Ricciardo - Mon amour pour le sport et la compétition a grandi

Il restera incontestablement la révélation de la saison 2014

Il restera incontestablement la révélation de la saison 2014. Vainqueur à trois reprises, Daniel Ricciardo est le seul pilote du plateau à avoir rompu la domination de Mercedes. Remplaçant de Mark Webber chez Red Bull Racing, il est parvenu à faire oublier son prédécesseur et compatriote en malmenant Sebastian Vettel.

Troisième du championnat, régulièrement devant le quadruple champion du monde en course, Ricciardo ne s'y attendait pas. Et pourtant, il a effectué ce qu'il qualifie lui-même d'"énorme pas en avant". 2015 sera l'année de la confirmation, dans une équipe où il peut s'imposer en leader naturel alors que Daniil Kvyat le rejoindra.

"Évidemment Mercedes était dominateur, mais j'ai pu décrocher les trois seules autres victoires de la saison, alors c'était une grande année pour moi. Une fois que vous faites un pas en avant, vous voulez continuer à faire plus. Nous verrons. Je suis certain que Mercedes sera de nouveau très rapide l'année prochaine", prévient Ricciardo, qui sait que son équipe a les moyens de combler une partie du retard.

Un sourire éclatant en guise de signature

Étonnant sportivement, l'Australien l'a également été en dehors de son cockpit. Toujours jovial, disponible, affichant un sourire déjà caricaturé et apprécié dans le paddock, il a fait souffler un vent de fraîcheur. Une approche différente de bon nombre de ses homologues sur la grille, qu'il explique avant tout par sa volonté de rester lui-même.

"Je ne dirais pas que c'est quelque chose que j'ai planifié de manière stratégique, c'est juste la manière dont je suis", se défend-il. "Évidemment cela aide dans de nombreux domaines. Je crois que cela soulage la tension et le stress qui entourent le sport la plupart du temps. C'est intense, alors avoir cette approche le cœur léger rend les choses plus faciles à gérer."

"Pour moi, je prends juste du plaisir. Quand je suis dans la voiture, c'est sérieux. Je prends cela à 100% au sérieux. Il y a beaucoup d'interviews et d'occupations, et on vous pose plusieurs fois les mêmes questions. Il faut juste faire avec et essayer de s'amuser. J'ai tendance à beaucoup plaisanter et cela rend les choses plus simples."

Seul à battre les Mercedes : "Une surprise"

Son potentiel pour réussir en F1, Daniel Ricciardo y a toujours cru. Toutefois, il reconnait sans mal qu'il ne s'attendait pas à vivre une telle saison en 2014, ne cachant pas une certaine surprise. Cantonné à la lutte dans le peloton chez Toro Rosso pendant deux ans, il a su profiter immédiatement de sa chance d'avoir entre les mains une monoplace de haut niveau. Avoir le bon matériel a aiguisé peu à peu son appétit.

"Mon amour pour le sport a grandi ; mon amour pour la compétition", explique-t-il. "Cette année, je savais que j'avais une voiture pour me battre pour une victoire ou un podium, et juste faire la course devant avec tous ces Champions du Monde que je regardais quand j'étais jeune. Cela vous donne tellement plus de motivation. A chaque course cette année j'étais de plus en plus excité. C'était de mieux en mieux."

"Au fond, j'ai toujours cru que je pourrais le faire et que si j'avais le matériel et l'opportunité, je pourrais y arriver. Mais en regardant en arrière, compte tenu de la domination de Mercedes et être le seul pilote à avoir rompu cela, ça me surprend un peu."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Mark Webber , Sebastian Vettel , Daniel Ricciardo , Daniil Kvyat
Équipes Red Bull Racing , Toro Rosso , Mercedes
Type d'article Actualités