Ricciardo - Ne pas attaquer les Mercedes serait "truquer" le championnat

partages
commentaires
Ricciardo - Ne pas attaquer les Mercedes serait
Jonathan Noble
Par : Jonathan Noble
13 nov. 2016 à 14:38

Chaque fois que le titre mondial se joue lors des deux derniers Grands Prix, une question se pose : les autres pilotes peuvent-ils interférer dans la bataille pour le championnat ?

Nico Rosberg, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid devant Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid, Daniel Ricciardo, Red Bull Racing et le reste du peloton au départ
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB12
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid, Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB12
Max Verstappen, Red Bull Racing RB12
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB12
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB12
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB12
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing
Max Verstappen, Red Bull Racing RB12
Fernando Alonso, McLaren MP4-31
Jenson Button, McLaren MP4-31

Le concept d'interférence est lui-même sujet à débat, puisque tous les acteurs du monde du sport automobile ne sont pas d'accord quant à ce que peut faire un concurrent qui se retrouve en lutte avec un candidat au titre sur la piste. Du moins d'un point de vue éthique, puisque le règlement ne change aucunement dans ce cas précis.

Ce sujet fait polémique depuis un coup de téléphone passé par Toto Wolff à Jos Verstappen. Le directeur de l'écurie Mercedes est accusé d'avoir demandé à Max de ne pas s'immiscer dans la lutte opposant Nico Rosberg à Lewis Hamilton. Selon Daniel Ricciardo, c'est là que la bataille pour le titre serait faussée.

"Je ne pense pas que ce concept soit bon", déclare Ricciardo. "Je le comprends du point de vue du respect, mais il faut se battre. Quelle est la différence entre maintenant et Melbourne au début de l'année ? Nous faisons tous la course, nous essayons de finir aussi haut que possible. D'une certaine manière, si nous n'attaquons pas ou ne saisissons pas une opportunité, nous truquons le championnat."

"Le championnat devrait être une accumulation de toutes ces courses, et advienne ce qui se passera. Je comprends tout à fait l'aspect du respect, mais cela ne signifie pas que nous ne devrions pas tenter quelque chose si nous le pouvons."

Non seulement Ricciardo pense qu'il ne serait pas correct d'agir ainsi, mais il aurait même horreur de rester en retrait au lieu de tenter de se battre pour la victoire, d'autant que la pluie qui s'abat actuellement sur São Paulo signifie que les Red Bull ont de réelles chances de succès.

"Ce n'est juste pour personne, en particulier l'équipe", insiste l'Australien. "En ce qui me concerne, la dernière chose que je veuille, c'est rester en retrait et observer le déroulement des choses. Si nous sommes en position de nous battre, ce sera une position agréable. Cela signifiera probablement qu'il pleut sur le circuit, mais il est clair que si j'ai l'opportunité de faire un dépassement dont je ne pense pas qu'il résultera en nos deux abandons, je la saisirai."

"Si nous parlons d'une victoire, je vais la viser. Je ne vais pas faire le kamikaze et provoquer un accident avec une Mercedes, mais si j'ai le sentiment de pouvoir dépasser, je le ferai."

Wolff divise

Le coup de téléphone de Toto Wolff aux Verstappen est un véritable point de division dans le paddock. Fernando Alonso, par exemple, n'est nullement choqué par ce qu'a fait l'Autrichien.

"Toto fait son travail", souligne l'Ibère. "Il y a deux pilotes qui sont au maximum, il y a des mécaniciens qui changent des pneus en moins de deux secondes, et il y a le directeur d'équipe qui essaie de remporter le championnat du monde."

En revanche, son coéquipier Jenson Button n'approuve pas les méthodes supposées de Wolff : "Je sais qu'ils font la course tout seuls la plupart du temps, mais c'est dommage si c'est avéré. Nous sommes ici pour faire la course, il n'y a pas qu'eux !"

 

Artwork Red Bull RB12 2016 de Daniel Ricciardo
Artwork Red Bull RB12 2016 de Daniel Ricciardo
Article suivant
Vettel ne s'inquiète pas d'être battu par Räikkönen

Article précédent

Vettel ne s'inquiète pas d'être battu par Räikkönen

Article suivant

Accidenté avant la course, Grosjean est passé "de héros à zéro"

Accidenté avant la course, Grosjean est passé "de héros à zéro"
Charger les commentaires