Ricciardo révèle un moment fort "inattendu" en 2019

Daniel Ricciardo explique que le moment fort de sa saison en était un "que personne n'attendrait", une course "terrifiante" terminée au 14e rang à Spa-Francorchamps.

Ricciardo révèle un moment fort "inattendu" en 2019

Plusieurs fois vainqueur en Grand Prix, Daniel Ricciardo a rejoint Renault pour la saison 2019, mais l'équipe française a reculé dans le classement après avoir terminé quatrième en 2018, et sa saison a été mitigée. L'Australien a signé une quatrième place en Italie comme meilleur résultat, pour terminer neuvième du championnat, mais a déclaré que sa meilleure performance en course s'est conclue par l'un de ses plus mauvais résultats.

"Je ne parlerai pas des évidents, car les résultats parlent d'eux-mêmes à Monza et au Canada", explique Ricciardo. "Mais c'était une course où j'ai été percuté au premier virage et où j'ai subi des dégâts sur le fond plat, et où il y avait aussi des circonstances [l'accident mortel d'Anthoine Hubert en Formule 2 la veille]. Pour être honnête, la voiture était assez terrifiante à piloter après cela. On avait moins d'appui aérodynamique. Je suis passé à fond dans le Raidillon de l'Eau Rouge moins d'une demi-douzaine de fois durant toute la course. Cela vous permet d'imaginer à quel point c'était terrifiant."

Lire aussi :

Ricciardo s'était qualifié en tant que meilleur des autres lors de ce Grand Prix de Belgique, mais avait été pénalisé de cinq places pour un changement de moteur. Retardé par un accrochage avec Lance Stroll dans le premier tour, il a finalement rétrogradé de la septième à la 14e place après un arrêt au stand en fin de course.

Ricciardo a reconnu que choisir cette performance comme moment fort était quelque chose "que personne n'attendrait", mais a déclaré que son pilotage lui a donné une immense satisfaction : "J'ai ressenti que j'avais piloté avec un certain niveau d'attention et une certaine forme d'inspiration ce jour-là. J'étais très heureux de la manière dont j'ai piloté et j'ai terminé 14e, mais à un niveau personnel, j'ai vécu cela comme l'une de mes meilleures courses en carrière."

partages
commentaires
Bilan 2019 - Vettel, l'ennemi vient de l'intérieur
Article précédent

Bilan 2019 - Vettel, l'ennemi vient de l'intérieur

Article suivant

Bilan 2019 - Le paradoxe Hülkenberg

Bilan 2019 - Le paradoxe Hülkenberg
Charger les commentaires
Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen Prime

Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen

Mercedes a mené la danse lors des essais de la première course de Formule 1 à Djeddah, où Red Bull n'était pas dans le rythme, tant sur les tours lancés que sur les longs relais. Mais, si Max Verstappen peut inverser la tendance samedi, des facteurs familiers à la Formule E pourraient être décisifs dans un nouveau duel serré avec Lewis Hamilton.

Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps Prime

Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps

Les dirigeants de la Formule 1 ont toujours été très sélectifs dans les mots qu'ils ont utilisés pour décrire l'état de préparation du nouveau circuit qui accueille le Grand Prix d'Arabie saoudite.

Formule 1
3 déc. 2021
Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression Prime

Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression

La pression est forte sur Red Bull et Mercedes, alors que débute le sprint final de la saison. La manière dont les deux équipes gèrent cette pression sera un facteur déterminant pour l'attribution des titres pilotes et constructeurs.

Formule 1
2 déc. 2021
L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica Prime

L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica

Quand on regarde la deuxième carrière de Robert Kubica en Formule 1, la tristesse peut vite prendre le dessus. Mais dans un tel contexte, les performances et les résultats ne sont pas ce qu'il y a de plus important…

Formule 1
1 déc. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
28 nov. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
27 nov. 2021
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021
Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021