Ricciardo touche le mur mais s'offre la deuxième ligne

Les Red Bull sont en embuscade à Bakou, après une séance de qualifications durant laquelle Ricciardo et Verstappen n'ont pas pu lutter pour la pole position, mais devancent tout de même la Ferrari de Räikkönen.

Ricciardo touche le mur mais s'offre la deuxième ligne
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB14
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB14
Max Verstappen, Red Bull Racing RB14
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB14
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB14
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB14
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB14
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB14 Tag Heuer
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB14 Tag Heuer
Christian Horner, directeur de Red Bull Racing
Max Verstappen, Red Bull Racing RB14 Tag Heuer
Max Verstappen, Red Bull Racing RB14
Max Verstappen, Red Bull Racing RB14

Après un vendredi prometteur, les Red Bull ont marqué le pas dans l'exercice des qualifications à Bakou, mais le rythme de course de la RB14 pourrait s'avérer redoutable dimanche. C'est ce qu'espère Daniel Ricciardo, dernier vainqueur en date en Chine mais aussi en Azerbaïdjan, alors qu'il a fait le travail en se hissant en quatrième position. 

L'Australien partira depuis la deuxième ligne de la grille de départ, après avoir devancé son coéquipier Max Verstappen et profité de l'erreur de Kimi Räikkönen, relégué au sixième rang. Avec une stratégie qui sera identique au départ pour les cinq premiers, à savoir un premier relais en pneus supertendres, place désormais à la course sur un circuit qui avait offert un Grand Prix fou l'an passé.

"Au premier run en Q3 j'ai touché le mur au virage 15, pas assez fort mais je pensais que ça allait être limite", révèle Ricciardo. "On a réglé ça et c'est une bonne performance. Les samedis sont importants mais je pense qu'on a prouvé récemment que les dimanches le sont plus ! L'an dernier je suis parti dixième ici, donc quatrième c'est incroyable !"

"Il fera plus froid, il faudra gérer les pneus, ça sera la clé et si on peut gérer ça, on a une voiture qui se comporte très bien. On a tellement d'appui ces temps-ci qu'on pourrait lâcher le volant dans une ligne droite s'il n'y a pas de vent, mais ici on ne veut clairement pas le faire, la voiture serait envoyée partout. On le sent sur le casque, ça bouge pas mal. Quand il y a du vent, la voiture a toujours de mauvaises sensations, les voitures étaient moins sympas à piloter aujourd'hui. Tout le monde a plus de mal dans le vent, mais a-t-on moins de mal que les autres ? On le verra demain ! Je sens que je pilote bien, je ne veux pas dire que je pilote mieux que jamais, mais je vais laisser les fans s'exciter !"

Verstappen un peu déçu

Aux yeux de Christian Horner, le tir groupé des Red Bull en quatrième et cinquième position est une excellente performance, dans la mesure où aller chercher les Ferrari et les Mercedes en qualifications n'était visiblement pas possible.

"Peut-être qu'on pouvait faire un ou deux dixièmes de mieux mais je pense que c'est notre rythme, j'ai dit qu'on serait content avec une voiture en deuxième ligne, et c'est le cas", explique le directeur de l'écurie autrichienne à Sky Sports. "Il y avait un peu un duel entre nous et Ferrari, sur qui lancera les voitures en premier, et Ferrari a succombé, laissant Kimi [Räikkönen] partir. L'aspiration est assez forte ici et je pense que les deux voitures ont gagné un ou deux dixièmes mais ça n'était pas suffisant."

L'aspiration, Ricciardo est en effet parvenu à en bénéficier un petit peu, notamment derrière Räikkönen après son erreur. En revanche, Max Verstappen en a manqué, alors qu'il était le mieux placé des deux pilotes Red Bull avant l'ultime tentative.

"Au dernier run, on a essayé d'avoir une aspiration car j'étais toujours tout seul, et je pense qu'attendre dans le garage sans couvertures chauffantes ce n'était pas top", regrette le Néerlandais. "Mais ce n'était pas si mal, on a encore une bonne position depuis laquelle nous battre. Le top 5 utilise les supertendres donc je pense que ça ne va pas trop changer, le relais durera plus longtemps, à part pour Kimi en ultras. On verra demain, on ne va rien lâcher."

partages
commentaires
"Un énorme résultat d'équipe" pour Force India
Article précédent

"Un énorme résultat d'équipe" pour Force India

Article suivant

Photos - Samedi à Bakou

Photos - Samedi à Bakou
Charger les commentaires
Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression Prime

Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression

La pression est forte sur Red Bull et Mercedes, alors que débute le sprint final de la saison. La manière dont les deux équipes gèrent cette pression sera un facteur déterminant pour l'attribution des titres pilotes et constructeurs.

L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica Prime

L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica

Quand on regarde la deuxième carrière de Robert Kubica en Formule 1, la tristesse peut vite prendre le dessus. Mais dans un tel contexte, les performances et les résultats ne sont pas ce qu'il y a de plus important…

Formule 1
1 déc. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
28 nov. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
27 nov. 2021
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021
Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021
Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell... Prime

Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell...

La saison 2021 est certainement l'une des plus intenses qu'ait connues Lewis Hamilton au fil de sa longue et victorieuse carrière en Formule 1. Le septuple Champion du monde s'est confié à quatre médias au Grand Prix du Qatar, dont Motorsport.com, sur de nombreux sujets tels que cette bataille à couteaux tirés avec Max Verstappen, une Mercedes W12 qui lui donne du fil à retordre et son futur coéquipier George Russell…

Formule 1
24 nov. 2021
Les notes du Grand Prix du Qatar 2021 Prime

Les notes du Grand Prix du Qatar 2021

Après le Grand Prix du Qatar, vingtième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
22 nov. 2021