'un dépassement propre, c'est comme ça que ça va se passer, parce que ça ne fonctionne pas comme ça."

Lire aussi :

Pour Ricciardo, une discussion avec Stroll sur le sujet n'est pas nécessaire. En revanche, les pilotes et les commissaires doivent avoir une conversation plus large pour mieux comprendre ce qui est acceptable et ce qui ne l'est pas. "Je ne pense pas que l'intention de Lance était de nous sortir tous les deux. Je suis sûr que quand il s'est lancé à l'intérieur il savait que ça serait juste parce que c'était déjà assez étroit et qu'il est venu d'assez loin. Mais je ne pense pas qu'il s'attendait ou voulait que l'on sorte tous les deux de piste."

"Bien sûr, il a continué sa manœuvre et s'est dit 'd'accord, si j'ai une pénalité, OK, si je n'en ai pas, ça sera un dépassement'. Je ne pense pas qu'il s'agisse nécessairement de quelque chose qui doit être discuté avec un pilote, du genre 'c'était un dépassement sale, à quoi tu pensais ?'."

"C'est plus qu'il faut en discuter en groupe avec nous les pilotes et les commissaires pour essayer d'éduquer tout le monde concernant ce qui est bien et mal. Mais je ne m'attends pas à ce que Lance, par exemple, fasse ça ce week-end et pense qu'il va pouvoir s'en tirer à chaque fois. C'est pourquoi il faudra probablement en parler pendant le briefing des pilotes."

partages
commentaires

Voir aussi :

Steiner n'a pas apprécié les propos de Grosjean sur l'avenir de Haas
Article précédent

Steiner n'a pas apprécié les propos de Grosjean sur l'avenir de Haas

Article suivant

Ferrari admet que les règles moteur lui ont coûté de la performance

Ferrari admet que les règles moteur lui ont coûté de la performance
Charger les commentaires
Comment Mercedes évolue avec son nouveau directeur technique Prime

Comment Mercedes évolue avec son nouveau directeur technique

Mike Elliott a pris le poste de directeur technique chez Mercedes il y a moins d'un an, apportant sa propre approche sans révolution.

Formule 1
26 janv. 2022
Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton Prime

Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton

Juan Manuel Fangio, sans égal sur la piste et en dehors, a été le premier à définir ce qu'était un grand pilote de Formule 1. Nigel Roebuck retrace l'histoire d'un remarquable champion.

Formule 1
21 janv. 2022
Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Formule 1
19 janv. 2022
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021