Ricciardo ne veut pas encore s'inquiéter

Avec G

Avec G.N., Jerez - Les jours se suivent et se ressemblent pour Red Bull, qui vit des essais cauchemardesques à Jerez.

Les moteurs Renault connaissent de nombreux problèmes depuis le début de la semaine. L'intégration du V6 turbo dans la RB10 en particulier semble donner des maux de tête aux ingénieurs du losange et de l'équipe au taureau, si bien qu'en trois jours d'essais, Red Bull n'a bouclé que onze tours du circuit de Jerez. Par conséquent, les hommes de Christian Horner manquent cruellement de données à analyser, et la fiabilité représente une inquiétude majeure.

Évidemment, nous aimerions faire plus de tours, mais en même temps, tout le monde est venu ici en sachant que des problèmes allaient probablement être rencontrés”, souligne Daniel Ricciardo, qui n'a pu faire que trois tours avant de mettre pied à terre, aujourd'hui. “Nous allons voir comment ça se passe demain, nous espérons rouler beaucoup plus”.

Je pense que la pause d'ici Bahreïn va beaucoup aider l'équipe”, poursuit-il. “Même si la journée de demain ne se passe pas comme prévu, je ne suis pas inquiet, Bahreïn est dans deux semaines. L'année va être longue, je ne suis vraiment pas encore inquiet”.

Cet après-midi, Christian Horner et Adrian Newey ont quitté le circuit prématurément, ce que Ricciardo tient à dédramatiser. “Ils sont retournés à la planche à dessin”, justifie-t-il. “Il n'y a pas grand-chose qu'ils puissent faire au circuit. Adrian est de retour à Milton Keynes, il est impliqué. Comme tout le monde, il essaie de résoudre ces problèmes”.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Daniel Ricciardo , Adrian Newey
Type d'article Actualités